• Rouge Fusion - Perrine Austry

    Rouge Fusion - Perrine Austry

     

    Entrez en terre inconnue !
    Prenez conscience de la violence que peut provoquer l'amour et acceptez l'idée que l'instigatrice de cette violence puisse être une femme.

     

     

             

     

     

    Les Bâtards du diable - Daniel Cario


     

    Anna et Jackson s’aiment d’un amour volcanique, comme un défi à la rationalité. Pour lui, il ne peut y avoir de vie sans son Aphrodite. Pour elle, il n’existe pas de monde sans son aimé. Leur histoire est poétique. Leurs sentiments torrides. Leur lubricité source d’inspiration. Malgré les disputes quotidiennes, cette soif mutuelle du corps de l’autre est intarissable. Leur communion touche à la fusion. Mais un jour, la chaleur caniculaire de leurs draps ne suffit plus. Comme si cette sexualité brûlante devenait le poison de leur romance. Des obsessions se propagent en Anna comme un incendie : Jackson lui échappe. Ce désamour la fait progressivement sombrer et le gouffre qui les sépare chaque jour davantage la détruit. Cette folie naissante la rend dangereuse pour elle, pour lui, pour eux…

    Dans ce roman psychologique d’une puissance salvatrice, Perrine Austry aborde avec autant d’élégance que de justesse la question de l’amour passionnel, levant le voile sur la violence féminine et les pulsions destructrices.

     


    Rouge Fusion - Perrine Austry

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cliquez sur l'image pour l'agrandir. 

     
     Rouge Fusion - Perrine Austry

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Cliquez sur l'image pour l'agrandir. 

     

     Rouge Fusion - Perrine Austry

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



     

    Les Bâtards du diable - Daniel Cario

     

    Je voudrais tout d'abord commencer par remercier Mégane, Esther et les Éditions Jets d'Encre  pour ce nouveau partenariat.

    J'en profite pour valider la catégorie n°67 
    (Un livre d’une autrice blonde) du Défi Lecture 2021. Du peu de photos que j'ai trouvées, ça a l'air d'être le cas. lol


    Concernant la couverture, je trouve qu'elle correspond très bien au livre. Le fond blanc de la pureté de l'amour, avec le rouge de la passion, mais aussi de la colère et de la violence. On ressent la passion avec les deux amants qui vont pour s'embrasser ainsi que le cœur qu'ils forment ; mais aussi la colère et la violence avec ce cœur qui fait brisé en son centre et qui semble éclabousser du sang et de la douleur. Oui, une jolie couverture très expressive.

    Concernant la plume, je dirais que c'est là pour moi que le bas blesse. Attention, je ne sous-entends pas qu'elle est de mauvaise qualité, loin de là. Elle est très poétique, ce qui donne parfois de très belles envolées lyriques avec des descriptions imagées magnifiques. Mais, d'un autre côté, je l'ai parfois trouvée trop soutenue pour paraître naturelle, avec un style un peu pompeux.
    Une autre chose qui m'a dérangée, c'est que lesRouge Fusion - Perrine Austry personnages parlent peu et, de ce fait, il y a beaucoup de paragraphes narratifs. Enfin, ce n'est pas ça en lui-même, mais plutôt la mise en page pas du tout aérée qui fait pavé et impression de masse (surtout en format numérique). Ce qui m'a souvent donné l'impression que je n'avançais pas dans ma lecture et que je n'allais jamais en voir le bout. C'est ce qui a fait que cette lecture a trainé en longueur, malgré un sujet très intéressant.
    Sans vouloir en rajouter une couche, il y a aussi les déclarations amoureuses des personnages que je trouvais certes touchantes, mais aussi très guimauve, beaucoup trop pour moi pour qui la romance est un genre qui ne m'attire pas du tout. Du coup, je ne suis pas très objective à ce niveau... lol

    J'ai aimé les alternances entre les chapitres du présent et ceux du passé des personnages, qui nous expliquent leur rencontre, leurs émois et leurs débuts. C'est très intéressant et bien pensé d'alterner entre la douceur de leur passé et la violence de leur présent.


    Mais passons plutôt à l'histoire, ce thème qui m'a donné envie de lire ce livre. Parce que ce livre, c'est l'histoire d'une passion dévorante entre Anna et Jackson, deux âmes sœurs qui s'aiment passionnément, qui s'aiment de façon fusionnelle et même de façon hypersexualisée. Ne me regardez pas comme ça, oui, je sais, présenté comme ça ça ressemble à une romance lambda, voire un livre érotique et vous savez très bien que je ne mange que très peu, voire pas du tout, de ce pain-là.

    C'est pourquoi il faut me laisser terminer ma présentation. Hem...

    Je disais donc que cette histoire, c'est celle de deux âmes sœurs qui se sont trouvées, celle d'Anna, et celle de Jackson. Elle est son Aphrodite et son délice ; il est son aimé, son amour, celui sans qui elle ne se sent pas vivre, pas exister. Leur alchimie ferait bien des envieux, tant au niveau relationnel que sexuel, parce qu'ils ont une sacrée libido, très débridée, mais en même temps très belle dans leur façon de s'aimer. Rien n'est sale, tout est naturel et fait avec Amour.
    Rouge Fusion - Perrine Austry
    Mais, oui, parce qu'il y a un "mais", sinon je n'aurais jamais lu ce livre. Mais, disais-je, un jour Jackson prend la décision d'accepter une promotion dans le but d'augmenter niveau de vie et de confort de celle qu'il aime d'un amour brûlant. Sans le lui dire, sans lui expliquer ses raisons. C'est à partir de ce moment que va débuter leur descente en enfer et que le vent de la tourmente va souffler sur les braises naissantes des non-dits de sorte que leur amour va peu à peu virer de la passion ardente à la folie destructrice.

    Pourquoi ? Tout simplement parce qu'aucun des deux ne parle à l'autre.

     

    Rouge Fusion - Perrine Austry



    Anna trouve que son aimé la délaisse pour son travail, la touche moins, n'accorde plus autant d'importance à leurs petits rituels, passe trop de temps sur son téléphone alors qu'il ne répond plus à ses messages.. Elle lui reproche en son fort intérieur de tout chiffrer et rapporter à l'argent (elle qui touche une misère, qui pense que les choses matérielles sont remplaçables et que l'argent n'est pas le centre du monde), de lui refuser un mariage qu'elle attend depuis cinq ans, de finalement moins l'aimer qu'avant... Alors elle pleure, elle crie. 

    Jackson, lui, est fatigué par sa nouvelle amplitude de travail ainsi que de la charge qui en découle, il a moins d'énergie, moins de patience, trouve sa dulcinée capricieuse et injuste vu tout ce qu'il fait pour elle, pense des choses qu'il ne lui dit pas parce qu'il juge qu'elle devrait deviner... Il a de moins en moins de gestes et de mots tendres pour elle, fatigué de ses larmes et de ses cris. 

    Anna se sens de plus en plus misérable, de plus en plus incomprise, de plus en plus seule etRouge Fusion - Perrine Austry ressent de plus en plus le désamour de son homme. Alors un jour, elle s'en prend à un objet, pour extérioriser cette rage qui la ronge, qui la consume, qui la fait souffrir. Mais cela ne lui suffit pas. Quand elle voit rouge, elle ne contrôle plus rien, elle a envie de se faire du mal, de lui faire du mal. Elle veut que son homme l'aime comme avant, qu'il l'écoute, qu'il comprenne son malheur. Alors un jour, elle le frappe. Et c'est l'escalade de la violence entre ces deux êtres qui s'aiment de tout leur cœur, qui s'aiment à la folie, mais qui ont oublié comment se parler et s'écouter.

    Ce souci de communication entre eux, je l'ai tout de suite remarqué lorsque leurs problèmes ont débuté. Et j'étais là, en train de les exhorter à se parler pour crever l'abcès et sortir la tête de l'eau. De les insulter devant tant d'obtusité ! C'était frustrant. lol

    J'ai toujours eu tendance à tout garder pour moi, parce que je n'aime pas les conflits. Mais j'ai aussi pu m'apercevoir que garder ces choses négatives en moi, ça ne servait qu'à les faire macérer dans une sorte de purée innommable qui ne donnait rien de bon à par de l'agacement, du ressentiment et de l'éloignement. Alors maintenant, je parle. Je ne crie pas, je ne m'énerve pas. Je dis simplement ce que j'ai sur le cœur. Ça ne plait pas forcément à mon compagnon, qui a tendance à fuir (nous n'habitons pas encore ensemble) le conflit comme le dialogue s'il sent qu'il est en tort. Mais à son retour, nous parlons. Je ne lui laisse pas le choix. Parce que j'ai exposé mon point de vue sur un sujet, mais je veux aussi le sien, pour le comprendre et essayer de trouver une solution, si c'est un point qui a besoin d'en trouver une. Le dialogue, l'écoute, la confiance et l'amour (tant psychique que physique (un point important que j'ai découvert il y a peu avec l'homme de ma vie)) sont les bases d'une relation de couple épanouie (selon moi).

     

    Rouge Fusion - Perrine Austry



    Mais nous ne sommes pas là pour parler de moi, mais du livre.

    Ce livre, donc, c'est une ode à l'amour, au bon comme au mauvais, et à la puissance de celui-ci, cette force qui emporte tout sur son passage, même la raison, et qui peut, malgré la passion, faire émerger la colère et la violence, voire la haine. Ce livre, c'est une formule novatrice qui montre, je reprends les mots de Perrine Austry "non pas la violence dans l’amour mais la violence de l’amour". Parce qu'ici, c'est ça, cet amour à la folie qui déchaine la violence faute de recevoir le même retour de l'être aimé.

    Mais ce n'est pas que ça. C'est aussi de montrer que, dans unRouge Fusion - Perrine Austry couple, ce n'est pas forcément l'homme qui est toujours à l'initiative de la violence. Que les femmes dévorées par la colère peuvent avoir des pensées morbides ou le geste de trop. Qu'elle peuvent perdre le contrôle. On ressent bien, à partir d'un certain moment, le caractère presque saugrenu de cette violence à laquelle personne (ou presque) ne veut croire. La violence conjugale, ce sont les hommes. Les femmes peuvent se montrer hystériques, pleurer et crier, mais cela s'arrête là. Elles ne lèvent pas la main, mais sont celles sur qui les mains peuvent se lever.

    Il est aussi beaucoup questions des mots. Comment ils sont perçus par ceux qui les entendent, bien entendu, mais aussi et surtout par ceux qui les utilisent, et surtout par Anna, qui ne souffre pas de second degré. Si elle emploi un mot, il est pesé, mesuré et jugé apte à être couplé aux autres. Elle n'appellera pas Jackson "son mari" (même si l'envie y est) vu qu'ils ne sont pas mariés, ni "son compagnon", parce qu'il est dit que le chien est le meilleur compagnon de l'homme. Elle ne dira pas d'un bébé qu'il est "à croquer" car cela sous-entendrait une pulsion cannibale... Quand elle dit qu'elle l'aime à la folie, chaque mot est pensé. Bref, Anna est entière dans bien des domaines.


    J'ai aimé le cheminement de l'histoire, cette passionRouge Fusion - Perrine Austry dévorante que rien ne semble pouvoir arrêter, mais qui, finalement, consume ce couple et fait naître les braises de la folie là où souffle une tempête qui attise la colère, le ressentiment, la haine et la violence, là où l'Amour est pourtant toujours bel et bien présent.

    Je ne vais pas vous dire s'ils s'en sortent ni comment si tel est bien le cas, mais sachez que j'ai trouvé une nouvelle dynamique au moment du coup de fil d'Anna. Le roman prend un nouveau tournant qui m'a beaucoup plu, m'a donné un regain d'intérêt en plus là où je ne voyais que des disputes, des cris, de l'incompréhension, de la violence et du sexe. Le passage après Facebook aussi a eu toute mon attention et m'a vraiment beaucoup plu. Comme la fin.


    En résumé, j'ai aimé cette lecture, cette ode à l'amour passionné qui touche à la folie - folie qu'il faut savoir contenir - ce côté novateur de la violence féminine dans un couple qui s'aime autant qu'il souffre et les raisons de la naissance de celle-ci. J'ai eu un peu de mal avec la plume, certes poétique et très jolie à certains moments, mais aussi un peu lourde et répétitive sur les sentiments des deux protagonistes (un peu guimauve aussi, mais ça c'est mon côté régurgiteur/régurgitateur de romance qui parle lol), avec une mise en page mastoc qui n'arrange rien. Mais je suis bien contente d'avoir quand même choisi de lire ce livre, car j'ai vécu de belles choses entre ses pages et qu'il me conforte dans le fait que la parole et l'écoute sont essentielles dans un couple qui veut durer.
    Une lecture qui sort des sentiers battus que je ne peux que vous conseiller.

     

    Rouge Fusion - Perrine Austry

     

     

              Pour le dévorer, c'est par ici.      

     

     

    Les Bâtards du diable - Daniel CarioLes Bâtards du diable - Daniel CarioLes Bâtards du diable - Daniel CarioCe qu'il v(o)it - Artémis TannerExemple type

     

     

     

    Rouge Fusion - Perrine Austry

     

     

     

    « Les Morsures de l'ombre - Karine GiébelRéception Ulule du 1er Septembre 2021 »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :