• Cœur de sorcière T1 - Daniela Ayma Paredes

     

    Un roman jeunesse plein de magie et de sentiments.

     

     

             

     

     

    Les Bâtards du diable - Daniel Cario


     

    Daniela, 12 ans, est une sorcière. Oubliez les toiles d’araignées et les nez crochus, elle n’a de la panoplie habituelle que la baguette et les chats qui parlent, invisibles aux humains. D’ailleurs, les humains, Daniela y ressemble en tout point, excepté un détail : son cœur. Si les humains peuvent émettre autant de cœurs que de sentiments éprouvés, une sorcière, elle, n’en a qu’un, et quand il se brise, elle se brise avec lui. Dans ces conditions, hors de question de tomber amoureuse ! Heureusement, les garçons, Daniela, ça ne l’intéresse pas. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Blanko, si mignon avec son sourire dangereusement charmeur…

    Entre fantasy et romance, Daniela Ayma Paredes rédige une merveilleuse « histoire de cœurs » où amours naissants, amitiés profondes et passions violentes mais aussi luttes de pouvoir dans le mystérieux monde manique s’entremêlent en un fascinant ballet d’aventures et de rebondissements qui reproduit avec une touchante authenticité le tragique et la fragilité des premiers émois adolescents.

     



     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cliquez sur l'image pour l'agrandir. 

     
     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



     

    Les Bâtards du diable - Daniel Cario

     

    Je voudrais tout d'abord commencer par remercier Mégane et les Éditions Jets d'Encre pour ce nouveau partenariat.

    J'en profite pour valider la catégorie n°36 (Un livre contenant un nombre de chapitres inférieur à votre âge) du Défi Lecture 2021. Ce livre contient 19 chapitres. J'ai un peu de marge. lol

    Ce qu'il faut savoir concernant ce livre, c'est qu'il a été adapté d'un mangaCœur de sorcière T1 - Daniela Ayma Paredes appelé Chocolat et Vanilla, de Moyoco Anno. Bien que je le connaisse de nom, je ne l'ai jamais lu, ni n'ai regardé l'anime. J'ai quand même été faire mes petites recherches (merci Google, tu es mon ami), et je dois dire que je ne pense pas que je regarderai l'anime : Chocolat m'énervait déjà au bout de quelques minutes... lol. 

    C
    oncernant la couverture, je la trouve simple, mais attirante. A la fois sombre et lumineuse. J'aime la façon dont le cœur semble délicatement porté et protégé dans sa sphère, petite chose fragile qu'il est. Cela correspond bien au livre. 

    C
    oncernant la plume, je l'ai trouvée agréable et fluide, malgré une évidente jeunesse (pour moi, mais qui correspondra bien au public visé). Ce qu'il faut savoir, c'est que l'auteure a écrit ce livre à l'âge de douze ans. Il a bien sûr été remanié depuis, mais vous comprendrez pourquoi j'ai mentionné une certaine jeunesse ci-dessus. J'ai aussi cru déceler quelques soucis de temporalité au niveau de la rencontre de certains personnages. 
    Je trouve aussi amusant que l'auteure ait choisi de donner son prénom à son personnage principal. J'ai eu un peu l'impression qu'elle vivait elle-même, au travers de la fillette, des aventures qui l'avaient fait rêver étant enfant.

    Daniela est donc une fillette de huit ans qui va soudainement apprendre avec ses meilleures amies Valerina et Loredana qu'elles sont des sorcières, qu'elles sont sœurs, que leurs parents respectifs ne sont pas leurs vrais parents et qu'elles viennent d'un autre monde. Oui, ça fait beaucoup à encaisser pour des enfants ce cet âge, mais elles le prennent très bien, trop peut-être, et s'adaptent à leur nouvelle condition avec l'envie d'apprendre à maîtriser leurs nouveaux pouvoirs et l'attrapage des cœurs. 

    Mais arrêtons-nous sur cette histoire de cœurs. Les humains peuvent produire une multitude deCœur de sorcière T1 - Daniela Ayma Paredes cœurs de couleurs différentes selon leurs émotions (amour familial, jalousie, curiosité, coup de foudre, amour naissant, amour passionné...). Les cœurs pris aux humains, opération très rapide et totalement sans douleur, se transforment en mana et fournissent de l'énergie à celui/celle qui les capture.
    Mais les sorciers/sorcières eux, ne peuvent en avoir qu'un seul, à la fois plus fort et plus faible. Parce qu'un être manique ne peut offrir son cœur sans risquer de mourir si cet amour n'est pas réciproque. Oui, les sorciers/sorcières peuvent mourir d'un chagrin d'amour, et le risque est encore plus grand lorsque le partenaire est un humain. 

    Vu le résumé, vous vous douterez que le cœur de Daniela va être mis à rude épreuve et, donc, que sa vie va potentiellement être en danger à cause des sentiments qu'elle éprouve. Mais comment résister à l'appel du premier amour, surtout quand on sait que c'est plus intense chez les êtres maniques...

    Parlons maintenant un peu du background de l'histoire. Je me doute qu'il est aussi inspiré du manga cité plus haut, mais je pense que l'auteure y a rajouté sa patte, et je trouve que le tout est plutôt complet et bien assez bien expliqué, le monde manique, le mana, la gestion des cœurs et de pourquoi et comment il en faut aux êtres magiques pour vivre, la façon dont les pouvoirs et les animaux magiques (moi aussi j'en veut un !) sont liés au caractère de l'âtre manique, les Lytches (les vilains de l'histoire)... 

    La grande difficulté lorsque l'on prend des enfants en personnages principaux, c'est de mal doser leur personnalité et de les faire paraître plus matures que leur âge... ce qui est le cas ici à mon goût. Daniela (huit ans au début du livre et douze à la fin) a plus des émotions et des pensées d'ado de quatorze/quinze ans. Alors oui l'auteure amène la facilité en disant que les sorcières/sorciers sont plus matures parce qu'on rajoute cent ans à leur âge humain. Ok, facilité... Mais et les amies humaines de Daniela ? Bon, j'ai bien un passage scolaire qui leur donne quand même un comportement de pré-adolescents, mais c'est trop peu souvent à mon goût. Même leurs réactions lorsqu'elles découvrent le secret de la fillette tendent vers la panique et le "Oh non elle va nous tuer !" au lieu de l'émerveillement et du "Trop cool ! Moi aussi je veux faire pareil !", qui aurait plus sied à leur âge à mon sens. Enfin, après ce n'est pas mon livre non plus et l'auteure a tout à fait le droit de donner les sentiments et les réactions qu'elle désire à ses personnages. Moi, je ne fais que donner mon ressenti. ;-)

    Cœur de sorcière T1 - Daniela Ayma Paredes
    Parlons-en, des amis/es de Daniela justement. Je vous avoue que je me suis parfois un peu perdue dans les noms tellement il y a de personnages différents. Pour les masculins principaux, j'arrivais facilement à les identifier avec leurs caractères bien définis : entre Blanko le mystérieux joli-cœur, Eduardo le timide passionné de musique, Stéphane l'ami des animaux et Diogo le gentil vantard séducteur tout en muscles. 

    Mais pour les féminins, entre TatianaShaniaSarahCarolineLucieAudrey... Sans compter qu'on ne sent pas vraiment de trait de caractère distinctif ressortir pour nous aider à les identifier clairement. J'allais aussi oublier les amis du monde manique que l'on croise assez peu : NokaSachaFilionaRocketKirosuBatchCitrouille... 
    Nan, définitivement, ça fait beaucoup trop de monde !
    Il n'y a que pour Valerina et Loredana que les choses sont limpides, vu qu'elles ont la même condition que Daniela, mais elles deviennent des personnages plus secondaires au fil des chapitres. 

    J'ai bien aimé le fait que ce livre soit basé sur les sentiments, leur puissance comme leur faiblesse (ce qui, parfois se rejoint) ainsi que le fait que certains y soient plus hermétiques que d'autres et se fichent pas mal du mal causé et retour. Nous avons aussi la puissance des liens familiaux et de l'amitié, beaucoup de rivalité, mais aussi un peu d'ingénuité et de candeur de la part de Daniela. J'ai souris plusieurs fois devant le comportement et les pensées de la pré-adolescente envers Blanko en me disant que l'amour, un amour puissant, pouvait faire faire et faire penser de drôles de choses, et je sais de quoi je parle. lol

    Mais, même si les sentiments prennent une place importanteCœur de sorcière T1 - Daniela Ayma Paredes dans ce livre vu qu'il est question pour les êtres maniques d'exploiter ceux des humains ainsi que d'un premier amour, ce n'est pas pour autant un livre dégoulinant de guimauve. Il y a aussi une rivalité en latence avec les Lytches, dont on sent qu'elles ne sont pas loin, un chat mystérieux qui s'approche toujours un peu plus, des examens à passer, un peu d'action et des coups durs pour Daniela. 

    Je me doutais un peu du tournant que prendrait la fin, mais cela n'en reste pas moins une continuité logique et bien amenée de l'histoire qui n'a, j'en suis certaine, pas encore révélée tous ses secrets. Je suis tout de même pressée de connaître la suite des évènements.

    En résumé, j'ai bien aimé ma lecture, malgré la jeunesse de la plume, qui reste néanmoins agréable et fluide, et celle du public visé. Le surnombre de personnages m'a un peu perdue à certains moments, ainsi que la trop grande maturité des enfants, mais je salue néanmoins le travail sur le background du livre ainsi que sur la psychologie de Daniela (dont nous avons le point de vue la plupart du temps). Il y a des petites choses, en tant qu'adulte, qui me titillent, mais je pense que pour un public de pré-adolescent, cela peut tout à fait fonctionner. Et l'inclusion d'animaux magiques en fera certainement rêver plus d'un/e.

     

     

     

              Pour le dévorer, c'est par ici.      

     

     

    Les Bâtards du diable - Daniel CarioLes Bâtards du diable - Daniel CarioLes Bâtards du diable - Daniel CarioCe qu'il v(o)it - Artémis TannerExemple type

     

     

     

     

     

     

    « Contes de zombies - Anthony Lamacchia (auteur) & Andréa Kerlhau (illustratrice)All Our Hidden Gifts T1 - La Gouvernante - Caroline O'Donoghue »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :