• Wild Child - Neil Connelly

     

    Un roman qui a su m'emporter tout au long de ses pages, entre violence et amitié.

     

     

             

     

     

    Les Bâtards du diable - Daniel Cario


     

    Eddie est un lutteur hors-pair.
    Battu pendant toute son enfance par son père, il écume sa rage sur le ring. Un jour, il explose et s’en prend à l’arbitre. Sa vie bascule. Il est exclu de son lycée et risque la prison. Mais Sunday, l’organisateur des plus grands combats illégaux du pays, a repéré son talent depuis longtemps et souhaite l'engager. En échange : la richesse et la liberté. Eddie rentre alors dans un univers sans pitié, soumis à la loi du plus fort. Il est confié à Khadjee, une jeune adolescente chargée de l'entraîner. Si elle n’était pas une femme, elle serait, elle aussi, sur le ring. Elle connaît les codes du combat mieux que quiconque. Ensemble, ils vont tenter de survivre et de ne pas laisser leurs démons prendre le contrôle.

     


    Wild Child - Neil Connelly

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cliquez sur l'image pour l'agrandir. 

     
     Wild Child - Neil Connelly

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



     

    Les Bâtards du diable - Daniel Cario

     

    Je voudrais tout d'abord commencer par remercier la Masse Critique Privilégiée Babelio ainsi que les éditions Bayard pour l'envoi de ce livre. 

    J'en profite pour valider la catégorie n°70 (Un livre dont la couverture comporte beaucoup de rouge) du Défi Lecture 2021.
     

    Concernant la couverture, justement, je la trouve tout à fait de circonstance pour ce livre. J'aime les craquelures sur le titre qui ramènent aux souffrances des personnages, les poings serrés prêts à se battre ainsi que cette couleur rouge qui prédomine, facilement assimilée au sang et à la colère.

    Concernant la plume, Neil Connelly a complètement su me séduire avec la sienne. Elle est fluide et agréable, écrite à la première personne, rythmée selon les phases d'action ou non, pleine de noirceur, de violence et de colère, mais aussi d'amitié et d'amour filial. C'est un très beau mélange qui marche très très bien et qui nous fait tourner les pages sans avoir envie d'arrêter.


    Eddie MacIntyre (oui bon, d'accord, j'ai tout de suite pensé au catcheurWild Child - Neil Connelly Drew McIntyre lol) est un adolescent difficile. Son père, aujourd'hui en prison, l'a battu durant toute son enfance et passait aussi ses nerfs sur sa femme. Aujourd'hui, toute cette rage contre ce père qu'il ne peut assouvir, Mac l'extériorise sur les tatamis lors de ses tournois de lutte, dans lesquels il excelle.

    Malheureusement, il l'extériorise un peu trop et a la réputation d'être violent, agressif, grossier, provocateur... En bref, ce joli bébé de cent dix-sept kilos est autant ingérable qu'insupportable. On le ressent tout de suite lorsque se déroule son premier match dans le livre. Son but n'est pas simplement de gagner, mais aussi d'humilier son adversaire. Malgré les rappels à l'ordre de l'arbitre, il n'en fait qu'à sa tête et, lorsque la sanction tombe, il s'en prend physiquement à ce dernier... Tous ses rêves d'aller dans une fac avec un bon club de lutte s'envolent alors.

    Suite à son écart de conduite, il risque la prison. C'est là qu'ilWild Child - Neil Connelly est approché par Blalock, un homme qui travaille pour Sunday, le plus grand organisateur de combats clandestins du pays. Ce dernier lui propose de rejoindre leurs rangs. En quittant sa vie actuelle, en disparaissant, il échapperait ainsi à la prison, gagnerait bien sa vie et vivrait en totale liberté (tout en étant en cavale, ce qui est assez paradoxal).


    Vous devinerez bien entendu qu'il accepte la proposition. Il sera alors logé chez Khadjee et son oncle Than. L'adolescente sera son entraineuse et apprendra à Mac toutes les subtilités du métier. Cette dernière a beau être jeune, elle n'a rien a envier à ses homologues masculins et Mac pourra compter sur son entraînement intensif pour tenter de survivre à ces combats illégaux.

    Même si nous étions mal partis tous les deux, j'ai finalement beaucoup aimé le personnage de Mac qui est plus complexe qu'on ne le croit dans les premières pages. Il est fragilisé par son passé, rongé par la rage ressentie envers son père et par une vengeance que la justice, en l'envoyant en prison, l'empêche d'assouvir. Mais l'angoisse d'être comme son père, un être uniquement constitué pour la violence, est un sujet qui revient souvent sur le tapis.

     

    Wild Child - Neil Connelly



    En vérité, Mac est quelqu'un de bien, avec un grand cœur et un bon sens de l'humour, qui reste proche de sa mère qu'il est conscient de faire souffrir avec son comportement. Mais parlons-en justement, de son comportement, car ce dernier change beaucoup. Je pense que c'est dû au fait qu'il n'avait pas réellement d'adversaire à sa hauteur dans les tournois de lutte du lycée, ce qui pouvait expliquer son comportement hautain, agressif et provocateur (même si ça ne l'excuse en rien). Seulement, ses adversaires seront tout autre à l'avenir et, même s'il garde cette petite pointe bravache, cette étincelle de provocation et une certaine agressivité combative, il n'a plus le temps de combattre pour humilier. Maintenant il doit combattre pour survivre à ses opposants qui ont beaucoup plus de pratique et de technique que lui !


    Khadjee est aussi un personnage que j'ai beaucoup aimé. Elle paraît forte, déterminée et sûreWild Child - Neil Connelly d'elle, mais elle aussi cache des blessures liées à son passé. J'ai adoré sa relation avec Mac, sa façon de le remettre en place lorsqu'il fanfaronne un peu, de le guider dans son apprentissage (la lutte encadrée par un arbitre est très différente des combats clandestins où tous les coups sont permis jusqu'à ce qu'il n'y en ai plus qu'un seul debout), de lui lancer des piques avec humour, surtout sur ses coups de pieds. Je pense que c'est grâce à elle et à Than que l'adolescent se redécouvre et arrive à avoir envie d'avancer. En inversement je pense aussi.

    Concernant les combats en eux-mêmes, il ne faut pas vous inquiéter, vous n'aurez pas affaire à de la boucherie. Certes, il y aura tout de même du sang (après tout tous les coups sont permis !) et un peu d'acharnement, mais les combattants ne sont pas là pour réduire l'autre en steak tartare sanguinolent, parce que sinon il n'y aurait bientôt plus personne pour se battre ! lol
    Il n'empêche qu'ils sont plutôt bien décrits et, certaines fois, j'ai eu l'impression de me retrouver devant un match de catch. Ce qui n'est pas une critique, bien au contraire. ^^


    Il se trouve que je suis une grande amatrice de catch (enfin jeWild Child - Neil Connelly l'étais je n'ai plus trop le temps en ce moment mais... RANDY ORTON IS THE BEST OF THE WORLD ! ! ! ), ce qui fait que je connaissais le nom de certaines prises, de certains mouvements et que j'arrivais facilement à en visualiser d'autres. Cependant, pas d'inquiétude pour les non initiés, les techniques, prises et autres styles de combats sont expliqués dans un glossaire à la fin du livre.

    Une petite chose au niveau de la romance qui m'a beaucoup plu :

     /!\ /!\ /!\ ATTENTION, SPOILER ! /!\ /!\ /!\ 

    C'est qu'il n'y en a pas ! ! ! ^^
    Même si je n'aurais pas été contre voir Mac et Khadjee finir ensemble. Je pense qu'ils auraient pu former un beau couple. ;-)

    Je ne sais pas si les deux adolescents resteront en contact, mais je l'espère pour eux (oui, je sais, ce ne sont que es personnages de roman, je suis au courant lol).


     /!\ /!\ /!\ FIN DE SPOILER ! /!\ /!\ /!\ 


    Un dernier mot concernant la fin, j'ai beaucoup aimé comment se termine ce livre, à la fois dans l'espoir en l'avenir, mais aussi dans la justice et l'amitié. 

    En résumé, je me suis complètement laissée embarquée par les aventures de Mac et de Khadjee, de leurs découvertes et compréhensions mutuelles, de leurs blessures, de leur passé, de leurs espoirs, de leurs combats pour ne pas sombrer et des combats de Mac tout court, que ce soit face à ses adversaire ou contre lui-même et la violence qui l'anime. J'ai aimé en connaitre un peu plus sur le milieu des combats clandestins où l'argent domine tout, comme partout. La violence également. Elle est très présente lors des combats, ce qui est normal vu le thème, mais aussi dans le passé de Mac, alors attention si c'est quelque chose que vous avez du mal à supporter. Personnellement, ça ne m'a dérangée, et il ne faut pas non plus oublier ce que roman est un young adult, donc la violence est quand même maîtrisée.
    Un page-turner que j'ai eu du mal à lâcher et que je vous conseille fortement.

     

    Wild Child - Neil Connelly

     

     

              Pour le dévorer, c'est par ici.      

     

     

    Les Bâtards du diable - Daniel CarioLes Bâtards du diable - Daniel CarioLes Bâtards du diable - Daniel CarioLes Bâtards du diable - Daniel CarioExemple type

     

     

     

    Wild Child - Neil Connelly

     

     

     

    « Un mari de trop - Martine ColasL'Autre Royaume T2 - Le Tombeau des Dieux - Gavriel Howard Feist »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :