• W3 T1 - Le Sourire des pendus - Jérôme Camut & Nathalie Hug

    W3 T1 - Le Sourire des pendus - Jérôme Camut & Nathalie Hug

     

    Un premier tome qui nous emmène dans les tréfonds monstrueux de la nature humaine.

     

    ~ * ~ * ~

     

    Résumé :
     Lara Mendès, jeune chroniqueuse télé, enquête sur le marché du sexe et ses déviances. Elle disparaît sur un parking d'autoroute... Désemparés par la lenteur de l'enquête, ses proches reçoivent le soutien de Léon Castel, fondateur d'une association de victimes. Sa fille Sookie, policière hors norme, a enquêté sur une triple pendaison qui semble liée à cette affaire. Qui a enlevé Lara ? Pourquoi ? Où sont passés ces enfants et ces jeunes femmes dont les portraits s'affichent depuis des mois, parfois des années, sur les murs des gares et des commissariats ? Réseaux criminels ou tueurs isolés ? Partout, le destin d'innocents est broyé sans pitié. Ils auront bientôt une voix : W3. 

    ~ * ~ * ~

    Extraits :

    W3 T1 - Le Sourire des pendus - Jérôme Camut & Nathalie Hug W3 T1 - Le Sourire des pendus - Jérôme Camut & Nathalie Hug

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    ~ * ~ * ~

    Mon avis :
    J'ai choisi de lire ce livre dans le cadre du Défi lecture 2016 pour la catégorie n°14 (un livre de plus de 800 pages).

    J'ai beaucoup entendu parler de ce duo d'auteurs qui avaient l'air d'être appréciés pour leurs thrillers plutôt noirs. Je me suis donc lancée sans presque l'ombre d'une hésitation.
    Je dois dire que je ne le regrette pas parce que j'ai adoré ce livre.

    Alors oui, la plupart des sujets abordés sont glauques, dérangeants voire insoutenables. On y parle d'enlèvements, de séquestrations, de prostitution, de viols, de meurtres, de traite d'êtres humains (en majorité mineurs), de racisme, d'argent, d'une justice parfois très mal adaptée, des charognards dans les médias...
    Ici, les auteurs touchent des sujets sensibles, mais ils ne se contentent pas de les survoler du bout de leur plume, non. Ils sautent dedans à pieds joints !
    Ce qui fait que ce livre est la fois très addictif, mais aussi dérangeant. Franchement, lors de ma lecture j'ai (encore une fois) été malade à la simple idée de penser que ces êtes abjects et répugnants sont de la même espèce que moi...

    L'histoire est franchement bien menée. On a beaucoup de suspense, de pistes, de rebondissements et parfois on rage avec les personnages de la lenteur voire de l'immobilisme de la justice.

    Les chapitres ne sont pas excessivement longs, ce qui fait que la lecture est plutôt rapide, malgré le nombre de pages. Ils alternent aussi entre le point de vue des différents personnages que l'on croise tout au long de l'histoire et c'est quelque chose que j'aime beaucoup. Parce qu'ainsi on ne se lasse pas (surtout s'il y a un ou des personnages que l'on n'aime pas) et il y a sans cesse du renouveau : on part dans un autre endroit, dans une autre tête avec une autre façon de penser et de voir le monde... Je trouve que ça donne une touche de légèreté à un livre, quel que soit son nombre de pages.

    Les personnages, bien que nombreux, ont chacun leur personnalité propre, leur histoire, leur caractère. Ce qui fait que malgré leur grand nombre (sans trop réfléchir j'en compte déjà au moins 7 principaux et au moins 5 plus secondaires), on ne les mélange pas et on les reconnait sans aucun problème. n'ayez donc pas peur de vous y perdre, je suis certaine que cela ne sera pas le cas.

    Je ne vous ferai pas de speech comme je le fais d'habitude sur les personnage parce que, comme dit juste au-dessus, il y en a trop et je ne voudrais pas faire un pavé de 3km...
    Sachez juste que j'ai trouvé leurs personnalités plutôt fouillées et bien travaillées vu leur nombre. Ils sont impliqués dans l'affaire, mais ont aussi des problèmes personnels à régler, ce qui les rend d'autant plus crédibles. Certains sont plus atypiques (Sookie et ses boîtes), d'autres nous font  facilement rire (Léon le justicier emmerdeur ; Arnault et son côté à 100 à l'heure), certains entraînent la compassion (Valentin, le petit frère inquiet ; Egon avec son doux caractère), d'autres son carrément mystérieux, voire nous emmènent (peut-être) sur de fausses pistes.
    Il y avait deux personnages que je ne sentais pas. Pour l'un deux, j'ai apparemment été suspicieuse pour rien (enfin à voir dans les tomes suivants), mais j'avais cependant raison pour l'autre.

    Concernant la fin, je l'ai trouvée complètement dans le ton de l'ensemble du livre. On nous lâche une petite bombe/révélation ainsi qu'une fin un peu noire mais qu'on ne regrette pas car elle est aussi porteuse d'espoir.

    En résumé, malgré la grande dureté des sujets abordés et la monstruosité de certains êtres "humains" (heureusement qu'il y en a pour relever le niveau), j'ai adoré cette lecture pleine de suspense, de rebondissements et de personnages travaillés. Un roman qui s'est révélé être complètement addictif et dont on veut avoir le fin mot, mais qui recèle encore suffisamment de mystère pour avoir envie de se jeter sur le T2 (même si ça ne sera sûrement que l'année prochaine si je veux pouvoir tenter de terminer mon Défi lecture 2016).
    Âmes sensibles (même s'il n'y a pas de côté gore dans les descriptions), passez votre chemin.
    Les autres, je ne peux que vous conseiller ce livre ! ^^

     

    W3 T1 - Le Sourire des pendus - Jérôme Camut & Nathalie Hug

     

    « Sous son emprise T2 - Délivrance - Aloïsia NidheadTest/Tag PKJ - Les couleurs »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :