• Réalités Invisibles - Eric Costa

    Réalités Invisibles - Eric Costa

     

    Un recueil de nouvelles horrifico-fantastique angoissant à souhait !

     

     

             

     

    Réalités Invisibles - Eric Costa

     
    Laissez-vous happer par l’étrange, l’occulte et l’insolite le temps de six nouvelles :
    Suivez Marion lorsqu'elle découvre une mystérieuse chenille bleue.
    Explorez un manoir dont les murs semblent changer de place.
    Accompagnez Alzius dans une forêt peuplée de voix étranges.
    Voyagez toute une nuit dans les souvenirs d'Alex...
     



              


     

    Réalités Invisibles - Eric Costa


    Cliquez sur les images pour les agrandir. 

    Réalités Invisibles - Eric Costa Réalités Invisibles - Eric Costa
     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

             

     

    Réalités Invisibles - Eric Costa


    Je voudrais tout d'abord remercier Éric Costa pour son service presse, ainsi que (encore une fois) le site SimPlement sans qui cela n'aurait sans doute jamais été possible. ^^

    SimPlement.pro

     

    J'en profite pour valider la catégorie n°79 (un livre dont le nom de famille de l'auteur tient en 5 lettres) du Défi lecture 2017.

    Alors, je vais tout d'abord commencer par la couverture que j'ai trouvé magnifique ! C'est typiquement le genre qui me fait m'arrêter dans un rayonnage pour sonder le résumé. Elle est angoissante et dans les tons froids que viennent rehausser des teintes chaudes. J'adore !
    Gremlin n°1 valide aussi : "Elle est trop trop belle !".

    Ensuite, je vais parler de la mise en page. Elle est assez inhabituelle dans le sens où elle est très aérée : les interlignes sont plus importantes et il y un saut de ligne entre un paragraphe et le dialogue. Du coup, c'est très agréable pour les yeux et je pense que ça accentue l'impression que le livre se dévore à toute vitesse.
    Le seul bémol à cette originalité, c'est la marge en haut des pages, surtout de la gauche (même si elle est à la même hauteur que la droite). Pourquoi ? Parce qu'elle est plus petite que ce à quoi on a l'habitude en temps normal. Du coup, mon œil n'allait pas naturellement vers cette partie et il m'est arrivé plusieurs fois de louper une fin de phrase qui s'y était isolée. Après, vous trouverez peut-être que je chipote, mais j'aime faire des compte-rendus exacts de mes lectures et de mes impressions. ^^

    J'ai été ravie de découvrir l'univers d'Éric Costa. Son style est agréable et fluide, même si j'y ai trouvé quelques petites maladresses (à mon humble avis, moi qui ne suis pas professionnelle). J'ai complètement été happée par ses nouvelles et ai été triste, une fois le recueil fermé à la fin de ma lecture...
    Petit bémol (désolée si je suis embêtante avec ça... :p ), il reste quand même des coquilles et c'est vraiment dommage, surtout sur des textes aussi courts. Ne vous inquiétez pas, je les ai signalées à l'auteur (qui le demande lui-même à la fin du livre (d'ailleurs son "A propos" est plein d'humour)) et je ne doute pas qu'elles seront rapidement corrigées. ;-)

    Bon ! Nous allons maintenant rentrer dans la partie qui vous intéresse (certainement) le plus : l'histoire ! Ou plutôt les histoires, parce qu'il y a six nouvelles. Six nouvelles toutes différentes par leur histoire, mais toutes semblables par leur ambiance angoissante et les terribles aventures qui arrivent à leurs protagonistes. Elles ont aussi en commun que, pour plusieurs d'entre elles, on peut très facilement se mettre à la place des personnages qui vivent cette situation effrayante et se demander : "Mais et moi ? Qu'est-ce que j'aurais fait à sa place ?"

    Quand je dois chroniquer un recueil de nouvelles, je me tâte toujours sur la façon de la présenter. Un ressenti général ou un léger détail, sans spoil, de chacune ? Je pense que cela va dépendre du nombre, en fait. Ici, elles ne sont pas nombreuses, donc je vais vous donner une impression sur chacune, sans trop vous en dire. N'hésitez pas à passer directement à la conclusion si vous ne voulez pas les lire.

     
    Hôtel Wolff
    Ici nous vivons une immersion, avec Théophile, au cœur d'un hôtel Réalités Invisibles - Eric Costaétrange où tout semble être possible, un établissement dont on sent à plein nez qu'il y a quelque chose qui ne tourne pas rond.
    J'avais imaginé quelques scénarios, qui se sont révélés faux, mais je n'avais pas pensé à ça comme fin. Bravo !
    J'ai juste trouvé dommage qu'il n'y ait pas eu de description physique autre que la tenue du majordome.


    Solitaire
    Réalités Invisibles - Eric CostaJe l'avoue, je n'ai aucune compassion pour les alcooliques (je trouve ce genre de fuite trop lâche, cette "passion" trop inutile et dangereuse), mais j'ai vraiment ressenti la grande détresse d'Alex et tout l'amour qu'il a pour sa femme.
    Je me suis assez vite doutée de la chute, mais cela n'a en rien enlevé à mon plaisir de lire.

    Éclosion
    Réalités Invisibles - Eric CostaOù comment développer une phobie des chenilles, surtout si elles sont bleues avec des tâches jaunes... Pauvre Marion qui a eu la malchance de la trouver jolie... Une nouvelle angoissante parce que, qui n'a jamais gardé un insecte ou un escargot chez lui ?

    *Edit*

    Ce matin Gremlin n°1 a allumé Scoot, sa peluche interactive, pour distraire son frère. L'une des chansons est personnalisable avec un animal, une couleur, un aliment et le prénom de l'enfant. Il y est question d'une chenille jaune (mangeuse d'ananas)... Par mesure de précaution, on va changer d'animal. XD

    Le refuge

    Réalités Invisibles - Eric CostaAlzius avance au cœur d'une forêt de Transylvanie qui a de quoi glacer le sang et pas qu'à cause de la tempête de neige qui fait rage. Des choses rôdent et des voix retentissent. Heureusement, il trouve refuge dans un chalet au bord d'un précipice. "Heureusement"...



    Réalités Invisibles - Eric CostaLe manoir
    Là où un vieux manoir se transforme en un labyrinthe mortel pour Valmek.
    J'ai beaucoup aimé celle-ci parce que l'ambiance est angoissante à souhait. Et puis, qui n'a jamais eu ce genre de peur paralysante de se perdre sans pouvoir trouver de sortie ?

    Fréquence 24
    Bon, en fait, ma préférée c'est celle-ci ! Pourquoi ? Parce que
    tout le monde peut se retrouver dans ce que vit Emma (la pauvre) et si ne Réalités Invisibles - Eric Costan'est pas avec une radio, ça pourrait être avec la télé, l'ordinateur, le téléphone portable... Comment réagirions-nous à sa place ? Je pense que je n'en aurais pas mené très large, surtout si j'avais eu mes enfants avec moi, et que j'avais eu à les protéger.
    Une nouvelle angoissante à souhait avec un final parfaitement à la hauteur dont on ne sait, à un moment, plus quoi croire.

    En résumé, vous l'aurez compris, j'ai vraiment beaucoup apprécié ma lecture (même si quelques points sont perfectibles), tant pour les ambiances maîtrisées que pour les aventures terrifiantes des protagonistes. Ce qui rajoute un petit plus (selon moi) c'est que les causes de ces manifestations restent vraiment très mystérieuses, ce qui renforce le sentiment "d'insécurité" que l'on peut ressentir (et du coup je trouve que le titre n'aurait pu être mieux choisi). Certains pourront dire qu'elles ne sont pas assez développées, peut-être est-ce vrai, mais moi je les ai trouvées bien comme ça (même si tout est toujours perfectible, on le sait).
    C'est un petit recueil que je recommande sans souci pour les fans du genre et même pour les non initiés, parce qu'il est angoissant, certes, mais pas gore. Alors n'hésitez plus et foncez l'acheter ! ^^

     

     

              Pour le dévorer, c'est par ici.     

     

    Réalités Invisibles - Eric CostaRéalités Invisibles - Eric CostaRéalités Invisibles - Eric CostaRéalités Invisibles - Eric CostaRéalités Invisibles - Eric Costa

     

    Réalités Invisibles - Eric Costa
    Gremlin n°2 valide aussi cette lecture ! ^^

     

    « Interview Anaïs GuilmetEntre 2 mondes - Stéphanie Lagalle »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 18 Juillet à 09:03

    Ah bah si tes deux Gremlin valident c'est super !!
    Pas sur quand même que le surnom leur plaisent vraiment mais bon...

    Sinon c'est bien d'avoir deux visions différentes pour un même livre, je trouve que c'est aussi intéressant pour le lecteur que pour l'auteur. Et puis ça serait triste un livre qui plait à tout le monde, c'est les différences d'avis qui font aussi la qualité du livre je trouve.
    En tout cas je suis contente qu'il t'ai plu.

      • Mardi 18 Juillet à 09:57

        Pour le surnom, on verra quand ils seront en âge de regarder les films. lol
        Mais en général, je les appelle comme ça quand je parle d'eux mais qu'ils ne sont pas là.
        Sinon c'est Titi et Bébé/Monsieur Sourire. he

        Pour le livre, oui, je trouve qu'avoir des points de vue est enrichissant, autant pour l'auteur que pour le lecteur qui, parfois, peut réfléchir à un point de lecteur auquel il n'avait pas pensé avant. C'est cette diversité qui fait que les échanges autour de la littérature sont aussi riches. ^^

    2
    Vendredi 21 Juillet à 16:38

    Oh trop chou ton Gremlin ;)

    Sinon je n'ai pas lu ce recueil mais j'aimerais beaucoup car j'ai a-do-ré le roman Aztèques de l'auteur ;) Même si je pense que le roman est plus abouti vu qu'il est venu ensuite (je crois?), mais bon si j'aime la plume de l'auteur, il n'y a pas de raison !

     

      • Vendredi 21 Juillet à 16:59

        Merci ! :D

        J'en ai entendu pas mal de bien de ce roman, je me laisserais peut-être tenter un jour. ^^
        Oui, je crois que ce livre a été écrit avant. Après, si tu aimes la plume de l'auteur ainsi que l'univers dans lequel évolue ce recueil, il n'y a pas de raison, comme tu dis. ;-)

    3
    Lundi 14 Août à 18:54

    Trop mignon le petit Gremlin ;)

    J'ai lu Aztèques de cet auteur et j'avais vraiment bien aimé! J'ai toujours un peu peur en débutant une nouvelle ou un recueil de nouvelle, à voir si je tente l'expérience avec celui-ci : il y a des chances :D 

      • Lundi 14 Août à 19:56

        Merci ! :D

        Pas mal de monde semble avoir lu Aztèques et en dire du bien... Il faudra que je me penche sur la question. ^^

        Honnêtement, je conseille ce petit recueil, il est vraiment sympa. ;-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :