• Deaf - Joseph Kochmann

    Deaf - Joseph Kochmann

     

    Une conclusion attendue et plus que réussie !

     

     

             

     

     

    Blind - Joseph Kochmann


    Prisonnière d’un royaume entouré d’un mur si haut qu’il cache les rayons du soleil, Manon, courageuse cadette de la famille Dauphin, se bat pour renverser l’odieux roi Deaf.
    Au même moment, Camille, jeune artiste au cœur lourd, se réveille dans le corps d’un amour perdu tandis qu’Edward, lecteur passionné, découvre un roman mystérieux.
    Pourchassés par d’atroces créatures squelettiques à têtes de corbeaux, parviendront-ils à survivre à ce monde étrange et ainsi mettre un terme à leurs sordides histoires ?



    (J'ai eu un petit souci avec les extraits, j'éditerai le post un peu plus tard.)
     

    Cliquez sur l'image pour l'agrandir. 

     
     

     

    Blind - Joseph Kochmann


    Je voulais commencer en premier lieu par m'excuser auprès de l'auteur pour cette chronique tardive (plus de trois semaines après la lecture du livre, c'est du grand n'importe quoi ma fille !). Mais, depuis quelques mois, me mettre à mes chroniques m'est plus que difficile et je n'arrive ni à trouver l'envie, ni la motivation pour... Et c'est frustrant, parce que j'aime ça, pourtant...


    ~ * ~ * ~ * ~


    Je voulais ensuite remercier une nouvelle fois chaleureusement Joseph Kochmann pour m'avoir proposé son livre en SP via le site SimPlement. Je ne me suis pas posée la question de savoir si je l'acceptais ou non. J'avais déjà lu et aimé Mute et Blind, les deux premiers tomes de la trilogie Les Singes de la Bêtise. Il était donc tout à fait normal pour moi de continuer et de terminer cette aventure. ^^

    SimPlement.pro

     

    Petite précision : si les deux premiers tomes peuvent tout à fait être lus indépendamment, je vous conseille plus que fortement d'avoir lu Mute et Blind avant de vous lancer dans la lecture de Deaf.

    J'en profite pour valider la catégorie n°70 (Un livre qui ne va dans aucune autre catégorie) du Défi Lecture 2018.

    Un petit
    mot sur la couverture que je trouve jolie et qui, comme ses prédécesseures, est tout à fait en adéquation avec l'histoire. ^^
    Deaf - Joseph Kochmann
    Mute et Blind m'avaient projeté dans une sorte d'univers parallèle entre amour, amitié, humour et violence. Je pensais naïvement être préparée pour Deaf mais, quelque part, rien n'aurait pu me préparer à ce que j'y ai trouvé. Ce troisième tome est plus décalé (bien que moins humoristique) que Mute et plus sombre que Blind. Plus oppressant aussi. Et beaucoup plus personnel.

    J'ai été ravie de retrouver la plume de Joseph Kochmann que j'apprécie toujours autant. Égale à elle même, elle est autant violente que triste, fluide et porteuse de beaucoup d'émotions. J'ai plus qu'apprécié l'auto-dérision, l'introspection, la remise en question et les messages forts qu'elle véhicule.

    L'auteur y exprime son mal-être au travers de ses personnages et explore ainsi des sujets importants, comme la perception de soit, la gestions des émotions, les contraintes imposées, la légitimité d'un auteur...

    Au départ, je me suis sentie un peu perdue et j'ai eu du mal à rentrer dans le livre. Puis, très vite, je me suis prise au jeu et ma façon de penser et de voir les choses a évolué en même temps que les personnages, en passant d'un narrateur à un autre.

    J'ai eu de la compassion pour ces pauvres personnages, oppressés de tous les côtés et déglingués par une "vie" qui n'avait pas grand chose de bon à leur offrir.
    Ici, on ne cherche pas à découvrir le mystère du lycée ni à résoudre des meurtres, non ! Ici, on tente de survire à la tyrannie de Deaf, un roi sourd et très cruel qui malmène son peuple. Heureusement, une rébellion est en marche et gronde aux portes du palais. Mais ce n'est pas tout ! Il faudra aussi faire avec une mystérieuse maladie ainsi qu'avec des créatures squelettiques à tête de corbeau.

    Deaf - Joseph Kochmann 
    Ce livre nous ramène à nos propres démons, à ces sentiments négatifs qui peuvent nous habiter au quotidien, à la façon que nous avons de les comprendre, de les gérer. C'est un livre emprunt de profondeur où les mots peuvent souvent en cacher d'autres.Sans aucun doute le plus personnel de l'auteur.

    J'ai particulièrement aimé la partie du point de vue d'Edward, ce jeune homme noir passionné de littérature. Par certains côtés, j'ai eu l'impression de me voir. Moi aussi, je grogne quand quelque chose me dérange dans un livre. Moi aussi, j'ai besoin d'en parler pour extérioriser la chose. Moi aussi, même si j'ai parfois envie de laisser tomber, je fais tout pour arriver au bout de ma lecture.
    Mais ce n'est pas tout ! J'ai particulièrement apprécié la façon dont le jeune homme explique les erreurs commises dans le livre qu'il lit et comment l'auteur s'amuse à toutes les reprendre dans son texte. J'ai A-DO-RÉ !

    En résumé, avec ce dernier tome, Joseph Kochmann nous prouve une nouvelle fois qu'il manie extraordinairement bien son sujet et nous livre une intrigue totalement inédite à laquelle je n'avais absolument pas pensé ! Dans ce roman plus que personnel, l'auteur se met avec humilité à nu devant nous, s'exposant ainsi à notre jugement. Il en faut du courage !
    Même si Mute restera mon préféré, Deaf a tout de même su me séduire par la dualité entre la faiblesse qu'il expose et la force qu'il cache en réalité ; sans oublier cette conclusion qui n'aurait pu être meilleure.

    Vous voulez une lecture qui sort de l'ordinaire ? Je ne peux que vous conseiller cette trilogie des Singes de la Bêtise qui vous dépaysera à coup sûr !

     
    Blind - Joseph Kochmann

              Pour le dévorer, c'est par ici.     

     

     

    Blind - Joseph KochmannBlind - Joseph KochmannBlind - Joseph KochmannBlind - Joseph KochmannBlind - Joseph Kochmann

     

     

    « Dernière escale - Sandra MartineauLa nuit est mon combat - Jean Bury »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 4 Janvier à 17:14

    Jai adoré ce tome, cette clôture de la trilogie. Contrairement à toi, c'est ce tome que je préfère, pour sa densité, ses réflexions, son côté très personnel aussi. Je comprends que tu préfères Mute, je pense que si j'avais commencé par Blind, j'aurais sans doute préféré Mute car je n'aurais pas été surprise par l'ambiance, le côté gore du livre.

    C'est une très belle trilogie que je suis heureuse d'avoir lu et je suis ravie de voir que, toi aussi, tu l'as apprécié :)

     

    Belle année 2019 !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :