• Mon cousin l'avait prédit T1 - Léonard Aigoin

    Mon cousin l'avait prédit T1 - Léonard Aigoin

     

    Êtes-vous prêt à continuer l'aventure ?

     

             

     

     

    Mon cousin l'avait prédit T1 - Léonard Aigoin


    Dans une ville aussi gigantesque qu’imaginaire, Fabien, assistant de service social, vient d’avoir une idée surprenante afin de sensibiliser l’opinion publique aux difficultés que rencontrent les personnes en situation de handicap au quotidien. Mais il semble souffrir lui-même d’un mal dont la nature lui échappe, un mal qui le plonge nuit et jour dans une inquiétude cauchemardesque, un mal tel qu’il ne peut plus l’ignorer… à moins que son esprit ne lui joue des tours.
    Son chemin va croiser celui de plusieurs personnages hauts en couleur, dont une célébrité un peu folle en quête d’une cause à défendre, un père de famille qui doit prouver à ses proches qu’il est à la hauteur de ce rôle, ou encore un ancien policier ivre de vengeance, piégé dans une guerre entre deux organisations secrètes qui jouent avec le destin de l’humanité.
    Et quel rapport peut-il y avoir avec une enquête menée à la fin de l’ère du paléolithique ? 



    Mon cousin l'avait prédit T1 - Léonard Aigoin
     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cliquez sur les images pour les agrandir.
      

    Mon cousin l'avait prédit T1 - Léonard Aigoin

     

     

     

     

     

     

     

     

     Mon cousin l'avait prédit T1 - Léonard Aigoin

     

     

     



     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mon cousin l'avait prédit T1 - Léonard Aigoin


    Je voulais avant tout remercier Léonard Aigoin pour m'avoir fait confiance et proposé ce second SP, après ma lecture de son Prologue.
    Merci également au site SimPlement sans qui cela n'aurait pas été possible.


    SimPlement.pro

     
    Avant d'aller plus loin, je voudrais juste reprendre les mots de l'auteur :

    Mon cousin l'avait prédit T1 - Léonard AigoinJe ne vais pas revenir dessus, Léonard Aigoin a parfaitement raison. La lecture du Prologue n'est pas indispensable à la compréhension de ce T1, néanmoins je vous conseille aussi de le lire avant. ;-)

    Bon, alors cette lecture fut assez laborieuse. Pas parce que je n'ai pas aimé, attention ! Mais parce qu'il est long (439 pages de PDF écrites avec une police assez petite) et que c'est tombé peu après la rentrée (il faut encore trouver son rythme), que j'ai repris le sport et que mes deux Gremlins ont été malades. Du coup, ma lecture a été assez morcelée et j'avais l'impression de ne pas avancer... Bon, tout ça n'est pas la faute de l'auteur ou du livre, mais explique que j'ai mis une semaine et demi à le lire.

    Il y a cependant bien un point négatif à aborder avant de
    Mon cousin l'avait prédit T1 - Léonard Aigoincommencer pour de bon cette chronique, ce sont les coquilles... Il y en a quand même quelques unes, surtout dans les 30 premières pages, souvent des soucis lors de l'inclusion de la phrase d'action descriptive dans le dialogue. Rhaaa ! ça a certainement un nom, mais je n'arrive pas à le retrouver ! Bon, un exemple pour être plus claire : "Il n'en est pas question. Affirma Untel." Voilà la faute la plus redondante dans tout le livre, entre autres petites choses (oublis/inversions de mots).
    J'ai aussi été dérangée par deux autres petites choses :
    ~~> La mise en page des dialogues. Parfois ils ont hors de la narration, à leur place normale, mais parfois il sont à l'intérieur et on s'y perd un peu.
    ~~> Le fait d'inclure certains dialogues (mais pas que) fait que les paragraphes sont parfois bien mastocs (certains font plus d'une page). Ce n'est pas très aéré et ça peut rebuter un peu à la lecture. Après, c'est un avis tout à fait personnel. ;-)
    Je pense qu'une bonne grosse relecture serait à faire au plus vite. ;-)

    Sinon, j'ai été surprise par la plume de l'auteur qui a beaucoup évolué depuis son Prologue. Je l'ai trouvée plus claire, plus agréable et plus maîtrisée, à part quelques dialogues des premiers chapitres qui semblaient un peu manquer de spontanéité (mais c'est peut-être dû au fait que certains frôlaient le burlesque). Un point très positif. ^^

    Dans ce T1, nous allons naviguer entre différents points de vue, ceux de personnages que nous avions déjà croisés dans le Prologue et d'autres que nous découvrons ici.
    En têtes déjà connues, nous avons Loïc qui avait échappé au croque-mitaine
    Mon cousin l'avait prédit T1 - Léonard Aigoinet cherche maintenant du travail ; Shia le détestable qui (à mon grand dam) m'est devenu plus sympathique au fil des pages ; Gabriel qui veut toujours venger la mort de son frère ; les Poulpes et quelques autres.
    Pour les nouvelles têtes, il y a  Rumf, un homme du paléolithique que j'ai adoré ; Fabien un assistant de service social qui veut changer le système ; Éric qui est à la recherche de lui-même (je ne sais pas si c'est le même que dans le Prologue) ; Pierre qui est le fils de la terrifiante Magrina ; Le Collant...

    Chacun va vivre des aventures qui vont trancher avec leur vie quotidienne et flirter avec le fantastique et l'absurde. De ce côté là, nous ne sommes pas dépaysés et retrouvons bien le
    Mon cousin l'avait prédit T1 - Léonard Aigoin style de Léonard Aigoin. J'ai trouvé ce T1 plus clair que le Prologue dans le sens où je n'ai pas été perdue ou confuse comme j'ai pu parfois l'être dans ce dernier. Les points de vue sont nombreux, mais chaque début de chapitre mentionne le prénom du personnage dont il sera question. Lesdits chapitres sont assez courts, ce qui fait qu'on a envie de les enchaîner rapidement (si l'on n'est pas dérangé toutes les cinq minutes lol). Surtout lorsqu'on s'aperçoit que quelques fils commencent à se croiser et des liens à se tisser. J'ai été surprise plus d'une fois par des révélations que je n'avais pas du tout vu venir et j'en remercie l'auteur !
     
    C'est sans compter que, sous son air de ne pas y toucher, des thèmes importants sont abordés dans ce livre : la place des personnes à mobilité Mon cousin l'avait prédit T1 - Léonard Aigoinréduite, l'abus de pouvoir des élus, les tribulations avec Pôle Emploi, le libre arbitre, les personnes sans domicile fixe... Et j'en oublie certainement d'autres. J'ai apprécié retrouver, dans ce monde à part, ces allusions satiriques au nôtre (dont on aimerait bien qu'elles n'existent pas mais bon, il faut faire avec).

    En résumé, un T1 qui a tenu ses promesses et qui m'a totalement emporté dans son monde, entre action, absurde, fantastique, science-fiction et tranche de vie. J'ai apprécié être surprise de nombreuses fois en approchant de la fin et avoir des réponses à mes questions. Il m'en reste quelques-unes, mais je ne doute pas que les tomes suivants sauront me les apporter.

    Un livre particulier qui mélange les genres, je l'avoue, mais que je ne peux que vous recommander si vous voulez quelque chose qui sort un peu de l'ordinaire.

     

    Mon cousin l'avait prédit T1 - Léonard Aigoin

     

              Pour le dévorer, c'est par ici.     

     

     

    Mon cousin l'avait prédit T1 - Léonard AigoinMon cousin l'avait prédit T1 - Léonard AigoinMon cousin l'avait prédit T1 - Léonard AigoinMon cousin l'avait prédit T1 - Léonard AigoinMon cousin l'avait prédit T1 - Léonard Aigoin
    J'enlève 1/2 bonbon pour les coquilles...

     

     

    « Réception du 22/09/2017Voyage au pays de l’envie - Frédéric Marcou »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Pikerun Penseur
    Mardi 26 Septembre 2017 à 15:34

    La lecture d'un livre par PDF doit être assez horrible ? Même via liseuse parfois j'ai l'impression que le goût de la lecture clairement s'annihile. Enfin, je suis assez puriste du format papier! Et le format papier 

    "des soucis lors de l'inclusion de la phrase d'action descriptive dans le dialogue. "

    Je pense que ça s'appelle tout simplement les "verbe d'action" qui sont inclus dans le dialogue.

    De ce que vous en dites cette lecture est plutôt riche et mérite son attention, avec des thèmes qui en effet, prêtent au débat et à la réflexion.

      • Dimanche 1er Octobre 2017 à 19:02

        Je préfère largement lire au format papier, mais avec les auto-édités je m'adapte.
        Le format PDF, si bien maîtrisé, peut être aussi agréable à lire qu'un ebook standard. Il faut juste que la police ne soit pas trop petite et qu'il soit centré comme il faut. ;-)

        Oui, se sont des verbes d'action, mais ils peuvent finir le dialogue comme être dans une simple phrase narrative. Enfin bon, tant que j'arrive à me faire comprendre. lol

        Oui, la lecture est très riche. On ne s'attend pas forcément à ça lorsque l'on lit le Prologue et c'est franchement agréable. ^^

    2
    Léonard
    Mardi 26 Septembre 2017 à 18:19

    Merci Khiad, pour votre sérieux et votre courtoisie!  Toujours un plaisir de vous lire.

     

    Pikerun Penseur, le roman est disponible en version papier! J'espère que vous tenterez l'aventure!

     

    Bonne soirée

      • Dimanche 1er Octobre 2017 à 19:05

        Merci à vous de m'avoir fait confiance par deux fois, surtout après mon avis mitigé de votre Prologue. Ce fut également un plaisir de vous lire.

        Bonne fin de week-end.

    3
    Dimanche 22 Octobre 2017 à 19:42

    Tu sais donner envie de découvrir l'auteur et son univers! A l'occasion, si j'ai envie d'une lecture qui sort de l'ordinaire, j'irai faire un tour sur SimPlement :)

      • Dimanche 22 Octobre 2017 à 20:02

        C'est un style qui sort de l'ordinaire, il est vrai.
        Donc oui, si tu cherches quelque chose de différents, n'hésite pas. ;-)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :