• Jean de la Tour-Miracle - Joseph Arthur de Gobineau

    Jean de la Tour-Miracle - Joseph-Arthur De Gobineau

     

    Aucun livre n'a jamais autant mérité son sous-titre...

     

    ~ * ~ * ~

     

    Résumé :
    Les aventures de Jean de la Tour-Miracle - surnommé également le prisonnier chanceux - se situent en France pendant les guerres de Religion : amours contrariés, chevauchées, conspirations, batailles, assassinats constituent à la fois la toile de fond et les pièces maîtresses de ce roman-feuilleton historique qui fit comparer son auteur à Alexandre Dumas.
    Avec un grand souci de vérité et, souvent, beaucoup d'humour, Gobineau anime en maître romancier les passions de l'époque, faisant de son récit une œuvre vivante, écrite dans un style alerte, qui mérite une place de choix parmi les romanciers de cape et d'épée du XIXe siècle.


    ~ * ~ * ~

    Extrait :
     

    Jean de la Tour-Miracle - Joseph-Arthur De Gobineau

      ~ * ~ * ~

    Mon avis :
    Ce livre, soyons claire, je n'avais absolument aucune envie de le lire. 10 ans qu'une de mes tantes me l'avait offert, 10 ans qu'il trainait dans ma PAL, 10 ans qu'il ne me tentait PAS DU TOUT.
    Pourquoi ne m'en suis-je tout simplement pas débarrassée, me demanderez-vous (pour celles/ceux (peut-être qu'il y en aura) que ça intéresserait éventuellement) ? Tout simplement parce que c'est un cadeau et, même si je ne porte pas particulièrement ma tante dans mon cœur, je me sentais obligée de le lire un jour...

    J'ai donc fini par me jeter à l'eau. Pourquoi ?
    Tout simplement parce que je m'étais déjà défilée l'année dernière pour le Défi lecture 2015. Alors quand j'ai vu que, cette année, il rentrait dans une catégorie de deux défis différents le Défi lecture 2016 (45) Un livre endormi (qui est dans votre pal depuis longtemps)) et 5 phrases, 5 livres (Lire le lire que tu as depuis longtemps dans tes livres (le plus vieux que tu aies, ou celui qui s’en approche)), je me suis jetée à l'eau, même si de mauvaise grâce...

    Alors, je vais commencer par le style de l'auteur si vous voulez bien. Enfin même si vous ne le voulez pas, je fais comme je veux, après tout c'est mon article ! Na ! :p
    Comme je m'y attendais pour un livre écrit en 1846, c'est un style que je n'aime pas du tout et qui n'est pas sans me rappeler celui de Dracula de Bram Stoker.
    Les dialogues sont ampoulés et très lourds avec de la flatterie par-ci puis par-là et encore un peu par ici... Résultat, il leur faut tout un paragraphe pour dire quelque chose qui aurait pu l'être en une phrase ou deux. Ce genre de perte de temps m'irrite...
    Par contre dû à l'époque, je dois avouer que cette lecture m'a fait découvrir de nouveaux mots (même si je les ai oubliés depuis...).
    Un autre point positif, c'est qu'il y a beaucoup de descriptions et que, visuellement, on arrive à bien "voir" ce que l'auteur veut nous montrer.

    Concernant les personnages, je dois avouer que je ne me suis attachée ou identifiée à aucun d'entre eux.
    Jean est imbu de lui-même, sûr de lui, manipulateur par la parole, têtu, volage... Quelle que soit la situation, il arrive à en tirer à avantage à son profit. A part son intelligence, je n'ai pas réussi à lui trouver une seule  qualité...
    Barbillon est juste un fieffé coquin qui "aime" autant son maître qu'il le trahit pour son propre profit... Bon, il lui sauve souvent la mise aussi, j'avoue...
    Magdelaine me tapait sur le système avec ses airs de sainte-nitouche...
    Quant à Corisande, c'est peut-être le personnage le mieux construit : belle à se damner, intrigante, intelligente, prête à tout pour obtenir ce qu'elle veut...

    Concernant l'histoire en elle-même, je dois avouer qu'elle contient pas mal d'action mais, malheureusement tout cela finit par devenir grandement répétitif : amour refusé par les parents, voyage, capture, amour, libération, capture, libération...
    Je n'ai jamais vu un personnage se faire autant capturer et toujours arriver à "séduire" ses geôliers qui se contentent de sa promesse qu'il ne tentera pas de s'enfuir... O_O
    Sinon le livre couve en son sein moult complots sous le couvert de la religion et du pouvoir. Après, vous me direz, c'est logique vu que ce livre se passe durant la Guerre des Religions...

    En résumé, vous l'aurez compris, je n'ai pas du tout été séduite par ce livre, comme je m'y attendais. Je me suis beaucoup ennuyée, surtout lorsque j'ai vu que l'histoire ne cessait de se répéter. Le personnage principal m'a tapé sur les nerfs tout le long de l'histoire et je n'avais qu'une hâte : arriver à la dernière page pour le refermer, le ranger et ne plus jamais l'ouvrir !
    Si vous aimez ce genre de littérature, lancez-vous. Il y a des gens qui y sont sensibles et qui trouveront sûrement des qualités à ce livre. Ce ne fut pas mon cas, désolée...
    Pour les autres, passez votre chemin, vous économiserez ainsi du temps pour des lectures qui vous plairont certainement plus !

     

    « Fais-moi peur ! T2 - L'histoire du bus fantôme - Brad et Barbara StricklandNe lâche pas ma main - Michel Bussi »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :