• Dévastée - Gabrièle Macden

    Dévastée - Gabrièle Macden

     

    Une nouvelle qu'on a du mal à lâcher.

     

     

             

     

     

    Les Bâtards du diable - Daniel Cario


     

    Deux femmes assassinées.
    Nathalie est prisonnière d'un bourreau qu'elle ne voit pas. Des minutes, des heures, peut-être ont dû passer. Nathalie est incapable de le dire. Maria ne répond plus. Elle est seule.
    Trois femmes assassinées.

    Plongez au cœur des pensées de notre protagoniste : Nathalie. Fondez-vous dans le décor. Émettez des suppositions sur l'auteur de ces actes horribles.

    La nouvelle Dévastée est le premier ouvrage de Gabrièle Macden.
     

     

    Dévastée - Gabrièle Macden

     

     

     

     

     

     

     

     




    Cliquez sur l'image pour l'agrandir.
     

     
     

     

     

     Dévastée - Gabrièle Macden

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les Bâtards du diable - Daniel Cario

     


     

    Je voudrais tout d'abord commencer par remercier Gabrièle Macden pour m'avoir proposé sa nouvelle en SP via le site SimPlement

    SimPlement.pro

     

    Concernant la couverture, je la trouve sympa. Cette impression de vitesse, comme si on voyait le paysage par la vitre d'un bus me plait bien. Je trouve qu'elle correspond assez à la vie de Nathalie, qui file et la laisse dans le flou sans qu'elle ne maîtrise rien.

    La plume de l'auteure est agréable et fluide pour une première oeuvre, malgré quelques coquilles. Gabrièle Macden sait adapter le rythme de son récit en fonction des sentiments de ses personnages : un rythme plus rapide en cas de peur, avec des phrases plus courtes qui s'enchaînent, par exemple.

    Le récit alterne les différentes époques de la vie de Dévastée - Gabrièle MacdenNathalie, entre le présent, sa captivité, son adolescence et son enfance. Les repères temporels sont bien indiqués, et j'aime ce genre de parti pris, mais j'ai trouvé qu'ici, ça swichait un peu trop. Bon, en même temps, c'est une nouvelle, donc la construction et le rythme ne sont pas les mêmes qu'un roman et sont forcément plus rapides.

    Un petit bémol aussi, même si, personnellement, ça n'a pas gêné ma lecture, c'est l'alternance de certains points de vue avec ceux de Nathalie, sans qu'on nous dise que ce n'est pas elle, et toujours avec le même pronom personnel. Je pense que cela peut dérouter certaines personnes et, peut-être, les perdre un peu.

    Ce livre aborde des sujets durs, comme le viol sur mineur, la maltraitance infantile, l'inceste aussi (même si c'est plus quelque chose qui nous est suggéré qu'autre chose). Donc si vous n'aimez pas que l'on s'en prenne aux enfants (enfin qui aime ça ne toute façon ?)... Disons plutôt que si vous avez une certaine sensibilité à ce sujet, certains passages de cette nouvelle ne sont pas faits pour vous.

    Que dire du personnage de Nathalie ? Elle n'a eu ni une enfance ni une adolescence faciles. Elle a même subi des épreuves qu'aucun enfant (aucun adulte non plus, mais surtout un enfant !) ne devrait vivre. Malgré ses bêtises d'adolescente, elle a su en partie garder la tête froide et continuer ses études, ce qui lui vaut d'être devenue professeure des écoles.

    Mais là, alors qu'elle semble mener une vie normale (bien que les retours dans le passé nous montrent que ce n'est pas totalement le cas), elle se retrouve séquestrée dans un endroit inconnu, avec plusieurs autres victimes. 

    On a de la compassion pour elle. Comment ne pas en avoir après tout ce qu'elle a déjà vécu ? Le passage avec sa famille d'accueil m'a donné des frisson, tellement la petite Nathalie était remplie d'innocence et Dévastée - Gabrièle Macdend'envie d'être aimée. Malgré ses souffrances, j'ai aimé découvrir son histoire.

    J'ai autant aimé la fraîcheur et le sens-gêne de Michèle, cette vieille femme à chiens (ça change des vieilles filles à chats lol) qu'elle m'a énervée. C'est malgré tout un personnage attachant à sa façon dont je vais me souvenir un petit moment.

    Je me suis assez vite doutée de la fin, mais j'ai quand même eu le droit à une petite surprise (plusieurs en fait), qui ont redonné un coup de boost terminal.

    Je plussoie la chute de la nouvelle. Bien, très bien pensé.


    En résumé, j'ai passé un bon moment avec cette nouvelle qui présente les marqueurs d'un thriller psychologique, plutôt bien écrite pour une première oeuvre, même si perfectible (coquilles et la narration de différents personnages qui peut perdre certains/es lecteurs/trices). L'auteure sait aborder des sujets difficiles et dépeindre avec brio des personnages qui ont connu leur lot de souffrance et qui n'en sortiront pas indemnes... 
    Je conseille, si le thème ne vous dérange pas.

     

     

              Pour le dévorer, c'est par ici.      

     

     

    Les Bâtards du diable - Daniel CarioLes Bâtards du diable - Daniel CarioLes Bâtards du diable - Daniel CarioDévastée - Gabrièle MacdenE-réel - Aurélie Zerah

     

     

     

    Dévastée - Gabrièle Macden

     

     

     

    « Produits d'entretien - Séverine JérignéLuxos T1 - L'Eveil - Déborah J. Marrazzu »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :