• Collisions - Alexandra Rivault

    Collisions - Alexandra Rivault

     

    Un premier roman qui accorche !

     

     

             



    Survivantes - D.F Novel


    Rose-Marie est une femme au foyer qui s’ennuie dans sa vie insipide aux côtés d’un mari volage et de trois grands enfants qui s’éloignent peu à peu du cocon familial. Entre ses tâches ménagères et ses rêves d’indépendance perdus, elle s’isole peu à peu. Aziz, lui, est un petit voyou des quartiers, plutôt introverti, qui vivote au gré de mauvais coups en essayant d’asseoir son statut d’homme au sein de sa famille après la mort de son père et l’incarcération de son frère aîné. Enfin, il y a Nick. Américain, il a tout quitté du jour au lendemain il y a vingt ans pour retrouver son âme sœur en France. Abandonné de tous, seul dans un pays inconnu, ses mauvaises fréquentations ont fait de lui un tueur à gages.

    Les destins de ces trois personnages vont se croiser, les impacter de façon brutale et les conduire à faire des choix qui auront pour chacun, des conséquences irréversibles.

     

     

     

     Collisions - Alexandra Rivault



     

     

     

     

     

     

     

     

    Cliquez sur l'image pour l'agrandir.
      

    Collisions - Alexandra Rivault

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

     

    Collisions - Alexandra Rivault

     

     

     

     

     

     

     

     


     

     

     

     

     

     

     

     

    Survivantes - D.F Novel


    Je voulais tout d'abord commencer par remercier la Masse Critique Babelio ainsi que les éditions de la Rémanence pour l'envoi de ce livre.

     J'en profite pour valider la catégorie n°23 (Un livre ne contenant pas la lettre "E" dans le titre)  du Défi Lecture 2019.

    Concernant la couverture, c'est du quitte ou double : soit on aime le parti-pris, soit on n'aime pas. Je ne me serais peut-être pas retournée dessus en librairie, mais elle ne me déplait pas pour autant. Elle me donne cette impression qu'il suffit parfois de peu de choses pour arriver à voir ce qui nous entoure différemment et, ainsi, ouvrir les yeux et changer notre façon de vivre.


    J'ai découvert ici la plume d'Alexandra Rivault pour la première fois. Elle est agréable et fluide, réaliste (bien qu'un peu cliché) et parfois percutante, ce qui est plus que prometteur Collisions - Alexandra Rivaultpour un premier roman.

    Nous nous retrouvons ici dans de la littérature contemporaine, avec une pointe de thriller sur la fin. Nous allons suivre
    la vie de trois personnages très différents :

    Rose-Marie est une mère au foyer quarantenaire qui s'ennuie avec trois grands enfants qui s'éloignent peu à peu et un mari volage, très peu présent et qui la rabaisse au quotidien. Honnêtement, même si son train de vie est plus que confortable, je ne l'ai pas enviée une seule seconde. Quelque part, elle m'a fait pitié. Néanmoins, elle nous réserve quelques surprises.

    Aziz est un voyou de banlieue qui a pris la place de l'homme de la famille depuis le décès de son Collisions - Alexandra Rivaultpère et l'incarcération de son frère aîné. Le jeune beur vivote de trafics mais, malgré ses fréquentations, il reste quelqu'un de droit et e plutôt honnête. Garder son petit frère dans le droit chemin est quelque chose de très important pour lui.

    Nick est un américain qui a tout quitté pour une belle française qui l'a éconduit par la suite. Resté en France, seul et anéanti, il a fini par devenir tueur à gages. Néanmoins, il n'a jamais oublié celle qui a emporté son cœur.

    Ces trois personnages qui, vous le pensez, n'ont rien en commun (et pourtant !), vont tout de même finir par se frôler, se rencontrer, se percuter. Leurs choix vont changer leur vie de façon irrémédiable.
    Collisions - Alexandra Rivault
    J'ai aimé suivre ces trois êtres et ainsi connaître leur façon d'envisager l'avenir ou d'essayer de se sortir du bourbier de leur quotidien, voir les décisions (plus ou moins bonnes et/ou contestables) qui vont amener ces fameuses "collisions". Bon, j'ai vu venir le schmilblick très vite, mais cela n'a en rien entaché mon plaisir de lire.

    En revanche, je me suis pris plusieurs claques vers la fin. L'auteure a su nous mitonner des petites surprises bien comme il le faut. J'en suis restée comme deux ronds de flan ! Comme quoi, il est de notoriété publique que le monde est vraiment petit !


    En résumé, j'ai apprécié cette lecture qui dépeint la vie de trois personnages très différents bien qu'un peu clichés (la ménagère qui s'ennuie, le voyou beur et le tueur à gages américain...) et la façon dont l'auteure arrive à les rapprocher au fil des pages. J'ai découvert une plume agréable et fluide, même si j'ai vu venir dès le premier indice donné le "nœud" de l'intrigue.
    Je recommande ce livre si vous aimez voir des liens ce tisser entre des personnages qui, apparemment n'ont rien en commun et ne sont absolument pas destinés à se rencontrer.


    Collisions - Alexandra Rivault



    Avant de complètement conclure cette chronique, je voudrais juste attirer votre attention sur le tout dernier extrait de ce livre, situé en bas de page. Je vous laisse le temps d'aller le lire, si ce n'est déjà fait...
    Bon, vous vous demandez sans doute pourquoi ce passage en particulier a retenu mon attention et m'a poussée à vous demander la vôtre. Ce qu'il s'y passe, ce n'est pas simplement un rapport entre mari et femme, un moment où monsieur a le droit de rappeler à sa femme de consommer son devoir conjugal. Ici, Rose-Marie n'a aucune envie de cette relation sexuelle mais elle finit par se laisser faire pour avoir la paix. Ceci, n'est en rien un acte naturel et normal. Ceci, et j'ai mis des années à le comprendre moi-même, ceci est un viol conjugal. Alors oui, vous trouverez peut-être que j'y vais fort, mais j'ai été dans le cas de Rose-Marie. Laisser l'autre faire sa petite affaire pour avoir la paix, je l'ai connu. Si j'avais le malheur de refuser ses avances, il faisait de ma vie un enfer jusqu'à ce que je cède. Je l'ai connu et j'ai toujours dit depuis : plus jamais !
    Alors mesdames (et messieurs oui, cela existe !), si vous n'avez pas envie d'avoir une relation sexuelle avec votre moitié mais que celle-ci insiste, campez sur vos positions, ne cédez pas. Votre corps vous appartient et vous seul(e) avez le droit de décider comment en disposer et il faut que l'autre en prenne conscience. Le viol conjugal est un acte cruel (comme tout viol), mais aussi purement égoïste. L'acte d'amour, cela se fait à deux : on donne, on reçoit, on échange. N'oubliez jamais ça.
    Le viol conjugal est un sujet peu connu et peu traité. Je remercie Alexandra Rivault d'en avoir parlé, même brièvement, dans son roman.

     

     

    Collisions - Alexandra Rivault

     

     

              Pour le dévorer, c'est par ici.     

     

     

    Survivantes - D.F NovelSurvivantes - D.F NovelSurvivantes - D.F NovelLes Aventures Extra-Solaires T1 - La planète aux épines - Alex SolCollisions - Alexandra Rivault

     

     

    Collisions - Alexandra Rivault

     

     

    « Happy HalloweenLa Nuit d'Osiris - Adam de Questerval »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :