• Exilium T1 - L'Internat - Frédéric Bellec

    Exilium T1 - L'Internat - Frédéric Bellec

     

    Et vous, avez-vous l'esprit aussi ouvert que vous le croyez ?

     

     

           

     

     

    Exilium T1 - L'Internat - Frédéric Bellec


     Cette semaine-là, de fortes chutes de neige exigèrent la fermeture du lycée où je travaillais comme ‘pion’, mais le maintien exceptionnel de l’internat permit l’hébergement de la poignée d’élèves bloqués sur place. Par ma proximité avec le lieu de travail, je fus le seul disponible pour assurer les nuitées. La semaine se présentait alors avec un calme insolent : encadrer sept adolescents occupés à compter les flocons au sein d’un établissement vidé de son âme.

    Sauf que nous n'étions pas seuls !

    Au début, j’expliquais aux élèves effrayés que le vent et le froid étaient responsables des souffles et des craquements. Jusqu’à ce que leur fréquence nous accule à l’évidence : quelque chose sans aucun lien avec la météo avait infiltré le dortoir !

    Après mon départ de la Côte d’Azur pour la petite ville de Saint-Amand-Montrond, je pensais avoir trouvé le calme dans la campagne du Centre France. Mais j’allais découvrir un énigmatique Berry, qu’au XIXe siècle Chateaubriand décrivit comme une contrée « où se passaient des choses étranges » !

     

         



     

    Exilium T1 - L'Internat - Frédéric Bellec

    Cliquez sur les images pour les agrandir.
     


     Exilium T1 - L'Internat - Frédéric Bellec Exilium T1 - L'Internat - Frédéric Bellec

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

        


     

    Exilium T1 - L'Internat - Frédéric Bellec


    Je voudrais remercier Frédéric Bellec pour ce SP qu'il a bien voulu m'accorder via SimPlement.   SimPlement.pro
    J'ai découvert ce livre avec une chronique de Manue (que je remercie elle aussi) du blog Fais-moi peur !. Son engouement m'avait contaminé (sans parler de cette magnifique couverture qui appelle à la lecture !). Du coup quand je  l'ai vu sur le site, en demande de chroniques, j'ai sauté sur l'occasion. ^^

    J'en profite pour valider la catégorie n°35 (Un livre pour lequel je me fie à la couverture) du Défi lecture 2017.

    Avant de commencer sur l'histoire, je me dois de dire que j'ai apprécié la façon dont est rédigé ce livre. Il nous est présenté comme un journal, ce qui est très pratique pour se repérer dans le temps. Le fait que chaque chapitre ait sa petite lettrine est aussi très agréable visuellement.

    Exilium T1 - L'Internat - Frédéric BellecL'histoire se passe dans le Berry, en hiver, et une méchante tempête de neige oblige à fermer le lycée, bloquant par la même en son sein sept adolescents, des internes. Mais le lycée ne peut les laisser seuls et c'est Frédéric, AED (assistant d'éducation), ou pion, qui va devoir s'y coller. Qu'à cela ne tienne, les repas lui sont offerts et surveiller sept ados n'est pas mission impossible, surtout la nuit. Seulement Fred était bien loin de se douter de ce qu'il allait découvrir !

    J'ai tout de suite adoré le personnage de cet homme haut en couleurs et en réflexions. J'aurais franchement adoré avoir un pion comme lui lors de mes années collèges ! Fred, c'est l'autorité cool ('fin faut pas trop le chercher non plus), le grand frère que tout le monde aime. Il sait autant faire respecter le règlement que se faire respecter tout en ayant une complicité avec les élèves. C'est aussi le genre à sortir une réflexion plutôt profonde et à enchaîner avec une vanne douteuse. Un peu lent à percuter aussi, parfois. Mais qu'est-ce que j'ai pu passer un bon moment en sa compagnie !

    Exilium T1 - L'Internat - Frédéric BellecCe que j'ai trouvé agréable aussi, c'est que ce livre, qui peut tout à fait être lu par un public adulte comme adolescent, a justement pour personnage principal un adulte, qui semble être une sorte de "double" de l'auteur. Du coup, celui-ci nous épargne les désagréments des hormones en ébullition ainsi que d'une romance "Je t'aime moi non plus". Merci pour ça !

    Bon, je n'ai jamais été en internat, mais vu les trublions que j'ai côtoyé en classe, Fred a bien eu de la chance avec ses gentils internes. Comme on dit : "C'est trop beau pour être vrai.". Enfin, même s'il existe de gentils gamins (si si, je vous assure on en trouve encore, enfin, je crois...), ça rajoute une petite touche de fantastique au livre. lol

    Parce que, vous l'avez bien compris, quelque chose va venir perturber les nuits de nos Exilium T1 - L'Internat - Frédéric Bellecpensionnaires. Quelque chose va les terrifier. Quelque chose... dont je ne vous révèlerai pas la nature, parce que sinon ça ne serait pas drôle et, en plus, ça vous gâcherait le plaisir de lire. Moi, méchante et sadique ? Meuh non ! Je titille votre votre curiosité tout en vous ménageant la surprise. Au contraire, je suis super gentille et je fais de supers efforts, parce que ce n'est pas facile d'en dire assez sans en dire trop... :p
    Tout ce que je peux vous dire, c'était que je ne savais pas à quoi m'attendre, mais que je pensais savoir à quoi ne pas m'attendre. J'ai donc été surprise tout en ayant raison. Du chinois ? Mais non ! Je me comprends, c'est l'essentiel. ^^

    Le seul "bémol", malgré la plume agréable et fluide de Frédéric Bellec, c'est le passage des explications qui est long. Très long... Bon, perso, ça ne m'a pas gêné du tout, parce que ce bon Fred sait nous pondre des petits traits d'humour qui allègent ces passages. Sans compter qu'on y apprend des choses très intéressantes ! Mais je peux comprendre que, pour certains, ce passage puisse freiner un peu.

    Avant de clore cette chronique, je voudrais tout même parler des différents messages que véhicule ce livre. Parce que ce n'est pas qu'un Exilium T1 - L'Internat - Frédéric Bellecroman fantastique qui raconte une histoire, c'est plus profond que ça. L'auteur aborde le sujet de la cause animale et de leur sensibilité sans oublier un message fort qui prône l'acceptation des différences et dénonce "l'éducation" qui, au contraire, renforce la peur de l'inconnu au lieu d'essayer de le comprendre.

    En résumé, j'ai plus qu'adoré ce livre fantastique qui n'est pas passé très loin du coup de cœur. Pouvant être lu par un public adulte comme adolescent, si vous pensez y trouver une histoire gore, révisez vos critères à la baisse (ce qui n'est pas une critique, ce livre est excellent comme il est). Il appelle, par des moyens détournés, aux meilleurs sentiments de l'être humain. C'est une ode à l'évolution !

    P.S. : Allez bien regarder les dernières pages du livre, quelques petites surprises vous y attendent. Moi, j'ai adoré. Et vous ?

     

    Exilium T1 - L'Internat - Frédéric Bellec

     

              Pour le dévorer, c'est par ici.     

     

    Exilium T1 - L'Internat - Frédéric BellecExilium T1 - L'Internat - Frédéric BellecExilium T1 - L'Internat - Frédéric BellecExilium T1 - L'Internat - Frédéric BellecExilium T1 - L'Internat - Frédéric Bellec

    Exilium T1 - L'Internat - Frédéric Bellec

     

    « Interview Valérie FaiolaInterview Frédéric Bellec »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 14 Mai à 21:56

    Ca fait plaisir de lire ce genre de chronique au sommet de l'enthousiasme :)

      • Dimanche 14 Mai à 22:08

        Quand on aime, il faut le faire savoir ! happy

    2
    Lundi 15 Mai à 01:37
    Tristhenya
    Voilà qui me tente beaucoup et ta chronique enthousiasmante n'arrange rien à la chose, lol :-D Je l’ajoute à ma wish-list de ce pas ^^
      • Lundi 15 Mai à 09:41

        Oh ! Ravie d'arriver à te tenter. ;-)
        Je commence prochainement la lecture de la première partie du T2. ^^

    3
    Lundi 15 Mai à 19:09

    On peut pas laisser de commentaire sur l'interview de Frédéric Bellec mais en tout cas elle est super !! pour l'avoir aussi interviewer c'est un auteur vraiment très sympa et qui prend le temps de faire des réponses complètes !!

      • Lundi 15 Mai à 22:56

        Ah bon ? J'en ai eu deux auxquels j'ai répondu pourtant... Peut-être un bug ?

        Mais merci. ^^
        Oui, un auteur sympathique, gentil et disponible qui met son cœur dans ses réponses.

    4
    Dimanche 11 Juin à 11:59

    Plus je vois de chroniques sur ce livre, plus je me dis que je devrai foncer et le lire! Ô temps libre, où te caches-tu ?

    Une très belle chronique, une sublime couverture, des valeurs qui pourraient me plaire, que demandez de plus ?

      • Dimanche 11 Juin à 18:43

        Je pense que c'est un univers et un auteur à découvrir, vraiment !

        Ah ça, le temps libre... Moi aussi, je lui cours après, mais sans arriver à le rattraper... :(

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :