• Le Feu des Steppes T1 - L'Enfant-Roi - Aurélie Chateaux-Martin

    Le Feu des Steppes T1 - L'Enfant-Roi - Aurélie Chateaux-Martin

     

    "L’homme vêtu de nuit traversera les plaines
    L’or du feu du soleil parcourra ses veines
    Il s’unira à celle dont c’est le destin
    De porter l’enfant-roi en son sein.

    Naîtra l’enfant, au cœur de la nuit
    Les plaines résonneront de son cri de vie
    L’héritage de son père coulera dans ses veines
    Et son cœur embrasé ensanglantera le ciel.

    Sa venue est le signe que tous ont attendu
    Il est né roi de toutes ces étendues
    Par la force et la sagesse, de conquête en conquête,
    Il régnera sur ces terres, maître des Hommes et des bêtes.

    Il est la Lance qui unit les peuples,
    Il est le Feu qui régit les steppes,
    Tous sont nés pour le servir
    Et sous sa bannière plier et obéir."


     

             

     


     

     

    Le Feu des Steppes T1 - L'Enfant-Roi - Aurélie Chateaux-Martin


    « Il est la Lance qui unit les peuples,
    Il est le Feu qui régit les steppes,
    Tous sont nés pour le servir
    Et sous sa bannière plier et obéir. »

    Agni est un enfant pas comme les autres. Voué à devenir le futur chef d’une immense tribu de guerriers, il est né sous le signe d’une ancienne prophétie. Il est le Feu des Steppes, celui que les dieux ont envoyé pour reconquérir les plaines. Il est né sans père, et a grandi dans l’ombre protectrice de sa mère, la régente de leur clan. En prenant les rênes du pouvoir, Zayya, reine des Alasaïs, s’est élevée contre les traditions de leur peuple et a défié ces hommes fiers à la culture profondément patriarcale. Elle est l’exemple d’un changement à venir, un changement qu’elle a amorcé et qui ne semble pouvoir être stoppé. Un changement qui forme l’héritage d’Agni.
    Seulement, quand on est enfant, un tel poids est bien lourd à porter… Agni se sent différent des autres, et cela l’empêche de trouver tout à fait sa place. Il aimerait n’être qu’un simple membre de la tribu, mais les dieux ne cessent de prouver à tous qu’il est bien l’élu qu’on attend depuis des générations. Et puis, en lui, des énergies et pulsions étranges se réveillent peu à peu. Il ignore d’où elles lui viennent, et ne sait comment les maîtriser…

     

     

    Le Feu des Steppes T1 - L'Enfant-Roi - Aurélie Chateaux-Martin


     

     

    Le Feu des Steppes T1 - L'Enfant-Roi - Aurélie Chateaux-Martin


    J'ai été ravie qu'Aurélie Chateaux-Martin me confie une nouvelle fois l'un de ses livres et je la remercie encore pour sa confiance. Surtout que, pour celui-ci, j'ai un peu fait office de bêta-lectrice vu qu'il n'était pas encore sorti au moment où je l'ai lu. ^^
    J'espère que cette nouvelle chronique vous donnera encore plus envie de découvrir cette grande auteure de fantasy. :D

    Avec ce premier tome du Feu des Steppes, Aurélie Chateaux-Martin nous fait voyager dans un monde beaucoup plus primitif que dans ses autres sagas. Pour reprendre ses propres termes : "C'est de la fantasy un peu atypique, parce que l'histoire se déroule au cœur d'une tribu barbare dont le mode de vie nomade et la culture ressemble (de loin) à ceux des mongols. On y retrouve évidemment de la magie, des interventions de dieux étranges et un brin primitifs, des créatures extraordinaires sorties tout droit des légendes...".
    Et bien moi, j'ai aimé ce changement et cette entrée dans ce monde aussi barbare (quoi que moins grâce à Noah et Zayya) que misogyne. Et je peux vous dire que, même si je n'ai pas lu beaucoup d'ouvrages de fantasy dans ma vie, ça change quand même radicalement. Mais ce n'est pas déplaisant de temps en temps.

    J'ai précédemment lu
    Le Loup Gris  de la même auteure, qui a été un gros coup de cœur, et j'ai trouvé que le style d'écriture avait changé. Les phrases sont plus construites, plus longues, parfois plus complexes. J'avoue qu'une fois ou deux, j'ai dû reprendre la phrase depuis le début. Mais sinon, l'écriture d'Aurélie Chateaux-Martin est toujours aussi agréable et ses description bien ficelées.
    Bien que je déplore un peu ne pas avoir eu de description un peu détaillée du "campement" des Alasaïs ni des yourtes. Ce qui est bien dommage, car j'aurais fortement aimé avoir un visuel...

    Un petit truc qui m'a titillé, aussi, ce sont les Grands Vers des Plaines. J'avoue qu'ils m'intriguent beaucoup... J'ai hâte que les héros en croisent un, pour savoir à quoi ces monstres ressemblent, même si eux ne seront probablement pas ravis de cette rencontre de part ce que j'ai cru comprendre... lol

    Un petit point qui m'a chiffonné et dont j'ai discuté avec l'auteure, c'était la trop grande maturité de langage des enfants de 6 ans qui, du coup, ne collait pas du tout avec leur âge. Après, j'avais conscience que la façon dont ils vivaient faisait qu'ils mûrissaient plus rapidement que les enfants de peuples plus "civilisés".
    Après une petite discussion avec l'auteure, ces passages ont été modifiés pour être un peu plus réels. ^^

     Au niveau des personnages, Aurélie Chateaux-Martin m'a confié avoir fait de nombreuses recherches pour les prénoms : "En l’occurrence, à part Agni qui est un prénom hindou, tous les noms sont des noms mongols."

    J'ai adoré Naran Bataar, lige de la reine Zayya, même s'il est un peu cliché du "chien fidèle" amoureux de sa maîtresse, mais agréable, la tête sur les épaules, courageux, fidèle (enfin peut-être pas dans tous les sens du terme) et attachant. Un bel exemple masculin pour Agni. J'ai juste eu un peu de mal avec son nom qui s'est transformé plusieurs fois (à l'insu de mon plein gré comme dirait l'autre lol) en "Naran le bâtard"... Le pauvre alors que c'est un brave homme ! Il ne mérite pas ça... Je me confonds en excuse... ^^"

    J'ai eu un peu la même opinion pour Chagan, fils de Naran Bataar, qui suit la lignée de son père. Agni, prince des Alasaïs et fils de Zayya, est son meilleur ami et il s'est juré de toujours le protéger.
     


    Zayya est également un personnage que j'ai beaucoup aimé. C'est une femme forte et courageuse, tout à fait capable de diriger son peuple d'une main de fer, n'en déplaise à ses détracteurs misogynes et coincés dans le passé. Néanmoins, le soutien tout particulier de Naran Bataar ainsi que l'amour pour son fils Agni, lui seront précieux et lui permettront de garder la tête haute et un moral d'acier. Même si elle passera par des périodes de peur, plus pour son fils que pour elle.

    Agni est un petit garçon attachant au départ. Puis, en grandissant, il a commencé à me mettre mal à l'aise pour certaines raisons que je ne vous dévoilerai pas sous peine de vous spoiler. ;-)
    Néanmoins, j'espère fortement (et je lui souhaite) qu'il saura dompter ses énergies et pulsions étranges qui éclatent en lui. C'est finalement un personnage qui va développer un côté un peu mystérieux très appréciable.

    Concernant Dorben...

     

    /!\ /!\ /!\ ATTENTION SPOILER ! /!\ /!\ /!\

     Je n'ai pas de regret pour ce qui lui est arrivé. j'aurais même été, dans le livre, du genre à dire "Bien fait pour toi ! Tu l'as bien mérité !" lol
    Bon, ce qui lui arrive, ainsi qu'à son camarade est peut-être un peu gore, mais il y a des années de railleries, d’irrespect et d'intimidation derrière...

    /!\ /!\ /!\ FIN DE SPOILER ! /!\ /!\ /!\

     
    En résumé, j'ai franchement apprécié ce premier tome du Feu des Steppes, même si pas autant que Le Loup Gris. Une écriture toujours agréable (même si parfois un peu complexe dans la longueur de certaines phrases), des personnages attachants ou que l'on déteste (on n'y reste pas insensible), un monde qui change et une histoire intéressante. Je vous le recommande. ;-)
    Hâte de mettre le nez dans le T2 ! ^^

     

              Pour le dévorer, c'est par ici.     

     

     

    Le Feu de Steppes T10 - Dieux - Aurélie Chateaux-MartinLe Feu de Steppes T10 - Dieux - Aurélie Chateaux-MartinLe Feu de Steppes T10 - Dieux - Aurélie Chateaux-MartinLe Feu des Steppes T1 - L'Enfant-Roi - Aurélie Chateaux-MartinLe Feu de Steppes T10 - Dieux - Aurélie Chateaux-Martin

    « Le Trip TAG (livre et film) : ASIEBox de Mars 2016 - Thème : La lune et ses légendes »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 21 Novembre 2016 à 13:59

    Merciii!! En plus d'être une super chronique vraiment sympa à découvrir, et qui fait chaud au coeur, tu as été d'une grande aide dans la création du Feu des Steppes, et une vraie motivation pour continuer l'aventure! <3

      • Lundi 21 Novembre 2016 à 14:15

        Oh ! Merci beaucoup !
        Tu vas me faire rougir... oops

      • Samedi 3 Décembre 2016 à 16:10

        Mais c'était sincère, en tous cas! 

      • Samedi 3 Décembre 2016 à 17:29

        Merci...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :