• U4 - Koridwen - Yves Grevet

    U4 - Koridwen - Yves Grevet


    "Je m'appelle Koridwen. Ce rendez-vous, j'y vais pour savoir qui je suis."

    Un personnage attachant couplé à un folklore breton très présent qui nous amènera à envisager les choses sous un autre angle.

     

    ~ * ~ * ~

     

    Résumé :
    Koridwen, Jules, Stéphane, Yannis ont entre 15 et 18 ans. Ils ont survécu au virus U4, qui a décimé 90% de la population mondiale. Ils ne se connaissent pas, mais ils se rendent pourtant au même rendez-vous.


    "Je m'appelle Koridwen. Je suis la dernière survivante du hameau de Menesguen. J'ai décidé de me rendre à Paris. 541 kilomètres en tracteur, c'est de la folie, mais toute seule ici je suis trop vulnérable. Ma grand-mère m'a toujours dit que j'aurais un destin exceptionnel. C'est le moment de le vérifier."


    ~ * ~ * ~

    Extrait :

     

    U4 - Koridwen - Yves Grevet

     
    ~ * ~ * ~

    Mon avis :

    Nous avons ici une saga de 4 livres qui ont été écrit par 4 auteurs différents et ayant chacun comme point de vue un ado distinct. Ces tomes peuvent se lire dans n'importe quel ordre. Deux ont des personnages principaux féminins et sont écrit par des hommes et les deux autres ont des personnages principaux masculins et sont écrit par des femmes. Tout ça fait que l'on sort des sentiers battus de ce que l'on peut trouver habituellement. Une innovation plus qu'intéressante à mon goût. ^^

    La structure des 4 livres est semblable et agréable. Chaque titre de chapitre est celui d'un moment de la journée, par exemple le 1er Novembre au matin, la nuit du 2 au 3 Décembre.... Dans certains livres, la chronologie peut parfois être difficile à suivre et donc rendre compliqué de s'y retrouver. Ici, si vous vous perdez, vous n'avez aucune excuse ! ;-)

    J'ai donc enchainé avec Koridwen peu de temps après Yannis, lui même commencé peu de temps après Stéphane. ^^


    Bon, j'ai eu quelques petits à-priori avant de commencer ce tome par ce que je ne m'étais pas beaucoup attachée au personnage de Koridwen malgré sa part de mystère et son fort caractère. Et je dois dire que j'ai plutôt été surprise et même très agréablement parce que j'ai très vite  dévoré ce tome qui est aussi un coup de cœur.

    Si, pour Yannis, mon coup de cœur est principalement venu de son personnage, ici il est plus venue de l'histoire (même si j'ai beaucoup aimé Koridwen). J'ai adoré ce côté un peu fantastique instillé par la culture et le folklore breton entre les "prédictions" de Mamm-gozh et la comptine Ar Rannoù qui vont être les véritables moteurs de ce livre.
    Si Stéphane est guidée par le désir de retrouver son père et de trouver un remède ; si Yannis est guidé par son désir de liberté et ses fantômes ; Koridwen elle est guidée par ses racines tout autant que par son destin.

    Ce qui est bien avec les auteurs français dont l'histoire se passe en France, c'est que l'on peut avoir la chance de "voyager" à travers le livre dans des endroits que l'on connait. Je ne parle pas des grandes villes comme Paris, Lyon et Marseille, non. Je parle de petits patelins que l'on connait soit parce que l'on y a habité, soit parce qu'on les traverse de temps en temps et ça a été mon cas avec ce tome.
    J'ai adoré les références à Chassillé et à Saint-Denis-d'Orques que je traverse tous les deux mois. Sans compter Brains-sur-Gée, que je traverse aussi lors de ces déplacements, mais qui est aussi un patelin dans lequel j'ai habité pendant environ un an. C'est un trou paumé où il n'y a rien à part une école primaire (qui a une bibliothèque, heureusement pour moi car je n'avais pas de PAL à l'époque) et un petit commerce de proximité (très cher) couplé à un bar.
    Enfin bref. Ça n'a été évoqué que sur quelques lignes et vous allez dire que je me contente de pas grand chose, mais j'ai tout de même adoré ! ^^

    Bon, revenons-en à notre chère Koridwen. J'ai aimé ce personnage. Elle est déterminée mais en même temps indécise sur ce qu'elle doit croire ou non, très courageuse et téméraire malgré sa peur. Elle est fidèle, même si le virus et les gens dangereux et/ou fous l'on rendue méfiante. C'est un personnage fort, parfois un peu perdu et qui se sent faible, mais elle se sous-estime grandement. Elle se cherchera beaucoup et finira part trouver qui elle est vraiment.

    Max est aussi très attachant. Jeune homme handicapé, il ramène un peu de fraicheur et d'humour à la solitude et à la méfiance de sa cousine. Ils forment un sacré duo et j'ai vraiment apprécié de suivre leurs aventures.

    J'ai lu certaines personnes qui étaient limites choquées de voir que Kori pensait à sa première fois. Je ne vois pas en quoi ça l'est... Stéphane a bien failli être violée et ça n'a choqué personne. En quoi l'envie, si elle vient d'une jeune fille/femme, peut-elle être déplacée dans ce contexte ? Surtout que dans ce genre de période de crise, les viols sont légions...
    Pour moi, que Kori y pense m'a paru tout à fait naturel. Après tout, c'est une adolescente...

    J'ai tout de même été un peu déçue que l'auteur soit un peu trop vite passé sur les parties communes au 4 livres, surtout en ce qui concerne la relation de Koridwen et Yannis. Dans son tome à lui, on avait vu son intérêt grandir pour elle. Ici, on a à peine quelques bribes de détails et je trouve ça un peu dommage. Tout comme ses retrouvailles avec Jules. Elle cherchait Spider Snake et, une fois trouvé, on dirait limite qu'elle s'en fou... Je trouve ça un peu dommage et j'espère que le dernier tome sera un peu plus prolifique est détails de ce genre. ;-)

    Concernant la fin, je ne peux trop vous en dire au risque de vous spoiler et, croyez-moi, ça serait dommage. ;-)
    Une seule chose : on doute jusqu'au bout de ce qu'il va bien pouvoir se passer !

    En résumé, vous l'aurez compris, j'ai eu un petit coup de cœur pour ce tome, sans doute plus pour l'histoire et son côté fantastique avec le folklore breton, que pour Koridwen bien que je l'ai également beaucoup aimée et ce, malgré quelques petits manques de détails.
    Je me jette de ce pas sur Jules pour conclure cette saga que me plait décidément beaucoup. ^^

     P.S. : Moi aussi j'adore les Paille d'Or à la framboise ! :D

    « Lune de sang T1 - Tomô MaruyamaHell's Kitchen T1 - Mitsuru Nishimura & Gumi Amazi »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 27 Avril 2016 à 16:08

    C'est pas trés sympa !!

    J'ai pas d'argent... 

    Pas de temps...

    et le vla avec 3 bouquins (bientôt 4) que j'ai envie de lire!!!!

     

     Bon bah, au moins, je sais ce qu'il y'a dedans, depuis le temps que les couvetures me font de l'oeil à chaque fois que je passe par une librairie. 

     

    Merci pour la (les) chroniques (je commente que celle là, mais j'ai tout lu)

      • Mercredi 27 Avril 2016 à 21:00

        Arf... Désolée... Mais l'agrandissement de la PAL est un risque inhérent aux blogs littéraires. lol

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :