• L'interphone ne fonctionne toujours pas - Partie 1 - Pierre-Étienne Bram

    L'interphone ne fonctionne toujours pas - Partie 1 - Pierre-Étienne Bram

     

    Vous voulez une romance qui sort de l'ordinaire ?
    Vous allez être servi !

     

     

             

     

    L'interphone ne fonctionne toujours pas - Partie 1 - Pierre-Étienne Bram


     

    Objet : Hola je m’appelle Celia. Et toi ?
    Je suis celle qui n’arrive pas à te parler sur Meetic…
    Mais tu vois, je ne suis pas totalement muette quand on m’en donne les moyens
    À bientôt peut être ?
    Celia

    Si seulement j’avais su, au moment d’ouvrir ce mail le tournant que ma vie allait prendre… Beaucoup de mes proches n’ont jamais vraiment pu comprendre notre histoire. « Comment as-tu pu continuer à garder contact avec elle après tous les lapins qu’elle t’a mis ? Ne crois-tu pas que ça cache quelque chose ? » « Non, je ne crois pas… Sa vie est compliquée… La mienne n’est pas simple non plus… Et puis sa voix était tellement envoûtante… »
    Les autres ne comprendront jamais notre histoire… Ne les écoute pas… Demain je serai là… Promis
    Comment résister…


    L'interphone ne fonctionne toujours pas - Partie 1 - Pierre-Étienne Bram
     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cliquez sur l'image pour l'agrandir.


    L'interphone ne fonctionne toujours pas - Partie 1 - Pierre-Étienne Bram
     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'interphone ne fonctionne toujours pas - Partie 1 - Pierre-Étienne Bram


    Je voulais tout d'abord commencer par remercier Pierre-Étienne Bram pour m'avoir proposé son SP et le site SimPlement grâce à qui cela a pu arriver.

     

    SimPlement.pro

     

    Ensuite, j'en profite pour valider la catégorie n°74 (un titre imagé qui n'a rien à voir avec le thème) du Défi lecture 2017. J'ai hésité à mettre ce livre dans ce thème, parce que je pense que ça peut être l'une des nombreuses "excuses" de Celia, mais comme il n'a pas été question d'interphone qui ne fonctionnait pas, beh ça rentre quand même. ^^

    Un petit mot sur la couverture que je trouve jolie, mais qui ne m'aurait pas donné envie de regarder le résumé en librairie parce que... ben ça fait romance quoi. Et moi les romances, c'est pas mon truc.

    Alors pourquoi ai-je accepté ce SP ? Tout simplement parce que j'en ai lu le résumé, que j'ai vu que c'était autobiographique et que, quelque chose m'a fait penser à ma propre expérience.
    J'ai trouvé l'auteur très courageux de mettre cette partie de sa vie sur papier, de s'être fait publier et d'oser affronter le regard et les remarques de ses lecteurs. Parce que même s'il va s'attirer de la sympathie, il n'échappera probablement aux remarques méchantes et/ou blessantes voire aux moqueries de certaines personnes qui n'ont rien d'autre à faire de leur vie.
    Chapeau !
    Un auteur que j'aimerais beaucoup rencontrer un jour, pour échanger un peu sur son livre et donc, sur son expérience.

    Mais ce livre, de quoi il parle ?

    L'interphone ne fonctionne toujours pas - Partie 1 - Pierre-Étienne BramIl parle d'un jeune homme qui, après une rupture, tente de trouver l'amour sur Meetic. Et là vous allez vous dire : Trouver l'amour sur Internet, n'importe quoi ! Il n'y a que des tarés derrière leurs écrans ! Alors oui, il y a pas mal de gens désaxés, j'en conviens. Mais il y a aussi des personnes bien. Pour preuve, j'ai rencontré mon compagnon actuel sur Internet et cela fait 5 ans 1/2 que ça dure. ;-) On trouve de tout sur la toile. Certaines rencontres sont magiques et donnent lieu à des idylles ou à de belles amitiés. D'autres, on aurait préféré ne jamais les faire...

    Le narrateur va donc faire la connaissance de Celia, une belle brune aux origines latines. Mais s'il espère vite la rencontrer, il va rapidement déchanter. Pourquoi ? Parce qu'il y a toujours quelque chose qui ne va pas : elle a ses règles, des soucis avec son ex, trop de travail, pas reçu le dernier message, plus de batterie... Et même quand il est avéré que c'est de sa faute, elle arrive à retourner la situation jusqu'à faire culpabiliser le pauvre narrateur. Elle est inaccessible, menteuse, jalouse et manipulatrice.

    Je ne vais pas dire que l'histoire tourne en boucle, mais on rencontre "grossièrement" le même schéma tout au long du livre : ils doivent se rencontrer, ça ne se fait pas, ils se prennent la tête et tout recommence à nouveau. J'ai dit en gros hein, parce que les circonstances (ainsi que les excuses et les engueulades) varient à chaque fois. Et puis il y a des petites découvertes, faites ici et là. D'autres personnages qui tentent de lui faire entendre raison... Heureusement, parce que sinon ça serait un tantinet répétitif. ;-)
    Pourtant, ce n'est pas quelque chose qui m'a dérangé (même si le personnage de Celia est dérangeant) et je ne me suis pas du tout ennuyée entre ces pages.


    L'interphone ne fonctionne toujours pas - Partie 1 - Pierre-Étienne BramVous vous demandez certainement pourquoi il endure tout ça, surtout quand lui-même doute et est de moins en moins convaincu de sa réalité. Pourquoi l'excuse-t-il alors qu'il ne semble lui-même pas convaincu ? Parce que Celia est très bonne au jeu du chat et de la souris et qu'elle fait ce qu'elle veut de son amoureux transi qui n'espère qu'une seule chose : enfin la rencontrer ! Parce que oui, il est amoureux et, on le sait très bien, l'amour rend aveugle.

    Plusieurs fois , j'ai eu envie de le secouer en lui disant "Mais elle se fout de toi ! (ça c'est la version polie) Coupe les ponts bon sang de bois ! Envoie-la chier !". Puis, à chaque fois je me suis collée une gifle (en pensée, sinon ça fait mal !), parce qu'avec mon passé, je n'ai aucun droit de le juger. Moi aussi j'ai été naïve. Moi aussi, j'ai connu les mensonges et les situations tellement grosses que quelqu'un d'extérieur les voit venir à 10km !


     SI VOUS N'AVEZ RIEN A FAIRE DE L'HISTOIRE DE MA VIE, SAUTEZ CE QUI SUIT ! 

    Parce que oui, j'ai déjà vécu avec un mythomane (mais pas rencontré sur Internet). Au début, je me suis faite avoir par naïveté. J'étais jeune, c'était ma première grosse relation. J'ai été bête et crédule et je le regrette aujourd'hui. Un exemple de mensonge ? Hmmm... Il m'a dit qu'il m'offrirait un chien pour Noël, un berger australien bleu merle, parce que je les trouve vraiment magnifiques et il le savait. Nous sommes allés en animalerie (pas bien je sais) et il en a "réservé" un. J'étais toute joie. Seulement, quelques jours avant d'avoir le chiot, il m'a dit que je ne l'aurais finalement pas : l'animalerie l'avait appelé, le chiot était tombé malade et ils avaient dû le faire piquer. J'étais triste, mais je l'ai cru. Parce que c'était le début et que je ne savais pas encore qui il était. Il ne me l'a jamais avoué, mais je sais bien maintenant que ce chiot n'a jamais existé ou, du moins, qu'il n'a jamais eu l'intention de me l'offrir.

    Un autre mensonge, plus gros. J'étais enceinte, en scooter, c'était l'hiver, il faisait froid, et je L'interphone ne fonctionne toujours pas - Partie 1 - Pierre-Étienne Bramme tapais beaucoup de route pour aller bosser. En théorie, lui travaillait. On se téléphonait pendant ma pause. J'entendais des bruits de circulation, il semblait répondre à des gens. Puis j'ai commencé à avoir des doutes, je ne sais plus pour quelle raison. J'ai vérifié le kilométrage de son scooter. Bizarrement, lorsque moi j'allais au travail, il ne bougeait jamais. Sa réponse : le compteur est en panne. Mais, bizarrement, pour aller au bureau de tabac chercher des cigarettes, il tournait de nouveau. Même devant le fait accompli, il n'a jamais avoué et je n'ai jamais su où il allait lorsqu'il "travaillait" durant mes jours de repos. Mais, après cette journée, il a cessé d'aller "travailler", ce qui était un aveu en lui-même.

    Une fois que j'ai su qui il était réellement, la raison de ma présence à ses côtés à changé : j'avais peur. Peur de cet homme alcoolique et violent, peur qu'il s'en prenne à mon fils (je ne dis pas notre, parce qu'il ne s'en est jamais occupé), à ma famille contre laquelle il avait déjà été violent, contre mes chats qu'il promettait toujours de tuer à coups de couteaux. Couteau avec lequel il m'avait déjà menacée. Il disait toujours qu'une arme était cachée dans la maison et que si jamais j'appelais la police, il prendrait mon fils en otage, le tuerait et se suiciderait après. J'étais certaine qu'il mentait, mais s'il n'y avait ne serait-ce qu'un tout petit pourcentage de chance qu'il puisse dire la vérité, je ne pouvais pas prendre ce risque...

    Ça a l'air con comme ça, mais quand vous êtes à l'intérieur, quand vous vivez cette histoire, vous ne la percevez pas de la même façon. Seul quelqu'un ayant vécu quelque chose de similaire peu comprendre...
    Aujourd'hui, j'ai toujours honte d'en parler, mais pourtant je le fais. Pour avancer, pour prévenir, peut-être aussi pour me punir d'avoir été si naïve...

     PARDON POUR CE DÉBALLAGE, LA CHRONIQUE RECOMMENCE ICI  ! 

    Vous l'aurez compris, j'ai tout de suite détesté Celia que j'ai assimilé à mon ex. Et l'intrigue tourne autour d'elle, de son identité. Qui est véritablement Celia ? Celle qu'elle prétend, auquel cas sa vie est réellement compliquée ! ? Ou se fait-elle passer pour quelqu'un d'autre parce qu'elle est simplement dérangée et que l’anonymat d'Internet lui donne ce pouvoir ? Le narrateur finira-t-il par la rencontrer un jour ?

    J'ai apprécié la fluidité de la plume de l'auteur, qui fait que le texte passe tout seul. Le fait que L'interphone ne fonctionne toujours pas - Partie 1 - Pierre-Étienne Bramle livre soit majoritairement épistolaire, composé de leurs échanges par sms, téléphone, mail... ajoute à la rapidité de lecture.
    J'aurais par contre un petit reproche à faire. J'ai lu la version ebook et rien ne différencie les échanges écrits des pensées du narrateur. Ce qui faisait que, parfois, je ne savais pas si c'était la fin de l'échange ou le début de ses pensées. Je pense qu'il aurait été intéressant de mettre ces échanges en italique, ou au moins avec une police différente, pour bien faire le distinguo. De même, pour les mails, il n'y avait pas le nom de l'expéditeur (au début du mail) et, parfois, on ne savait pas tout de suite qui l'avait écrit.

    Je pense que c'est un livre que les ados devraient lire, pour les sensibiliser sur le problème des rencontres virtuelles et du mal qu'elles peuvent faire, eux qui sont si connectés de nos jours. On pense toujours que ce genre de chose n'arrive qu'aux autres (et encore !) ou que ce n'est que de la fiction. Le fait que ce livre soit autobiographique aide à prendre conscience que non, c'est réel, et que ça peut arriver à n'importe qui !

    En résumé, un livre assez poignant sur la détresse et le désespoir amoureux d'un jeune homme qui ne demande qu'à croire et à rencontrer la femme dont il est virtuellement amoureux, mais avec laquelle rien ne se passe jamais comme prévu, entre jalousie, chantage, engueulades, lapins, excuses foireuses, mensonges... Peu de personnes auraient supporté ce qu'il a enduré, moi la première malgré ma naïveté. Surtout pour une relation virtuelle ! Je l'aurai envoyé bouler depuis longtemps. Une romance pas du tout comme les autres !
    J'ai néanmoins apprécié cette lecture, fluide et rapide, abordable par un large public et j'ai hâte de connaître le fin mot de l'histoire. Mais qui est Celia ? (A défaut de trouver Charlie... Pardon, c'est nul, je sors...)
     

     

              Pour le dévorer, c'est par ici.     

     

     

    L'interphone ne fonctionne toujours pas - Partie 1 - Pierre-Étienne BramL'interphone ne fonctionne toujours pas - Partie 1 - Pierre-Étienne BramL'interphone ne fonctionne toujours pas - Partie 1 - Pierre-Étienne BramL'interphone ne fonctionne toujours pas - Partie 1 - Pierre-Étienne BramL'interphone ne fonctionne toujours pas - Partie 1 - Pierre-Étienne Bram

     

    « Réception Masse Critique Babelio 28/11/2017Défi PKJ de Décembre 2017 (24/30) »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :