• Le Printemps du Livre de Montaigu

     

    Hello les gens !

    Aujourd'hui, je vous propose mon compte-rendu du salon du livre de Montaigu : Le Printemps du Livre, qui se passait du 13 au 15 avril.

    C'est avec Stéphanie du blog Sagweste in Librio et Gaëlle du blog Lectur Elle, venues me chercher chez moi, que j'ai fait fait les 2h de route. Ça y est allé les papotages dans la voiture ! Du coup, le temps n'a pas du tout semblé long, même si je suis sortie de la voiture un peu nauséeuse. Peut-être arriverai-je un jour à me débarrasser de ce fichu mal des transports ! Grrr !


    N'hésitez pas à cliquer sur les photos pour les agrandir ! ^^

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu

     

    Nous voilà arrivées, heureuses, devant le théâtre où se tenait le salon. Fouille du sac à l'entrée, programme en main et nous voilà prêtes à affronter cette journée très attendue ! ^^

    Il y avait du monde, bien entendu, mais pas trop non plus. Les déplacements durant la matinées n'ont pas été trop difficile, bien au contraire. Et puis les allées étaient assez larges. Assez pour me faire regretter, avec mon lourd sac de livres à faire dédicacer, de ne pas avoir emmené la poussette ! lol


    Nous nous sommes tout de suite dirigé vers le stand de Roxane Dambre, qui était juste devant l'entrée. Les filles l'avaient déjà lu, moi non. Mais son nom me disait quelque chose.

    Le Printemps du Livre de Montaigu


    C'est une auteure vraiment très gentille, très ouverte et abordable, souriante et amusante. Elle donne plutôt dans la littérature de l'imaginaire, côté fantastique et bit-lit (sagas Scorpi et Animae), mais a aussi à son compte un livre contemporain Un karma (presque) parfait. Je dois avouer que je n'aurais pas eu un quota à respecter (imposé par moi-même), j'aurais certainement craqué et acheté le premier tome d'Animae. Les couvertures sont vraiment jolies et le résumé très tentant. Pas grave, ce n'est que partie remise. ^^

    Ensuite, nous nous sommes dirigées vers Sylvain Forge que Stéphanie et Gaëlle adorent, connaissent et soutiennent. Nous avons papoté un peu et d'autres personnes sont arrivées, alors nous avons cédé la place en promettant de revenir plus tard.

    Laissant les filles, qui allaient voir un/e auteur/e que je ne connaissais pas, je me suis dirigée vers Jo Witek, une auteure de young adult, que je venais juste de repérer. J'avais déjà lu d'elle Peur express que j'avais beaucoup aimé (et amené pour le faire dédicacer). Nous en avons discuté un petit peu, pas beaucoup parce que ma lecture date d'octobre 2015 et que je n'avais plus que quelques éléments principaux en tête.

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu


    Du coup, je voulais lire un autre de ses livre et, ayant fouiné un peu sur le net avant de venir, je me suis décidée pour Un hiver en enfer, qui avait l'air bien sympa. Lui aussi a reçu sa petite dédicace. ^^

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu                    Le Printemps du Livre de Montaigu

                       

     

    Continuant mon petit tour, je suis arrivée devant le stand d'un auteur dont je n'ai su que le matin même qu'il était présent : Daniel Cario.

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu

     
    Cet auteur, je l'avais déjà rencontré à
    Livr' à Vannes. Pour la petite anecdote, je voulais lui acheter son livre Au grenier, qui me tentait depuis que je l'avais croisé en librairie en 2014... et que je n'ai jamais retrouvé depuis. Grande déception, il n'était pas au salon et je m'étais résolue à lui en acheter un autre.

    Lorsque je me suis approchée, il parlait avec deux dames qui m'ont tout de suite conseillé de lire L'ombre de Claude qu'elles avaient toutes les deux A-DO-RE ! M'enfin moi, ce n'était pas celui-là que j'étais venue chercher, vous voyez... Les deux dames parties, je me suis aperçue que le livre n'était pas présent ici non plus...

    Du coup, nous en avons parlé. De là, je lui ai dit que nous nous étions déjà vu à Vannes et que je lui avais acheté Les yeux de Caïn, mais que je n'avais pas encore eu le temps de le lire, chose qu'il a pris avec le sourire. Je lui ai aussi parlé de son stylo de cette fois-là, avec un poisson au bout. Il a eu l'air surpris que je m'en souvienne. Moi aussi quelque part, vu ma mémoire de poisson rouge... Quoi qu'il s'agit-là d'un congénère, alors c'est peut-être normal... :p

    Puis nous avons papoté et je l'ai trouvé beaucoup ouvert et souriant cette fois-ci. La conversation était vraiment facile alors qu'il me parlait des différents genres de ces livres, de certains qu'il avait publiés dans une toute petite maison d'édition pour les aider, de certains dont il espère récupérer les droits pour les republier ailleurs, de son prochain livre qui sera un gros pari (au niveau du genre) pour l'éditeur...

    Quelque part dans la conversation, Stéphanie est revenue et s'est jointe à nous pour échanger dans la bonne humeur. Nous avons reparlé de Au grenier, dont Daniel Cario a dit qu'il allait voir avec l'éditeur (avec qui il n'a pas beaucoup de contact) pourquoi il n'était plus disponible (rupture de stock, pas de réimpression)...

    De fil en aiguilles, j'ai fini par lui acheter L'ombre de Claude puis nous avons appris qu'il serait, cette année encore, présent à Vannes. Ça tombe bien, nous aussi (enfin j'espère !). Du coup, il m'a dit que, si je voulais, il avait encore chez lui quelques exemplaires de Au grenier et qu'il pourrait m'en ramener un au salon. J'ai bien sûr accepté avec joie. Et puis, encore plus loin dans la conversation il m'a dit quelque chose du genre "N'allez pas croire que je veuille vous draguer, mais... Est-ce que vous pourriez me donner votre adresse ? Vu que j'ai encore quelques exemplaires de Au grenier chez moi, je vais directement vous en envoyer un. Vous n'aurez rien à payer."

    Comment vous dire que j'étais toute joie ! ? :D
    Encore merci monsieur Cario ! ! !
    J'attends avec beaucoup d'impatience ce livre qui ira directement sur le haut de ma PAL pour être lu en priorité ! ^^

       

    Le Printemps du Livre de Montaigu                 Le Printemps du Livre de Montaigu

    Vous m'excuserez, mais vu la tronche que je me tape sur les photos, je préfère cacher ça pour ne pas vous faire peur. Il faut dire que je déteste être prise en photo (je fais de gros efforts pour les salons) et que, du coup, je n'arrive pas à être naturelle dessus. Je ne sais pas sourire sur commande. Ce qui fait que, la plupart du temps, j'ai une tête vraiment horrible, à mi-chemin entre la junkie et la neuneu... Et là, c'est carton plein ! ! !


    Cette rencontre terminée, nous nous sommes retrouvées toutes les trois pour aller voir l'auteure suivante : Marie Vareille, auteure de littérature contemporaine, chick-lit et fantasy, notamment de Là où tu iras j'irai que j'ai beaucoup vu tourner sur les réseaux sociaux. C'est une auteure que je n'ai pas lu et que je ne lirai probablement jamais parce que ce n'est pas mon style. Ou alors, peut-être ses ouvrages de fantasy. En tout cas, c'est une femme gentille et souriante.

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu


    Alors que nous étions à un autre stand, nous avons vu Michel Bussi passer, avec d'autres personnes. Il s'est arrêté pour parler un peu avec un autre auteur. Ce fut la seule fois que nous l'avons croisé. Ce n'est pas encore cette fois que je ferais dédicacer les Nymphéas noirs... :'(

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu

     
    Nous nous sommes ensuite rendues au stand d'Amélie Antoine, auteure de thrillers et de littérature contemporaine. Vous avez peut-être déjà entendu parler de Fidèle au poste ? Même si j'avais déjà croisé son nom sur les réseaux sociaux, ce n'est que ce mois-ci que j'ai au l'occasion de découvrir sa plume, avec Sans elle, suite à ma lecture d'Avec elle de Solène Bakowski. Oui, c'est un diptyque. Basé sur un début commun, un détail finit par tout changer !

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu       

     
    Nous avons parlé de la façon dont s'était passée l'écriture de ces deux livres en commun, des difficultés rencontrées, des contraintes, du plaisir. Des différences aussi, mais sans trop en dire, vu que j'étais la seule à avoir lu Sans elle. D'Avec elle, également, que j'ai personnellement trouvé plus malsain. Les deux sont très bien écrit. J'ai adoré et ne saurais dire celui que j'ai préféré.
    Amélie Antoine est vraiment une auteure très agréable et très accessible. De plus, elle est celle qui a posé sa toute première dédicace dans mon petit carnet (que je n'avais pas oublié cette fois-ci). ^^

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu


    Durant la conversation, Carène Ponte est arrivée pour rejoindre sa place et nous avons discuté un peu aussi. C'est quelqu'un de très jovial et de très gentil. Vous connaissez peut-être son nom via son livre Tu as promis que tu vivrais pour moi qui a pas mal tourné sur les réseaux sociaux. J'aurais bien aimé lui prendre, parce que le résumé me tente beaucoup malgré le fait que je ne lise que très peu de littérature contemporaine. Néanmoins, j'ai résisté et j'attendrai que ce livre sorte en poche.

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu

     

    Nous sommes finalement retournées au stand de Sylvain Forge et nous y sommes restées un bon petit moment à discuter (enfin surtout les filles lol). Il a été question de ses livres, de leurs points forts, leurs points faibles, des sujets à traiter, des idées pour de futurs livres, de la vie en général. Ce fut un moment d'échange très agréable et très riche. L'auteur est quelqu'un de très simple, d'abordable et de très gentil.

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu



    J'avais déjà repéré son livre Tension Extrême et il me tentait beaucoup, même si c'est apparemment un T3 (mais qui peut être lu indépendamment des autres). Du coup, j'ai profité du salon pour me l'acheter et le faire dédicacer. La cybercriminalité est un sujet que je trouve très intéressant.

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu

     
    L'heure de la pause manger approchant, nous avons décidé de voir un dernier auteur. Stéphanie et Gaëlle ont jeté leur dévolu
    sur Grégoire Delacourt, un auteur de littérature blanche que nous avions déjà rencontré à Vannes, l'année dernière, et que Stéphanie aime beaucoup. Moi il m'avait laissé une impression mitigée, pas qu'il soit méchant, mais je n'étais pas à l'aise avec son humour.

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu

     

    Nous avons été désignée gardiennes de la file d'attente, en tant que dernières, pour que personne ne se rajoute, histoire que l'auteur puisse aller manger. Notre tour arrivé, Grégoire Delacourt, Stéphanie et Gaëlle se sont mis à bavarder tout en s'échangeant des piques. Jusque-là, c'était marrant parce que je n'étais pas mêlée à la conversation. Par contre, une fois que les tacles sont venus me toucher, j'ai été nettement moins à l'aise, et même carrément mal à l'aise. Bien entendu, je suis devenue écarlate, ce qui a été pire. Je me suis même carrément enfuie au moment des au revoir, ne sachant pas comment me comporter.

    Je ne dis pas que l'homme est méchant, loin de là, mais ce genre d'humour caustique venant d'un inconnu n'est vraiment pas fait pour moi. Je sais qu'il sera de nouveau à Vannes cette année et, honnêtement, je pense que quand Stéphanie ira le voir, j'irai m'occuper ailleurs...

    Sur ce nous sommes sorties pour aller manger. L'air frais m'a fait beaucoup de bien et a permis d'estomper plus vite le rouge de mes joues. Nous nous sommes aussi déchargées des livres déjà dédicacés que nous avons laissés dans la voiture.


    De retour vers 13h30 au salon, nous voyons que beaucoup d'auteurs sont encore en pause déjeuner (oui oui, les auteurs aussi mangent ! Je vous assure !). Donc nous nous sommes pas mal promenées jusqu'à arriver au stand d'Emma Green.

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu



    Alors non, vous ne rêvez pas, vous ne voyez pas double : Emma Green est tout simplement un pseudonyme pour deux auteures. Donc une écriture à quatre mains. Stéphanie et Gaëlle ont d'ailleurs plaisanté là-dessus avec les auteures en avouant qu'elles ne le savaient pas. Ces dernières l'ont pris avec beaucoup d'humour. Des femmes charmantes et très agréables.

    Bon, je ne leur ai pris aucun livre, parce que la romance et l'érotisme, ben ce n'est pas du tout mon truc ! Peut-être lirai-je un jour un de leurs livres, seul l'avenir nous le dira... :p

    Tournant la tête, je n'ai pas tardé à abandonner les filles pour me précipiter juste à côté, au stand de Bernard Werber devant lequel il n'y avait presque personne (ce qui m'a beaucoup changé de Vannes où avec Stéphanie, nous avions attendu trèèèèèès longtemps dans une chaleur étouffante et poussées de partout).

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu

     

    En attendant mon tour, j'ai pas mal discuté avec un couple qui faisait la queue juste derrière moi. Enfin plutôt la dame faisait la queue derrière moi et son mari attendait à côté. La discussion a été très agréable et a fait passer le temps plus vite.

    Arrivée à mon tour devant Bernard Werber, un de mes auteurs favoris, et livrée à moi-même, ma timidité légendaire m'a rattrapée et je n'ai ouvert la bouche que pour dire "Bonjour.", "Mylène" et "Merci. Au revoir.". Parfois, je me déteste ! ! ! :'(
    Pourtant, malgré sa renommée, l'auteur est quelqu'un de très simple et de très gentil...

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu



    J'ai rejoins les filles juste après et nous sommes allées au stand de DAV, un dessinateur de BD. Il y avait pas mal de monde, je ne le connaissais pas alors du coup je suis allée me promener de mon côté. C'est là que j'ai trouvé, à l'opposé, le stand de Baptiste Beaulieu, médecin et auteur. J'aurais dû le rencontrer à Vannes, mais il n'avait pas pu venir. Du coup, j'ai été heureuse et pouvoir le voir cette fois-ci et en ai profité pour lui prendre Alors voilà - Les 1001 vie des Urgences.

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu



    Encore une fois (vous allez trouver que je me répète), c'est quelqu'un de très gentil et avec qui il est facile de discuter. La preuve, je n'ai (presque) pas été intimidée. Nous avons un peu parlé du fait que je le suivais à l'occasion sur Twitter, des convictions et de la force qu'il faut pour les assumer. Puis il m'a aussi posé des questions sur moi (le seul auteur à l'avoir fait), en me demandant ce que je faisais dans la vie... Une fois la dédicace terminée et ayant appris que j'étais au chômage, il m'a rajouté un "Bonne chance". Je suis très touchée par ce petit geste. ^^
    Oh et il a une très belle écriture !

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu

               

    Je suis ensuite aller retrouver les filles, toujours devant le stand de DAV. C'est là que je me suis aperçue qu'il avait illustré une BD des As de la jungle, un dessin animé que Gremlin n°1 aime beaucoup. Vu qu'il m'avait demandé de lui ramener un livre, je me suis dit que celui-ci lui ferait sans doute plaisir (je ne lui ai toujours pas donné alors que je rédige ceci).

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu



    Hop ! Ni une ni deux, j'ai appelé Mr mon compagnon pour qu'il lui demande quel était son personnage préféré. Je penchais pour Miguel le gorille (Le personnage préféré de Stéphanie, qui a prénommé son chat ainsi ^^ ), mais j'ai préféré vérifier. Bien m'en a pris, parce qu'il ne savait pas et a finalement désigné Junior, le poisson (le seul qui ne parle pas). J'en ai profité pour prendre des nouvelles de la maison et de Gremlin n°2. Puis ce fut mon tour.

    Au moment de payer, j'ai failli sortir ma carte de Kiabi au lieu de la carte bleue. Du coup, j'en ai plaisanté avec la jeune femme qui m'encaissait en disant que ça aurait sans doute moins bien fonctionné. L'auteur à ma gauche (je suis désolée, je n'ai pas retenu son nom) est intervenu pour dire que si, ça aurait fonctionné, mais que j'aurais eu des vêtements. De là, j'ai enchaîné (je ne sais par quel miracle) en disant que non, "Je ne voudrais pas vous déshabiller." De là, DAV a demandé pourquoi je voulais le déshabiller... Bon, je n'ai presque pas été gênée et j'ai quand même bien rigolé. ^^

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu



    Olivier Norek est un des auteurs que je voulais voir, même si je n'ai pas eu le temps de lire son livre (Code 93) avant de venir. J'ai donc une nouvelle fois abandonné les filles qui on été voir d'autres auteurs. La queue était un peu longue, mais bon. Après lui, j'avais juste un autre stand à aller voir, donc j'ai pris mon mal en patience.

    Longtemps.

    Trèèèès longtemps !

    Il y avait trois jeunes filles devant l'auteur et honnêtement, elles y sont resté au moins 10/15 minutes. Alors du point de vue humain et de celui de ces personnes, ça devait être vraiment génial d'échanger aussi longtemps. Du point de vue de ceux qui patientent derrière, c'est nettement moins sympa... Surtout chargée d'un sac rempli de livres et sans bouger. Je ne vous dit pas le mal de dos que j'ai récolté !

    Et c'est sans compter les gens qui venaient discuter ou faire une photo avec Olivier Norek. Et je ne vous parle pas des resquilleurs qui tentaient de gruger...

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu



    L'attente à certes été longue, certes, mais cela en valait le coup. Mr Norek est lui aussi quelqu'un de très gentil, de très accessible et qui parle volontiers. Et avec pas mal d'humour aussi. Je me suis excusée de ne pas avoir encore eu le temps de lire le livre que je lui faisait dédicacer et il en a rigolé. Peu après, il m'a fait un compliment sur mon collier (cadeau de ma maman). Merci, ça fait plaisir. ^^

    Pour pousser le jeu de l'humour, et suivant à l'occasion ses échanges humoristiques avec Nicolas Lebel sur FB, je me suis permise d'apporter L'Heure des fous que je lui ai demandé de dédicacer également. J'ai beaucoup aimé sa réaction du genre "Oh non, pas lui !". XD Ça a fait rire Stéphanie, qui m'avait rejoins entre temps. Du coup, elle m'a poussée à prendre une photo avec l'auteure (ouh la vilaine ! lol).

    Le jour où je rencontrerai Nicolas Lebel en salon, j'aurais Code 93 à lui faire dédicacer en retour. XD

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu        Le Printemps du Livre de Montaigu        Le Printemps du Livre de Montaigu



    Nouvelle séparation d'avec les filles et direction le dernier stand pour moi, celui de Jérôme Camut et Nathalie Hug.
    J'ai déjà lu le T1 de leur trilogie W3 et j'en ai profité pour acheter le T2. La file n'était pas très longue, donc j'ai pensé que cela irait assez vite. J'avais de l'espoir. Juste de l'espoir. Parce que l'attente à été plutôt longue aussi. Autant que pour l'auteur précédent je pense (j'avoue que je n'ai pas vérifié). La prochaine fois, je chronomètre, juste histoire d'avoir un ordre d'idée.

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu


    Et voilà mon tour arrivé. Je donne mon T1, en disant que je l'ai bien aimé, que je l'ai trouvé très travaillé. Jerôme Camut me regarde et me demande si je suis certaine et si c'est vraiment le cas. Parce qu'on peut ne pas aimer un livre et quand même venir voir l'auteur. Ce à quoi j'ai répondu que oui, il m'est déjà arrivé de lire un livre et de ne pas l'aimer, mais que si je devais venir à rencontrer l'auteur en question, je serais honnête et aimerai en discuter avec lui.
    Du coup, je leur ai aussi fait dédicacer le T2.

    Bon, ensuite je me suis tapée l'affiche, à raison, avec une photo. Et, au moment où j'allais partir, Stéphanie est arrivée de nulle part pour suggérer une photo avec eux (et oui, encore ! lol). Je suis donc passée de l'autre côté pour prendre la pose. Puis, j'y suis restée pour payer mon livre. Avec humour, Mr Camut m'a informée que pour être passée de l'autre côté et pour les photos, il y avait un supplément à payer... :p
    Bon finalement ils ont été gentils et m'ont juste fait payer le livre. lol

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu        Le Printemps du Livre de Montaigu        Le Printemps du Livre de Montaigu



    Si ma mémoire est bonne nous avons ensuite fait un petit tour pour dire au revoir à certains auteurs comme Thierry Berlanda (un autre auteur chouchou de Stéphanie et Gaëlle), Sylvain Forge, Lucie Castel/Oren Miller (qui m'a complimentée sur mes boucles d'oreille), Angéla Morelli et Roxane Dambre (merci pour le chocolat !). Puis, nous sommes parties. Direction la voiture avec plein de bons souvenirs (ou presque), des belles rencontres, pleiiiiin de dédicaces et de marque-pages, des livres en plus et des sous en moins ! XD

    Bon après, il y avait des auteurs/es très connus, mais inapprochables tant les files d'attente étaient énooormes (Michel Bussi, Agnès Ledig, Aurélie Valognes, Virginie Grimaldi) ! Bon après, à part pour le premier, je n'ai pas lu les autres et n'avais pas l'intention d'aller les voir, donc je n'en suis pas triste. ;-)

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu
    Fresque géante pour les enfants.

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu
    L'entrée du salon, bondé, alors que nous partions.



    Il n'empêche que j'ai été super raisonnable : j'ai acheté 3 livres de moins que la limite que je m'étais fixée. ^^

    Vivement le prochain salon ! :D

    Plus de détails sur mes livres plus bas. ;-)

     

    Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu
    Livres achetés et dédicacés au salon.
    Cliquez sur la photo pour l'agrandir.

     

     Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...

     

    Un hiver en enfer - Jo Witek

    Le Printemps du Livre de MontaiguRésumé : Pour échapper à l'enfer familial, Edward, adolescent fragile, se réfugie dans sa vie virtuelle. Prisonnier des liens malsains d'une mère qui n'a jamais su l'aimer et soudain l'étouffe, l'isole. En plein cœur de l'hiver, Edward se sent en danger de mort. Deux êtres. Deux folies ? Une seule vérité sera possible.


    (Un résumé en huis-clos qui me tentait beaucoup.)

     

      

     Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...

     

    Tension extrême - Sylvain Forge

    Le Printemps du Livre de MontaiguRésumé : Aux limites du virtuel et de la réalité, les nouvelles technologies conduisent parfois à la folie !
    Des cyberattaques paralysent la PJ de Nantes, infiltrent l'intimité des policiers et cernent une ville où le moindre objet connecté peut devenir une arme mortelle. Alors que les victimes s'accumulent, une jeune commissaire à peine sortie de l'école et son adjointe issue du "36" affrontent ensemble un ennemi invisible.
    Toutes les polices spécialisées seront mobilisées pour neutraliser la nouvelle menace de la science complice du crime.


    (Un sujet qui m'intéresse beaucoup. Un livre qui sera, sans aucun doute, passionnant. ^^)

    Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...

     

    L'ombre de Claude - Daniel Cario

    Le Printemps du Livre de MontaiguRésumé : Edwige Hampson est une anglaise distinguée et raffinée, d’une élégance extrême. Elle est pourtant internée dans un asile d’aliénés. Le directeur de l’établissement la présente à l’un de ses amis, écrivain. Séduit par cette femme et intrigué par son comportement, celui-ci va essayer de découvrir les raisons de sa démence.
    À la manière d’un policier, il va mener son enquête et pénétrer pas à pas dans l’univers de cette mystérieuse créature.
    De surprise en surprise, il reconstruit son douloureux passé et comprend qu’elle avait en effet de quoi perdre la raison…

    Un portrait poignant, qui décrypte bribe par bribe la personnalité fascinante de l’héroïne et installe un subtil crescendo dans l’angoisse jusqu’à un dénouement dévoilant enfin une vérité bouleversante.

    Avec L’ombre de Claude, thriller qui tient le lecteur en haleine du début à la fin, Daniel Cario signe sans aucun doute l’un de ses meilleurs romans.


    (L'auteur et les deux femmes m'ont bien vendu ce livre, alors voilà... Le résumé est intriguant, non ?)

     

     

     Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...

     

    Alors voilà : Les 1001 vies des urgences - Baptiste Beaulieu

    Le Printemps du Livre de MontaiguRésumé : Des Urgences au rez-de-chaussée aux soins palliatifs du cinquième étage, voilà la vie d’un jeune interne, qui déteste commencer sa journée par une tentative de suicide.
    Une patiente en stade terminal s’impatiente : son fils est bloqué à Reykjavik à cause d’un volcan en éruption. Pour lui laisser le temps d’arriver, l’apprenti médecin se fait conteur.
    Se nourrissant de situations bien réelles, Baptiste Beaulieu passe l'hôpital au scanner. Il peint avec légèreté et humour les chefs autoritaires, les infirmières au grand cœur, les internes gaffeurs, les consultations qui s'enchaînent, les incroyables rencontres avec les patients...
    Par ses histoires d'une sensibilité folle, touchantes et drôles, il restitue tout le petit théâtre de la comédie humaine.


    (Après avoir rencontré l'auteur, je ne doute pas qu'il saura trouver les mots et la plume pour me transporter avec lui, au cœur de l’hôpital.)

     

     

     Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...

     

    W3 T2 - Le mal par le mal - Jérôme Camut & Nathalie Hug

    Le Printemps du Livre de MontaiguRésumé : Sous le choc de la découverte du responsable de sa séquestration, la journaliste Lara Mendès décide de se reconstruire loin du site d'info W3 fondé avec ses proches pour dénoncer les dysfonctionnements de la justice. Pendant que Léon Castel, porte-parole du site, poursuit ses actions coups de poing, une vague de meurtres violents cible des officiers de police partout en France. Alors que tout semble mis en œuvre pour étouffer l'affaire, la Web TV est convaincue de tenir sa nouvelle bombe médiatique. Fragilisée par des tensions internes et de fortes pressions extérieures, l'équipe de W3 se retrouve bientôt plongée en plein chaos.


    (J'ai beaucoup aimé le T1, alors hâte de voir ce que donne la suite. ^^)

     

     Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...

     

    Les As de la Jungle à l'Île Maurice - Davy Mourier, DAV & Esteban

    Le Printemps du Livre de MontaiguRésumé : Pour Maurice le pingouin-tigre et ses amis, aucune mission n'est impossible !

    Même pour sauver les dodos, ces drôles d'oiseaux soi-disant disparus. Car oui, les dodos existent toujours ! Mais ils sont retenus prisonniers par de méchants pandas qui ont décidé que sur Terre, il ne devrait y avoir que des animaux mignons. L'un d'entre eux arrive à s'échapper du camps et va demander de l'aide aux plus intrépides des justiciers de la Jungle...

    Les As de la Jungle à la rescousse !

    (J'espère que cette BD va plaire à Gremlin n°1...)

     

     Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu
    Livres déjà en ma possession mais néanmoins dédicacés au salon.
    Cliquez sur la photo pour l'agrandir.

     

     Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...

     

    Peur Express - Jo Witek

    Le Printemps du Livre de MontaiguRésumé : Un train bloqué sur un viaduc en pleine tempête de neige, dans une nuit profonde. Six jeunes passagers, sans lien apparent entre eux, sont la proie de phénomènes étranges : accès de violence, visions fantomatiques, voix de revenants, rituel satanique... Un thriller haletant, un voyage dans le paranormal qui atteint les frontières de nos croyances et de nos certitudes.

    (Ma chronique ==> Ici.)

     

     

     Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...

     

    Le sixième sommeil - Bernard Werber

    Le Printemps du Livre de MontaiguRésumé : Phase 1 : Assoupissement.
    Phase 2 : Sommeil léger.
    Phase 3 : Sommeil lent.
    Phase 4 : Sommeil très profond.
    Phase 5 : Sommeil paradoxal.
    Phase 6 : Le sixième sommeil. Celui de tous les possibles.

    Imaginez qu'au plus profond d'un rêve vous puissiez revenir en arrière, et rencontrer celui que vous étiez vingt ans plus tôt. Imaginez que vous ayez la possibilité de lui parler.
    Que lui diriez-vous ?...


    (Un de mes auteurs favoris. J'ai un peu de retard dans ses derniers livres, alors je me rattrape petit à petit. ^^)

     

     

     Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...

     

    W3 T1 - Le sourire des pendus - Jérôme Camut & Nathalie Hug

    Le Printemps du Livre de MontaiguRésumé : Lara Mendès, jeune chroniqueuse télé, enquête sur le marché du sexe et ses déviances. Elle disparaît sur un parking d'autoroute... Désemparés par la lenteur de l'enquête, ses proches reçoivent le soutien de Léon Castel, fondateur d'une association de victimes. Sa fille Sookie, policière hors norme, a enquêté sur une triple pendaison qui semble liée à cette affaire. Qui a enlevé Lara ? Pourquoi ? Où sont passés ces enfants et ces jeunes femmes dont les portraits s'affichent depuis des mois, parfois des années, sur les murs des gares et des commissariats ? Réseaux criminels ou tueurs isolés ? Partout, le destin d'innocents est broyé sans pitié. Ils auront bientôt une voix : W3.   

    (Ma chronique ==> Ici.)

     

     Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...

     

    L'heure des fous - Nicolas Lebel

    Le Printemps du Livre de MontaiguRésumé : Paris : un SDF est poignardé à mort sur une voie ferrée de la gare de Lyon. « Vous me réglez ça. Rapide et propre, qu’on n’y passe pas Noël », ordonne le commissaire au capitaine Mehrlicht et à son équipe : le lieutenant Dossantos, exalté du code pénal et du bon droit, le lieutenant Sophie Latour qui panique dans les flash mobs, et le lieutenant stagiaire Ménard, souffre-douleur du capitaine à tête de grenouille, amateur de sudoku et de répliques d’Audiard...

    Mais ce qui s’annonçait comme un simple règlement de comptes entre SDF se complique quand le cadavre révèle son identité.

    L’affaire va entraîner le groupe d’enquêteurs dans les méandres de la Jungle, nouvelle Cour des miracles au cœur du bois de Vincennes, dans le dédale de l’illustre Sorbonne, jusqu’aux arrière-cours des troquets parisiens, pour s’achever en une course contre la montre dans les rues de la capitale. Il leur faut à tout prix empêcher que ne sonne l’heure des fous...

    (Ma chronique ==> Ici.)

     

     Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...

     

    Code 93 - Olivier Norek

    Le Printemps du Livre de MontaiguRésumé : Un cadavre, émasculé, qui rouvre les yeux sur la table d'autopsie. Un portable qui se met à sonner dans le corps d'un jeune toxico, mort de brûlures inexplicables. Malgré quinze ans de terrain en Seine-Saint-Denis, Victor Coste, capitaine de police, se prépare au pire. Et que penser de ces lettres anonymes qui dessinent une première piste : celle d'un mystérieux dossier, le " Code 93 " ? Une piste qui, des cercles huppés parisiens aux quartiers déshérités, fera franchir à Coste les limites du périphérique, et de la raison...

    (Un livre pour ma sœur, un manga pour mon compagnon, et moi dans l'histoire ? J'ai beaucoup entendu parler de cet auteur, alors il était temps que je le teste.)

     

     Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...


    Connaissez-vous ces livres ? Les avez-vous déjà lu ?
    Avez-vous déjà rencontré leurs auteurs ?
    Étiez-vous, vous aussi, au salon ?

    Encore une fois, mention spéciale aux personnes qui seront arrivées à ces dernières lignes après avoir lu toutes les autres. Bravo pour votre courage ! Vous avez bien mérité un câlin !

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu

     

    « CrânesRéception du 18/04/2018 »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    sagweste
    Mercredi 18 Avril à 12:48
    Oh que oui c'était une journée magnifique et de belles rencontres. Lol j'ai l'impression que j'arrivais tj au moment de la photo dans la file looooooollll
    Bisou
    Steph
    On remet ça à Vannes en juin
      • Mercredi 18 Avril à 17:44

        Tout à fait. Ce fut vraiment une très belle journée. ^^
        Sur les deux derniers stands, c'était un peu ça. lol
        Oh oui, j'espère bien être là pour le salon de Vannes ! happy
        Bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :