• Le Printemps du Livre de Montaigu 2019

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019

     

    Hello les gens !

    Aujourd'hui, je vous propose mon compte-rendu du salon du livre de Montaigu : Le Printemps du Livre 2019, qui se passait du 05 au 07 avril.

    C'est avec Stéphanie du blog Sagweste in Librio que j'aurais dû m'y rendre, mais la pauvre a attrapé la grippe (j'espère d'ailleurs que ça va mieux !). C'est donc seule que j'ai fait le trajet jusqu'en Vendée, ne me perdant qu'une seule fois (je suis fière de moi !). Mais j'avoue, le trajet m'a paru long. Heureusement, j'avais mon livre audio pour me tenir compagnie. ^^


    N'hésitez pas à cliquer sur les photos pour les agrandir ! ^^

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019

     

    Me voilà arrivée, heureuse malgré la pluie et la difficulté à trouver une place où me garer, devant le théâtre où se tenait le salon. Fouille du sac à l'entrée, et me voilà parée à prendre un bain de foule.
     

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019

    J'ai commencé mon petit tour, histoire de repérer l'emplacement des auteurs que j'avais envie de voir. En passant devant un stand, j'ai vu un visage connu le quitter, passer à côté de moi, s'arrêter et se retourner avec le sourire. Prononcer mon pseudo (que je lui avais pas donné) puis me faire la bise. Il s'agissait de Daniel Cario, un auteur que j'ai déjà rencontré plusieurs fois en salons et que j'apprécie beaucoup, autant pour sa plume que pour sa gentillesse et la facilité du dialogue en sa compagnie.

    Nous avons papoté un petit peu, puis je l'ai laissé aller prendre sa pause déjeuner (et oui, les auteurs aussi mangent le midi, vous en doutiez ?) en lui promettant de repasser plus tard dans l'après-midi pour continuer notre conversation. (Oui, je suis arrivée il était presque midi, plus tard que prévu... ^^' )



    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019 

     

    Du coup, j'ai continué mon petit tour, fait mes repérages et j'ai été manger moi aussi. J'ai bouquiné un peu aussi. J'ai appelé ma maman qui voulait savoir si j'étais bien arrivée. Et j'ai refais un petit tour.

    Vers 13h30/14h, la foule a commencé à arriver et vers 14h30, heure de retour des auteurs, c'était blindé ! Les gens te poussaient de partout, d'autres s'arrêtaient pour papoter au milieu de l'allée alors qu'il n'y avait déjà pas de place... C'est très vite devenu étouffant et beaucoup moins agréable ! Je vous jure qu'il ne fallait pas être claustrophobe, agoraphobe ni manquer de patience... Il y avait sans conteste beaucoup plus de monde que l'année dernière, alors que le temps était tout pourri !

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019
    Photo empruntée à Sylvain Forge, vu que j'ai oublié d'en prendre une.



    Tant bien que mal, j'ai refais un petit tour, histoire de voir qui était arrivé ou non. Le premier auteur que j'ai vu, et devant le stand de qui il n'y avait personne était Johan Heliot, un auteur de littérature jeunesse dont j'avais lu l'un des livres Dans tes rêves, pour l'une des dernières éditions du Défi Lecture.

    Pendant que je regardais ses livres, il ne m'a pas jeté un coup d’œil, puis a fini par me dire bonjour et échanger quelques mots avec le sourire, mais il n'a pas été très bavard. Et comme je suis une grande timide, moi non plus... ^^'

    Du coup, je suis quand même repartie avec un livre pour Gremlin n°1.

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019

     

    Au moment de prendre congé, j'ai vu quelque chose de grand et de noir obstruer mon champ de vision. Il s'agissait du fameux Loup des livres pour enfants. Je n'imagine même pas à quel point la personne en dessous devait avoir chaud ! En tout cas, les petits présents ont adoré !

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019

     


    J'ai ensuite dû forcer le passage pour passer parce que, prise au milieu de la foule, personne ne bougeait et tout le monde prenait des photos... Ben pardon, pardon, mais moi je passe...

    J'ai ensuite continué mon petit tour pour revenir au point que je venais de quitter, à savoir le siège à côté de Johan Heliot, vu que Méropée Malo était à son tour, revenue de pause déjeuner.

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019
    Johan Helio & Méropée Malo
    (Oui, je prends des photos à la sauvette, parce que je n'ai pas le courage de le demander aux auteurs... Je sais, je suis grave mais, croyez-moi, j'aimerais bien me débarrasser de cette fichue timidité qui me fait rougir pour un rien et ne pas oser demander les choses les plus simples...)



    C'est une auteure souriante et très gentille avec qui j'ai, certes, peu parlé, mais qui laisse quand même une bonne impression. Du coup, pour en avoir pas mal entendu parlé, et avoir hésité à l'acheter lors d'un précédent salon, je suis repartie avec le premier tome de Sorcière malgré elle.

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019



    Ensuite, j'ai repéré du coin de l’œil que Daniel Cario était revenu et qu'il n'y avait personne devant son stand. Ni une ni deux, j'ai sauté sur l'occasion pour retourner le voir... et j'ai été accueilli par un grand sourire, ce qui fait toujours extrêmement plaisir. ^^

    Nous avons parlé un peu de tout, de ma chronique de Au grenier ; d'un détail qu'il a enlevé sur le 4ème de couverture, détail qui m'avait grandement dérangée puisque j'avais été spoilée de l'intrigue du livre ; de L'Ombre de Claude que j'ai terminé de lire la semaine dernière ; des chroniques en général ; de son nouveau livre ainsi que des anciens ; de lui ; de moi... De plein de choses en somme ! Et encore, je suis certaine que j'en oublie !

    J'ai d'ailleurs été surprise de constater qu'il avait déjà ressenti l'année dernière quelque chose que je n'ai compris que tout récemment...

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019


    Il m'a aussi repris mon adresse pour m'envoyer en SP son dernier livre Les Bâtards du diable, dont il m'avait prévenu de la sortie lors du dernier salon. Monsieur Cario, vous êtes vraiment adorable ! ^^

    Il m'a fait rire en me disant que si j'en publiais une mauvaise chronique, il ne me parlerait plus, tout en riant lui aussi. Je ne sais pas si ma chronique sera positive ou non (mes deux premières expériences me font penser que ce sera le cas), mais en tout cas elle sera honnête, comme toutes les autres. ;-)

    Du coup, j'en ai profité pour lui acheter un autre de ses livres, Valse barbare, histoire de continuer à découvrir un peu plus son univers. Là, où j'ai été encore plus touchée, c'est lorsqu'il ma dit que je n'étais pas obligée de l'acheter et qu'il pouvait me l'envoyer en SP. Ça aurait été avec plaisir, mais il m'avait déjà envoyé Au grenier et allait le faire au plus vite avec Les Bâtards du diable. Alors merci, mais non merci. Je ne voudrais pas abuser non plus de sa gentillesse. ^^


    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019

    J'ai aussi le privilège et le plaisir d'avoir eu son adresse mail. Comme promis, je vous enverrai (oui, vous me tutoyez, mais je n'arrive pas à faire de même... peut-être un jour... :p ) mes chroniques sur vos livres en avant-première ! ^^

    Je serai bien restée plus longtemps pour prolonger le plaisir de ces discussions qui glissent toutes seules, mais je n'étais pas la seule à vouloir m'entretenir avec l'auteur et, de plus, j'en avais encore d'autres à voir. C'est sur un au revoir que je me suis dirigée vers le prochain stand.

    Qui fut celui de Sylvain Forge, auteur chouchou de Stéphanie et Gaëlle.

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019
    J'ai oublié de prendre une photo, j'emprunte donc celle que j'ai trouvé que le profil FB de l'auteur.. ^^'


    Nous n'avons pas papoté très longtemps (ben oui, les filles n'étaient pas là et moi j'ai une conversation limitée avec ma timidité maladive), mais assez pour convenir que, cette année, il y avait quand même beaucoup plus de monde que l'année dernière, malgré le mauvais temps, comme si ça avait poussé les gens à sortir de chez eux pour venir chercher de la chaleur dans un lieu bondé...

    Du coup, j'en ai profité pour lui refaire dédicacer l'exemplaire en trop que Gaëlle avait reçu en SP et que Stéphanie m'avait gentiment déposé un peu avant le salon.

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019



    Vers qui mon choix allait-il se porter ensuite ? Un auteur que je ne voulais pas louper, même si avec un longue file d'attente, ou plutôt un auteur moins connu et donc avec moins d'attente ? Mon choix s'est porté vers Niko Tackian, dont j'ai beaucoup vu les livres tourner sur les groupes de lecture. Son dernier, Avalanche Hôtel, m'aurait bien plu, mais je crois que je vais attendre qu'il sorte en poche. lol

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019



    J'ai découvert un homme avec de l'humour et le dialogue facile, même si nous avons peu parlé, timidité oblige. J'ai donc choisi de lui acheter Toxique
    (que j'ai hâte de lire) qui est le premier tome d'une trilogie dont le troisième tome sortira bientôt.

       

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019


    J'ai ensuite été voir une auteure que j'avais déjà rencontré une fois en salon, même si je ne lui avais rien fait dédicacer : Emily Blaine. Pourquoi ? Parce que la romance et moi, ça fait 15 (et encore, je chiffre petit). J'ai donc d'autant plus été surprise (et flattée) lorsqu'elle a semblé me reconnaître, vu qu'elle a dit que ce n'était pas la première fois que l'on se voyait. Je suis pourtant plus que quelconque, surtout avec le nombre de personnes qu'elle doit voir lors de pareils évènements... Mais en tout cas, merci ! ^^

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019


    Je ne lui ai donc pas acheté de livre, vous vous en doutez, mais j'en ai profité pour lui faire dédicacer un livre que ma mère avait en sa possession et que je lui ai emprunté pour l'occasion Toi. Moi. Maintenant ou jamais. Comme je vous l'ai dit, je ne suis pas romance, mais rien que pour pouvoir en parler avec Emily Blaine lors d'un prochain salon (elle est tellement gentille et souriante), je le lirai. Et puis, même si je ne suis pas dans la situation décrite dans le résumé, il éveille un petit quelque chose en moi qui m'attire.

    Donc, promis, je vais le lire ! Et je ne vais pas être la seule. Ma mère et ma grand-mère suivront, vu que je leur passe petit à petit tous les livres lus de ma bibliothèque (ce qui explique la triple dédicace). ^^

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019

     
     

    En me posant la question de ma prochaine destination, je suis repassée devant le stand de la petite maison d'édition Lumignon où un album avait plusieurs fois accroché mon regard, que j'avais même feuilleté, mais où l'auteure présente (qui était seule) était toujours occupée sur des dédicaces/illustrations sur ses propres livres.

    Cette fois-ci, elle était seule et j'en ai profité pour lui prendre cet album un peu atypique de par son sujet, mais qui m'a tout de suite plu. Quel est-il ? Vous le saurez plus bas. :p

    Et non, il n'y a pas de photo, je n'ai pas pensé à en prendre une.... ^^'

    J'ai ensuite eu la chance, en passant devant de stand d'Amélie Antoine et de Solène Bakowski, de voir qu'il était enfin dégagé. J'en ai donc profité pour aller les voir. La première était occupée avec quelqu'un, donc j'ai surtout papoté avec Solène, qui est toujours aussi gentille et souriante que dans mon souvenir. ^^

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019
    Amélie Antoine & Solène Bakowski



    Nous avons un peu parlé de Sans elle et d'Avec elle, un diptyque basé sur un début commun mais dont un détail fait varier les histoires. J'ai aussi reparlé avec elle de Un sac, qui livre très noir, avec une fin poignante, qui m'a marquée en partie par le fait qu'aujourd'hui encore je ne sais toujours pas si je l'ai aimé ou pas. Lorsqu'elle m'a demandé si je me souvenais de l'histoire et que j'ai répondu par l'affirmative, elle m'a alors dit en souriant que son contrat était tout de même rempli. Parce que je me souvenais. Ce qui n'est pas faux...

    Du coup, j'en ai profité pour lui prendre Une bonne intention, qui me tentait déjà depuis un moment. Sur ces entrefaites, deux dames sont arrivées et ont demandé par quel livre il valait mieux commencer pour la découvrir. Nous avons ensuite débattu, avec Solène Bakowski et ces deux dames, des différentes nuances de "roman noir" et où là-dedans classer Un sac.

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019



    Après avoir promis à Solène de la taguer sur FB une fois que j'aurai lu son livre, je suis partie en quête d'un nouvel auteur à qui faire dédicacer les livres qu'il me restait. Il me manquait encore Lorraine Fouchet et Marc Lévy, dont ma mère avait des livres, Franck Thilliez, Bernard Werber et Jamie. Il y avait aussi Jérôme Camut & Nathalie Hug auxquels j'avais pensé acheter le T3 de W3, mais vu que je n'ai toujours pas eu le temps de lire le T2, je me suis dit que cela pouvait bien attendre un prochain salon. Comme quoi, je sais être raisonnable, quand je le veux. ^^


    Il y avait toujours du monde devant le stand de Lorraine Fouchet, et comme ce n'était pas du tout une auteure prioritaire pour moi, j'ai repoussé le moment. Quant à Marc Lévy et Franck Thilliez, ils dédicaçaient dans le hall, qui était bondé (je ne vous parle même pas de la galère pour aller faire pipi !).

    Du coup, j'ai hésité. Il ne me restait à voir que des auteurs avec de longs temps d'attente et il était déjà 16h, heure à laquelle je m'étais promis de repartir au plus tard. Oui, mais il me restait Bernard Werber, mon auteur chouchou, même si je l'avais déjà vu sur plusieurs salons, et Jamie, idole de mon enfance...

    Tant pis, j'allais rentrer plus tard, mais je ne pouvais pas partir sans ces dédicaces ! Je suis donc allée faire la queue pour voir Bernard Werber.

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019

          

    Malgré sa notoriété, il a su rester un homme simple et facile d'accès, au sourire toujours présent. Ce n'est pas pour rien que j'aime autant l'homme que l'auteur et que je ne regrette pas les 20 minutes d'attente pour le voir et lui parler quelques secondes. Bah oui, toujours cette histoire de timidité, pour ne pas changer.

    Par contre, je ne sais pas pourquoi, mais tous les gens qui voulaient couper la file d'attente pour la traverser le faisaient devant moi, ou quelque fois derrière. Pourquoi moi ? Je leur avait fait quoi aux gens ? Je dois avoir l'air trop gentille avec la tête de la fille qui se pousse avec le sourire, il faut croire...

    N'empêche que je l'ai eu, ma dédicace, même si pas sur Les Thanatonautes, que j'avais amené. J'ai plutôt choisi d'acheter Depuis l'au-delà, qui était enfin sorti en poche. Pour l'autre, ce sera pour le prochain salon. Je le ramènerai. ;-)

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019


    Je dois vous dire qu'après, j'ai longuement hésité. Je voulais vraiment avoir une dédicace de Jamie (C'est pas sorcier, émission que j'adorai étant gamine), mais la queue était vraiment monstrueuse... Puis je me suis dit que ce n'était sans doute pas une chance qui se reproduirait, donc je me suis lancée et j'ai attendu. Longtemps... trèèèèèèèèèèèèèèèèès longtemps... Pas loin de 45 minutes je crois, et avec deux vigiles aux aguets !

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019

     

    Mais ça y était, c'était enfin mon tour ! Alors j'ai tendu mon petit carnet à Jamie (pas celui de dédicace, mais celui que je prends pour mon boulot bah ouais, je m'étais trompée le matin alors que, pourtant, ils ne se ressemblent pas du tout ! ^^' ) en disant "Désolée, je ne fais pas comme tout le monde, moi j'ai amené mon petit carnet", parce que tout le monde achetait son livre. Bien entendu, j'ai viré écarlate dans la seconde et j'ai bredouillé mon prénom.

    J'ai quand même réussi à lui dire que l'émission C'est pas sorcier avait égayé mon enfance et m'avait appris beaucoup de choses et que, donc, je ne pouvais pas passer à côté de la chance de venir le voir en vrai. Toujours écarlate, j'ai repris mon carnet quand il me l'a rendu, j'ai bafouillé un au revoir et je me suis limite enfui tellement j'avais honte de moi-même et de cette saloperie de timidité qui me bouffe la vie !

    Bon, je me suis encore tapée la honte, mais je l'ai eu ma dédicace ! ^^
     

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019



    Je suis ensuite vite fait repassée devant le stand de Lorraine Fouchet, pour voir qu'il y avait encore du monde à attendre. J'ai donc pris la décision que le livre que je me suis trimballée toute la journée n'aurait pas de dédicace aujourd'hui. J'en avais plein les jambes et pas franchement l'envie de refaire encore la queue.

    J'ai donc dû me frayer un chemin à travers la foule jusqu'à la sortie, avec un peu de mal. Une fois dehors, j'ai respiré une bonne goulée d'air frais, pluvieux, venteux... et je me suis aperçue que je n'avais pas dit au revoir à quelqu'un...

    Ni une ni deux, j'ai fait demi-tour et suis retournée affronter la foule compacte de ce samedi en fin d'après-midi. Non sans mal, je suis enfin parvenue au stand que je visais.

    J'ai ainsi pu faire mes adieux (ça sonne vachement définitif dit comme ça !) à Daniel Cario. Après une bise (ou avant ?), je lui ai promis de faire mon possible pour lire Les Bâtards du diable avant Vannes, si toutefois j'avais la chance de pouvoir y retourner cette année. Ce que je compte faire, dans la mesure du possible. Quitte à y aller après le travail le samedi ou le dimanche si je suis trop fatiguée.

    Après cet au revoir, j'ai dû me frayer de nouveau un chemin à travers cette foule compacte ou personne n'avance et ou tout le mode s'arrête en plein milieu du chemin. Je ne suis pas agoraphobe et je suis plutôt du genre patiente, mais à un moment trop, c'est trop. Alors oui, j'ai peut-être bousculé 2 ou 3 personnes, mais mince ! On ne se tape pas la discut' en plein milieu du passage alors qu'il y a autant de monde à circuler !

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019



    Après moult péripéties, j'ai enfin pu ressortir à l'air libre pour aller rejoindre ma voiture. Après un petit changement de chaussures pour laisser mes pauvres pieds respirer un peu, après un peu de repos pour respirer un peu et quelques étirements pour soulager mon dos et mes épaules très sollicités par des sacs pas très légers (les livres, ça pèse lourd !), il fut temps de reprendre la route pour 2 nouvelles heures de trajet (mais sans me perdre cette fois-ci !).

    Arrivée à la maison un peu avant 21h30, je peux vous dire que j'étais rincée et que j'ai bien dormi ! lol
     

     

    Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...

     

    J'avais fait quelques repérages des auteurs à voir et des potentiels livres à acheter avant de me rendre au salon, mais je ne m'étais pas posée de limite, sachant que j'arriverai à me contrôler. Enfin normalement. Du coup, je suis repartie avec 7 livres, dont 5 pour moi et 2 pour les Gremlins. Ça reste acceptable, je trouve.

    Vivement le prochain salon ! :D

    Oh et cette fois Stéphanie, ne tombe pas malade ! Tu m'as manquééééééééééée ! ! ! TT_TT

    Plus de détails sur mes livres plus bas. ;-)

     

    Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019
    Livres achetés et dédicacés (sauf un) au salon.
    Cliquez sur la photo pour l'agrandir.

     

     Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...

     

    Charmantes méchantes - Thaïs Aubert & Maïté Schmitt

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019Résumé : Pardon ?!
    Qui a dit que seules les princesses étaient charmantes ?
    Pourquoi les demoiselles monstres ne seraient que méchantes ?
    Quand on a des griffes, des dents pointues, une bosse et quelques verrues, on peut aussi faire battre les cœurs !
    Allons, allons…
    Approchez-vous : n’ayez pas (trop) peur !


    (J'ai tout de suite trouvé le thème intéressant et les graphismes sont jolis.
    Espérons que ça plaise aussi aux Gremlins. ^^)

     

      

     Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...

     

    Le passeur de fantômes T1 - L'élu - Alain Grousset & Johan Heliot

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019Résumé : « La maison hantée », voilà comment est qualifiée la demeure dans laquelle Malo emménage avec sa famille. L'adolescent n'y croit pas... sauf que la rumeur pourrait bien être fondée ! En outre, Malo découvre qu'il a des pouvoirs insoupçonnés, et un peu effrayants. Heureusement, il va pouvoir compter sur des alliés aussi improbables qu'exceptionnels.

    Une première enquête frissonnante parmi les revenants !


    (L'écriture est assez grosse, il y a des illustrations... Je me suis dit que ça pourrait peut-être plaire à Gremlin n°1. ^^)

    Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...

     

    L'Héritière des Raeven T1 - Sorcière malgré elle - Méropée Malo

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019Résumé :  Assia, dix-neuf ans et bac en poche, rentre chez elle après des années en pension. Mais il n’y a personne pour l’attendre et elle apprend que toute sa famille est morte. La voilà seule au monde…
    La jeune fille découvre alors qu’elle est l’héritière d’une lignée de sorcières. Elle va devoir apprendre à manier ses nouveaux pouvoirs avec pour unique professeur un vieux grimoire.
    Assia n’est pas du genre à se laisser abattre : elle surmontera toutes les épreuves et éclaircira les circonstances qui ont mené à la mort des siens, parole de sorcière !

     


    (J'ai entendu du bien de ce livre et l'auteure m'a fait bonne impression les deux fois où je l'ai rencontrée, alors pourquoi pas ? Sans compter une jolie couverture... Même si les critiques sont loin d'être toutes positives...)

     

     

     Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...

     

    Une bonne intention - Solène Bakowski

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019Résumé : Tous passeront à côté du sacrifice de l’un, de la confiance aveugle de l’autre, tourneront le dos à cet amour dingue, car c’est de ça qu’il s’agit, cet amour inconditionnel d’un jeune homme pour une fillette qui écrivait des lettres, cet amour d’une petite fille pour le jeune homme qui savait lui inventer des histoires.

    Mati a neuf ans. Elle a perdu sa maman. Son père s’enlise dans le deuil et sa grand-mère s’efforce, à sa manière, de recoller les morceaux. Un soir, la petite ne rentre pas de l’école. On imagine le pire, évidemment. Comment croire que tout, pourtant, partait d’une bonne intention ?

    Le nouveau roman de Solène Bakowski nous offre, avec une ampleur et une acuité décuplées, le frisson gorgé d’amour qui a fait de son premier roman, Un Sac, un livre inoubliable.

    (Je confirme que Un sac est un livre qui ne s'oublie pas facilement... Celui-ci est, selon l'auteure, moins noir. J'ai hâte de me plonger dedans, parce que le résumé me tente beaucoup.)

     

     

     Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...

     

    Toxique - Niko Tackian

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019Résumé : Elle aime saboter la vie des autres, elle n'éprouve aucune empathie, elle poursuit un but. Elle est toxique.

    Mais ça, Tomar Khan, un des meilleurs flics de la Crim, ne le sait pas. Nous sommes en janvier 2016.
    La directrice d’une école maternelle de la banlieue parisienne est retrouvée morte dans son bureau. Dans ce Paris meurtri par les attentats de l’hiver, le sujet des écoles est très sensible. La Crime dépêche donc Tomar, chef de groupe de la section 3 de droit commun, surnommé le Pitbull et connu pour être pointilleux sur les violences faites aux femmes.
    À première vue, l’affaire est simple, « sera pliée en 24 heures », a dit un des premiers enquêteurs, mais les nombreux démons qui hantent Tomar ont au moins un avantage : il a développé un instinct imparable pour déceler une histoire beaucoup plus compliquée qu’il y paraît.


    (Franchement, moi je dis que ce résumé donne envie, non ? ^^)

     

     Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...

     

    Valse barbare - Daniel Cario

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019Résumé : Rescapé d'une terrible tempête, Toussaint Galoan mène une vie paisible dans un petit port breton, où il est devenu le patron respecté d'un chalutier. Il s'est reconstruit après avoir perdu la mémoire de sa vie antérieure au naufrage.

    Mais le passé finit toujours par nous rattraper.

    Traqué par une silhouette inconnue, Toussaint va entreprendre de remonter le cours du temps afin de découvrir qui il était auparavant. Revenu sur les lieux de son enfance, il n'est pas au bout de ses surprises...

    (Ce ne sera pas mon premier roman sur le thème de l'amnésie, mais si le sujet est bien amené, cela peut vraiment être intéressant. Et je ne doute pas du tout qu'il le sera. ^^)

     

    Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...

     

    Depuis l'au-delà - Bernard Werber

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019Résumé : Je me nomme Gabriel Wells. Je suis écrivain de romans à suspense. Ma nouvelle enquête est un peu particulière car elle concerne le meurtre de quelqu'un que je connais personnellement : moi-même.
    J'ai été tué dans la nuit et je me demande bien par qui. Pour résoudre cette énigme j'ai eu la chance de rencontrer Lucy Filipini. En tant que médium professionnelle, elle parle tous les jours aux âmes des défunts. Et c'est ensemble, elle dans le monde matériel, moi dans le monde invisible, que nous allons tenter de percer le mystère de ma mort.

    (Un résumé et un thème à la Bernard Werber. Que demander de mieux ? ^^)

     

     

     

     Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019

    Livres déjà en ma possession mais néanmoins dédicacés au salon.
    Cliquez sur la photo pour l'agrandir.

     

     Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...

     

    Parasite - Sylvain Forge

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019Résumé : La jeune capitaine  Marie Lesaux, fraîchement débarquée au sein de la brigade de protection de la famille de Clermont-Ferrand, est chargée de tester les capacités de son nouveau coéquipier, réputé infaillible. un "policier" pas comme les autres puisqu'il s'agit d'une intelligence artificielle nommée Valmont : programme top secret conçu pour résoudre les affaires les plus complexes.

    Assistée d’Ethan Milo, concepteur du projet, qui vit cloué dans un fauteuil suite à un attentat, Marie Lesaux utilise Valmont pour tenter d'éclairer la mort d’une fillette, retrouvée au pied d’une tour. Une affaire qui pousse au suicide tous ceux qui s'y intéressent.

    Confrontés au silence de la population, Marie et Ethan découvrent bientôt une menace qui dépasse leurs pires cauchemars...

    (J'aime quand une enquête policière se mêle avec la technologie. Je ne doute pas que ce livre saura me  plaire. ^^)

     

     

     Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...

     

    Toi. Moi. Maintenant ou jamais (Intégrale) - Emily Blaine

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019Résumé : Peut-on vraiment tourner la page de son premier amour ?

    C’est en tout cas ce que pensait Charlotte. Jusqu’à ce que son passé resurgisse, bouleversant tous les repères de la vie qu’elle s’est efforcée de reconstruire. Un passé aux traits séduisants, au charme irrésistible et au sourire impertinent. Un passé qui s’appelle Jérémiah et qui, aujourd’hui encore, parvient à provoquer en elle des émotions qu’elle pensait disparues. Car il a été son premier amour, le plus sincère, le plus intense. Un amour qu’elle a choisi d’enterrer il y a dix ans. Mais aujourd’hui, Jérémiah est de retour, bien décidé à la reconquérir et à retrouver la jeune femme dont il est tombé amoureux. Et pour cela, il a un plan complètement fou : l’obliger à réaliser ses rêves de jeunesse avec lui, même si elle n’a gardé aucun souvenir des vœux qu’elle a formulés dix ans plus tôt.

    (Alors oui, la romance et moi, ça fait 15... Mais l'auteure est réellement sympathique. Du coup, comme j'ai ce livre sous la main, je vais le lire ! Et puis, en ce moment, un peu de romance ne me fera peut-être pas de mal... Ou peut-être que si, allez savoir...)

     

     

     Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque... Entre arbre et kiosque...


    Connaissez-vous ces livres ? Les avez-vous déjà lu ?
    Avez-vous déjà rencontré leurs auteurs ?
    Étiez-vous, vous aussi, au salon ?

    Encore une fois, mention spéciale aux personnes qui seront arrivées à ces dernières lignes après avoir lu toutes les autres. Bravo pour votre courage ! Vous avez bien mérité un câlin !

     

    Le Printemps du Livre de Montaigu 2019

     

    « L'Autre Royaume, La Grande Barrière de Roche - Gavriel Howard FeistInsectes »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 9 Avril à 10:04

    moi aussi tu m'as manqué, j'étais dégoutée toute la journée!! au fond de mon lit, à dire, je voulais y aller!!! grrrr saleté de grippe, justement ce week-end. Tu es timide mais tu as réussi à y aller toute seule et moi je te dis bravo! Tu as vu certains des auteurs que je voulais revoir aussi, Toxique faisait parti de ma commande à acheter! bisous fort et on ira se venger à Vannes!!!!

    Steph

      • Mardi 9 Avril à 21:08

        Tu m'étonnes ! J'aurais ressenti la même chose à ta place je pense.
        Merci, c'est gentil. ^///^
        Je t'avoue que j'ai hésité, mais je me suis dit que c'était extrêmement bête de ne pas y aller vu que j'avais pris ma journée...
        Ouiiiiiii ! Vivement Vannes ! :D

    2
    Gaëlle
    Lundi 15 Avril à 14:20

    Je suis du même avis que Stéphanie car même si tu es timide tu as réussi a aller à la rencontre de certains auteurs alors je dis " chapeau " et ne t'inquiète pas nous allons nous rattraper à Vannes si tu viens avec nous. J'ai lu Toi, moi maintenant au jamais d'Emily Blaine j'ai adoré après c'est mon auteure préféré du coup c'est facile d'aimer. A binetôt

      • Lundi 15 Avril à 16:27

        Merci beaucoup, c'est gentil. ^^
        Oh oui,
        j'espère bien pouvoir aller à Vannes avec vous et je compte bien que nous nous y rattrapions. ^^
        Je note ton avis plus que positif pour le livre. ;-)
        A bientôt !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :