• Purgatoire des innocents - Karine Giebel

    Purgatoire des innocents - Karine Giebel

     

    Un livre noir, violent, dérangeant... mais aussi impossible à lâcher !
    Vous pouvez hurler, personne ne vous entendra.
    Mais, n'oubliez pas, le Diable adore ça...
    Bienvenue en Enfer !

     

    ~ * ~ * ~

     

    Purgatoire des innocents - Karine Giebel


     Je m’appelle Raphaël, j’ai passé quatorze ans de ma vie derrière les barreaux. Avec mon frère, William, nous venons de dérober trente millions d’euros de bijoux. Ç’aurait dû être le coup du siècle, ce fut un bain de sang. Deux morts, un blessé grave. Le blessé, c’est mon frère. Alors, je dois chercher une planque sûre où il pourra reprendre des forces.

    Je m’appelle Sandra. Je suis morte, il y a longtemps, dans une chambre sordide. Ou plutôt, quelque chose est né ce jour-là…

    Je croyais avoir trouvé le refuge idéal. Je viens de mettre les pieds en enfer.

    Quelque chose qui marche et qui parle à ma place. Et son sourire est le plus abominable qui soit…

      
    ~ * ~ * ~
     

    Purgatoire des innocents - Karine Giebel


    Purgatoire des innocents - Karine Giebel Purgatoire des innocents - Karine Giebel Purgatoire des innocents - Karine Giebel Purgatoire des innocents - Karine Giebel
     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ~ * ~ * ~

     

    Purgatoire des innocents - Karine Giebel


    J'ai choisi de lire ce livre, parce que je voulais une lecture addictive qui allait me tenir en haleine et me couper le souffle. Après mon coup de cœur pour Juste une ombre, je me suis dit que j'allais tenter ma chance avec celui-ci. ^^
    J'en profite pour valider la catégorie n°3 (Lire un livre dont vous avez beaucoup entendu parler) du Défi lecture 2017.

    Je ne sais par où commencer... Wow ! Quelle claque !
    J'ai adoré retrouver la plume de Karine Giebel, toujours aussi fluide, noire, oppressante et addictive. Fascinante. Géniale aussi. Parce que l'auteure la manie avec brio et se joue de nous, nous emmenant exactement là où elle en a envie sans que l'on s'en aperçoive.

    Pour ceux qui connaissent, j'ai trouvé que ce livre avait quelques petits points communs avec Des nœuds d'acier de Sandrine Collette.

    Tout commence par un braquage qui s'annonçait facile mais qui finit mal : l'un des braqueurs, un policier et une passante sont touchés. Les deux derniers succombent à leurs blessures. Commence alors pour les braqueurs une fuite éperdue pour leur liberté. Seulement, ils ont un blessé qu'il leur faut soigner et ils ne peuvent décemment pas se rendre à l'hôpital. C'est alors que leur route les conduit devant un cabinet vétérinaire...

    Commence alors un huis-clos, d'abord en douceur puis avec une horreur et une violence qui vont crescendo. Tant au niveau physique que psychologique. Parce qu'il y a ce qu'on voit, ce qui est décrit dans toute son horreur et ce qu'on devine, qui n'est pas décrit, mais n'en est pas moins horrible.

    J'ai tout de suite adoré le personnage de Raphaël. Même si c'est un repris de justice et qu'il peut paraitre rustre, macho et cruel, ce n'est pas le cas. Il est droit, fier, solide, courageux et intelligent. Son enfance et la prison lui ont juste façonné une solide carapace que rien ne peut percer. Sauf son jeune frère. Le lien qui l'uni à William est puissant, intense et tellement touchant ! Gros coup de cœur pour lui !

    J'ai aussi beaucoup apprécié le personnage de William, le petit frère. Plus sensible, plus fragile... plus jeune. Mais aussi courageux et solide. La confiance et l'amour qu'il porte à son frère sont vraiment puissants et plus que touchants. On peut faire beaucoup de choses par amour, bien plus que ce que l'on peut imaginer.

    J'ai vraiment beaucoup aimé ces deux personnages et, bien entendu, avoir leurs points de vue. Mais ce ne sont pas les seuls acteurs de ce roman polyphonique. On retrouve aussi Sandra, le Diable, des jeunes filles, des parents, un homme, une femme... Cette alternance est vraiment très agréable.

    Il y a aussi quelques flashback du passé de Raphaël et de William, nous permettant de mieux les comprendre, de mieux les cerner. J'ai apprécié ces retours en arrière à différents moments clés de leur vie.

    Les sujets abordés sont multiples, mais la plupart sont noirs, très noirs et ne plairont pas à tous, tout comme ils peuvent en choquer certains. Ce livre est vraiment très dur et je ne le conseille pas aux âmes sensibles.

    Ce fut une lecture riche en sentiments. Plusieurs fois, mon cœur a raté un battement. Je suis certaine que si ce livre venait un jour à être adapté en film, il réussirait à me faire pleurer.
    Je me suis doutée d'une chose, j'en ai à peu près envisagé une autre, mais je suis restée bluffée par la fin. Une fin à la hauteur de tout le roman, une apothéose.

    En résumé, un énorme coup de cœur pour ce thriller noir, psychologique, très dur et complètement addictif. Des personnages attachants, un Diable au sommet de la cruauté, une fin comme une explosion nous exposant à la retombée d'une myriade de sentiments... Bref, une lecture poignante dont vous ne ressortirez pas indemnes.

    C'est une chose que je n'ai jamais faite ici, mais je vais reprendre les deux dernières phrases de SuperNova, que j'ai lu sur Booknode, parce que je n'aurais pas pu mieux conclure cette chronique :

    "Alors oui, c'est noir, très noir, mais paradoxalement j'ai envie de recommander ce roman, tant il est poignant, tant l'auteure excelle en maîtresse absolue du jeu... Car malgré l'horreur, malgré l'enfer, malgré cette force brutale qui habite chaque personnage, c'est bien un "Purgatoire des Innocents" dont il s'agit-là..."

     

    Purgatoire des innocents - Karine Giebel

     

    Le Briseur d'âmes - Sebastian Fitzek            Pour le dévorer, c'est par ici.      Le Briseur d'âmes - Sebastian Fitzek

     

     

    Purgatoire des innocents - Karine GiebelPurgatoire des innocents - Karine GiebelPurgatoire des innocents - Karine GiebelPurgatoire des innocents - Karine GiebelPurgatoire des innocents - Karine Giebel

    « Les Gardiens du Nord T1 - Itinéraires Troubles - Aurélie Chateaux-Martin Nouvelles acquisitions Mars 2017 »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 25 Mars à 14:30

    J'ai bien envie de retenter l'expérience avec Karine Giebel. Autant Juste une ombre avait aussi été un coup de coeur, autant je n'ai pas su terminer Meurtres pour rédemption. A chaque fois c'est un style très fluide et agréable, une histoire qui progresse à pas de loup et qui nous plonge au cœur de l'horreur. J'ai entendu beaucoup de bien du Purgatoire des innocents, et ta chronique va dans ce sens, donc à voir ! :)

      • Pikerun Penseur
        Samedi 25 Mars à 15:29

        Je te souhaite une agréable lecture si tu te lances :)

      • Samedi 25 Mars à 15:39

        Juste une ombre était très axé psychologie. Purgatoire des innocents aussi, bien entendu, mais il parle beaucoup de torture physique. Je n'ai pas lu Meurtres pour rédemption (mon prochain achat de cette auteure), mais je pense qu'il ressemble plus à celui-ci qu'à Juste une ombre.
        N'empêche que, même s'il est très dur, il est aussi très émouvant et je ne peux que le conseiller à toutes les personnes aimant ce genre de littérature.


        En tout cas, si jamais tu te lances, je serai curieuse de connaître ton avis. wink2

    2
    Dimanche 26 Mars à 09:44

    Mon préféré de l'auteure !! C'est avec ce livre que je l'ai découvert d'ailleurs. J'ai hâte de pouvoir Meurtres pour rédemption :)

      • Dimanche 26 Mars à 11:57

        Moi ça a été avec Juste une ombre, plus soft. ^^
        J'ai également hâte de découvrir Meurtres pour rédemption ! happy

    3
    Lundi 27 Mars à 16:49

    Aaaaah ce roman!!! Je l'ai adoré et détesté. Adoré parce que parfaitement mené, maîtrisé du début à la fin, surprenant, bien écrit, intrigues de fou. Mais détesté parce que je me suis sentie si mal durant cette lecture tellement Karine GIEBEL a su romancer l'Horreur avec un grand H. Incroyable ce bouquin!!!

      • Lundi 27 Mars à 17:20

        Entièrement d'accord avec toi.
        Et cette fin ! ! !

    4
    Jeudi 6 Avril à 12:11

    J'avais adoré Meurtres pour Rédemption. j'avais pris une claque monumentale ! Je n'ai pas eu le temps encore de retenter l'expérience Giebel, mais ça viendra :-)

      • Jeudi 6 Avril à 14:42

        Je ne l'ai pas encore lu, mais il est en bonne position dans ma wish list. ^^
        De ce que j'ai lu sur les différents avis, si tu as adoré
        Meurtres pour rédemption, tu devrais aimer Purgatoire des innocents. ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :