• Les désarrois de Ned Allen - Douglas Kennedy

    Les désarrois de Ned Allen - Douglas Kennedy

    Un roman qui nous transporte dans les confins de l'esprit d'un homme qui a tout perdu.

     

     

     

     

    Résumé :

    New York. Ses tours gigantesques, son fourmillement perpétuel. Ned Allen, et son extraordinaire bagout, s'y est fait une place. Si sa femme et lui vivent un peu au-dessus de leurs moyens, il ne s'en inquiète pas : le talent permet tout. La situation de Ned, responsable de ventes publicitaires ne peut que s'améliorer. Mais le destin ne ménage pas ses coups. Quand une vague de licenciements tombe, Ned est du nombre. A la rue, il ne peut qu'accepter la proposition malhonnête d'un ami d'enfance. Quitte à emprunter, entre les tours, un chemin qui a tout d'une impasse...


    ~ * ~ * ~

    Extrait :

    Je suis resté un moment figé dans la contemplation des voyants affolés de mon téléphone. On n'était pas passés loin, cette fois. "Allez-y." Deux mots, seulement deux mots. Mais les prononcer, ç'aurait été se salir les mains à jamais, entrer dans la catégorie des zombies éthiques... et ne pas se mettre pour autant à l'abri d'effrayantes retombées professionnelles. Un dilemme moral, ce n'est jamais noir ou blanc : il y a aussi toute une gamme de gris, plus laids les uns que les autres.


    ~ * ~ * ~

    Mon avis :

    Ce livre m'a été conseillé par une amie, à la suite de ma lecture de
     Cadres noirs de Pierre Lemaitre.

    Alors, qu'en dire ?

    Au départ, le personnage de Ned Allen m'a totalement déplu : imbu de lui-même, cachotier avec sa femme, un bagout qui arriverait à vendre un aspirateur cassé à (presque) n'importe qui, une importance sociale (selon lui) qui ne se tient que par le nombre de zéro qu'il y a sur son compte en banque (ou, du moins, du nombre de zéro que les autres pensent qu'il y a dessus) et qui, donc, vit bien au-dessus de ses moyens... Bref un personnage comme je ne les aime pas !

    Mais, au fil de l'histoire, on lui trouve quand même un côté humain, notamment avec les membres de son équipe quand à lieu le grand chamboulement. Là, on voit qu'il est prêt à faire beaucoup de choses pour les protéger, même s'il ne s'y prend peut-être pas toujours de la bonne façon. Du coup, il est remonté dans mon estime. Au fur et à mesure de sa dégringolade, il devient de plus en plus désespéré, de plus en plus prêt à faire n'importe quoi pour s'en sortir...ou presque, bref de plus en plus humain.

    Quant à l'histoire en elle-même, une fois passé le début que j'ai trouvé un peu long (je ne suis réellement entrée dans le livre qu'à la page 93, lorsque ça a enfin commencé à bouger un peu) et son jargon professionnel (même si instructif et bien documenté), on a envie d'aller toujours plus loin dans l'histoire pour savoir quelle sera la prochaine chose qui arrivera à ι et comment il surmontera ça. Parce que comparé la vie qu'il menait, il est tombé bien bas et en a conscience.

    En résumé, ce n'est pas un coup de cœur, mais néanmoins une très belle découverte.
    Merci Valerie de me l'avoir fait découvrir ! ^^

    « Mes lectures en 2015Hunger Games T1 : Hunger Games - Suzanne Collins »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 3 Février 2016 à 10:01

    Je ne connais pas le roman par contre l'auteur oui.
    Après je pense pas que ce roman me plaira le résumé m'attire pas vraiment :s

    Si tu le lis tu me diras ce que t'en pense. Personnellement j'ai vu par exemple des romans sur le futur bien meilleur... après les livres yen a pas qui m'ont marqué franchement...
    Ouai à mon avis notre planète sera dans un sal état en 2108..

      • Mercredi 3 Février 2016 à 10:36

        C'est vrai que l'histoire est loin du polar et du thriller angoissant comme tu peux en avoir sur ton blog. C'est beaucoup plus soft. ^^

        Oui, pas de souci. ^^

        Oui, pauvre Terre... cry

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :