• Le Début de la Faim - Nil Borny

    Le Début de la Faim - Nil Borny

     

    A chaque minute, le danger guette...
    Prenez garde à ne pas vous faire dévorer en cours de route...
    Mais délectez-vous bien de cette lecture.

     

     

             

     

     

    Le Début de la Faim - Nil Borny


    Un étrange phénomène se propage dans la capitale française et sa banlieue, transformant la majorité de la population en monstres avides de chair humaine. Pour une raison inconnue, certains survivants ne présentent aucun symptôme.
    L'épidémie est vécue à travers les yeux de femmes et d'hommes que rien ne prédestinait à se rencontrer.
    Mathieu, Natacha, Louis et les autres vont se rencontrer d'une manière bien singulière. Se croyant bien à l'abri, ils apprendront que les hordes de morts-vivants qui sillonnent les rues sont loin d'être leur seul problème.
    Malgré eux, ils vont s'immerger jusqu'aux origines du mal.
    Le Début de la Faim est aussi le récit d'une histoire d'amour déguisée en roman apocalyptique.

     

     

    Le Début de la Faim - Nil Borny 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cliquez sur l'image pour l'agrandir. 

     

    Le Début de la Faim - Nil Borny

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     





     

    Le Début de la Faim - Nil Borny

     
    Je tenais tout d'abord à remercier Nil Borny de m'avoir proposé son roman en SP via le site SimPlement. Ainsi que pour avoir accepté ma demande de délais (vu que j'ai pris pas mal de retard dernièrement). Merci ! :D

     

    SimPlement.pro


    J'en profite pour valider la catégorie n°49 (Un livre avec des zombies) du Défi Lecture 2018 ainsi que la catégorie Un livre qui fait peur du Challenge 2018. Alors, personnellement, ce livre ne m'a pas effrayée (aucun livre n'y a jamais réussi, au demeurant), mais s'imaginer en pleine apocalypse zombie a de quoi faire frémir, avouez ! Surtout si elle se passe en région parisienne !

    Autant j'ai vu pas mal de séries et de films avec des zombies, autant dans la littérature, ce n'est que mon second essai. Pas que je n'aime pas, hein, c'est juste le hasard.

    Un petit mot au sujet de la couverture que j'aime bien : elle donne tout de suite le ton du livre.

    J'ai découvert ici la plume de l'auteur que j'ai trouvé très agréable et fluide malgré, parfois, quelques petites maladresses (mais rien de bien grave, je vous assure). Nil Borny sait manier et doser l'horreur ainsi que l'humour avec une certaine justesse, ne vous étonnez donc pas de croiser quelques blagues entre deux éviscérations. ;-)

     

    Le Début de la Faim - Nil Borny


    Je vais vous avouer quelque chose : je n'ai pas vu les pages défiler et je me suis régalée (en lisant hein, pas en boulottant des gens !). Le fait que l'auteur inclut régulièrement des références du quotidien (films, chansons, expression et même de l'argot) y a aussi beaucoup joué. Ça a donné un côté plus réaliste et plus "humain" à l'histoire.

    L'alternance des points de vue des différents personnages fait que l'on ne s'ennuie jamais. Ils n'ont pas le même âge, le même métier, le même caractère, les mêmes peurs, ni les mêmes défauts... Mais ils restent humains sans passer par la case super-héros qui se farcit son quintal de zombies avec seulement un tire bouchon et un cure-dent (il faut se méfier, c'est quand même dangereux ces choses-là)... Lesdits personnages sont attachants et j'ai vraiment aimé les suivre et croiser les doigts très fort pour qu'ils évitent de mourir. Malheureusement, ça ne fonctionne pas à chaque fois... :p

    Le Début de la Faim - Nil BornyParce que oui, l'auteur donne le ton dès le départ : attention à ne pas trop s'attacher aux personnages, ils peuvent très bien mourir dans la page suivante. Cette incertitude participe à la tension du livre et à cette envie irrépressible de tourner les pages toujours et encore.

    Pourtant, j'ai fini par succomber au charme de plusieurs d'entre eux, surtout de deux (mais je ne vous dirai pas lesquels, pour ne pas vous spoiler :p ). Bien que le premier, au départ, il m'a bien gonflée. Parce que oui, cet énergumène est plutôt particulier (mais au final attachant), vous vous en apercevrez bien assez tôt. ;-)


    Ce livre contient beaucoup de partis pris qui sauront, ou non, satisfaire et/ou convaincre selon les gens. Mais c'est aussi ce qui fait l'originalité de ce livre et l'empêche d'être une énième version de la fin du monde version morts revenus à la vie :

    • Le choix d'associer l'horreur des zombies et l'humour des personnages. J'avais peur de me lasser et de trouver tout cela très lourd au bout d'un moment mais, comme dit plus haut, le dosage est suffisamment bien fait qu'on en redemande, malgré quelques petites touches de too much à certains moments (du moins pour moi).

     

    • Le choix d'intégrer une romance (et oui, même avec des zombies aux fesses, on peut tomber amoureux !) est aussi quelque chose qui peut ne pas plaire dans ce milieu post-apocalyptique. N'étant pas une fan de romance... eh bien sachez que cela ne m'a pas dérangé parce que l'amour ne prend pas le pas sur les zombies et l'action et ça, c'est chouette ! :D

     

    • Le choix du visage de l'armée qui ne montre (à quelques Le Début de la Faim - Nil Bornyexceptions près) qu'un côté froid, voire glacial : On suit les ordres. La priorité c'est la mission. Le côté humain on voit ça plus tard. Beaucoup plus tard. Quand on aura le temps... Un jour... peut-être... Cela rajoute à l'angoisse et à la tension du livre, donc pour moi c'est payant.

     

    • Je ne sais pas pour vous, mais j'ai eu l'impression que l'auteur distillait une légère satyre sociale dans son livre où il parle de plusieurs sujets d'actualité : terrorisme, travail, les parisiens, relations et influence des nouvelles technologies sur ces relations, armée (citée ci-dessus)... Le monde et la France en prennent pour leur grade, et c'est mérité ! ^^

     

    • Selon les choix des auteurs, on connait ou non les raisons de l'épidémie meurtrière. Du coup, soit on se retrouve avec des personnages (lambdas ou non) qui tentent juste de survivre au jour le jour, soit on a la même chose, mais avec, en plus, des personnages qui vont se retrouver embarqués au cœur du problème. Pour ne pas vous spoiler, je ne vous dirai pas la direction prise ici, mais sachez que je l'ai appréciée. :p
       

     

    Le Début de la Faim - Nil Borny

     
    En résumé, Nil Borny nous offre là un petit OVNI littéraire (qu'il surnomme lui-même un roman de gare de RER) qu'il est vraiment difficile de lâcher et qui n'est pas passé, pour moi, très loin du coup de cœur. L'histoire se met en place très rapidement et ne nous offre pas de temps mort (mais beaucoup de morts tout court).
    L'auteur garde des classiques du genre, mais sait aussi sortir des sentiers battus pour mieux capter notre attention. Nous côtoyons des personnages dont nous espérons la survie sans être certains qu'il seront encore là au chapitre suivant (ou alors peut-être à chercher de la chair fraîche à se mettre sous la dent). Sans compter l'ambiance particulière qui va de morsure en blagounette, d'éventration en humour caustique, d'explosion de boîte crânienne en flirt. Et tout ça se marie très très bien !

    Un livre que je vous recommande, pour les fans comme les non fans. Pour ces derniers, peut-être que l'humour (souvent noir) contenu ici saura faire passer la pilule d'êtres humains morts revenus à un semblant de vie mangeant d'autres êtres humains, toujours vivants ceux-là (du moins, au début).

    Un T2 est en cours, l'auteur pourra me compter sans souci parmi ses lecteurs ! :D

     

    Le Début de la Faim - Nil Borny

     

     

              Pour le dévorer, c'est par ici.     

     

    Le Début de la Faim - Nil BornyLe Début de la Faim - Nil BornyLe Début de la Faim - Nil BornyLe Début de la Faim - Nil BornyLe Début de la Faim - Nil Borny

     

     

    « Renjoh Desperado T1 - AhnsongshikBric-à-brac du 21/05/2018 »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 20 Mai à 08:54
    Merci pour cette chronique plutôt élogieuse, ainsi que vos commentaires en off. Superbe travail ! À très bientôt pour la suite, espérant qu'elle sera un coup de cœur ;)
      • Mercredi 23 Mai à 09:27

        Merci à vous d'avoir écrit ce livre dans lequel j'ai vraiment passé un bon moment. Enfin à le lire. Parce qu'à l'intérieur, je n'aurais probablement pas survécu, malgré tous les films que j'ai pu voir... :p
        Oh mais je l'espère aussi ! ^^

    2
    Dimanche 20 Mai à 12:50

    Je ne connaissais pas mais ça à l'air plutôt marrant, pourquoi pas à l'occasion ?

      • Mercredi 23 Mai à 09:24

        L'équilibre entre l'humour et l'horreur des zombies est plutôt bien maîtrisé oui.
        Mais attention, ce n'est pas un livre comique pour autant. ;-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :